DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Dragon Ball Multiverse, le roman

Écriture par Loïc Solaris & Arctika

Adaptation par Loïc Solaris & Salagir

Relecture par Koragg

Avec bien plus de détails, redécouvrez l'histoire de DBM. Cette novélisation est vérifiée par Salagir, elle contient également des ajouts de son cru, qui n'étaient pas racontables en manga, c'est donc un véritable annexe à la BD !

Prochaine page dans : 11 jours, 16h

Intro

Partie 0 :0
Partie 1 :12345

Round 1-1

Partie 2 :678910
Partie 3 :1112131415
Partie 4 :1617181920
Partie 5 :2122232425
Partie 6 :2627282930

Lunch

Partie 7 :3132333435

Round 1-2

Partie 8 :3637383940
Partie 9 :4142434445
Partie 10 :4647484950
Partie 11 :5152535455
Partie 12 :5657585960
Partie 13 :6162636465
Partie 14 :6667686970

Night 1

Partie 15 :7172737475
Partie 16 :7677787980
Partie 17 :8182838485
Partie 18 :8687888990

Round 2-1

Partie 19 :9192939495
Partie 20 :96979899100

Round 2-2

Partie 21 :101102103104105
Partie 22 :106107108109110
Partie 23 :111112113114115

Night 2

Partie 24 :116117118119120

Round 3

Partie 25 :121122123124125
[Chapter Cover]
Partie 17, Chapitre 81.

DIX-SEPTIÈME PARTIE : CAUCHEMARS

Chapitre 81 par Koragg

Son Bra s'ennuyait dans les appartements luxueux fournis par les Vargas. Elle avait gardé un goût amer de sa victoire sur Zangya suite à la mort involontaire qu'elle lui avait infligée, alors qu'elle tentait de contrôler sa colère suite à la provocation de celle-ci en lui rappelant la mort de Pan. De plus, elle avait été outrée de voir à quel point Bojack était resté insensible devant le corps inanimé de sa camarade. Il avait même dit au Namek soigneur de s'en débarrasser comme s'il s'agissait d'une vieille chaussette.... Bra s'était donc couchée de bonne heure afin de se détendre et calmer les envies de meurtre qu'elle éprouvait envers le pirate de l'espace. Avant de trouver le sommeil, elle repassa en revue les divers évènements qui avaient eu lieu depuis le début du tournoi.

Bra avait hérité du caractère fier de son père, Vegetto, propre aux Saiyans. Elle l'avait tout naturellement suivi sans la moindre hésitation lorsque les Vargas étaient venus les chercher dans l'univers 16. Ce tournoi était l'occasion unique de rencontrer de nouveaux adversaires et le meilleur moyen de tester son niveau. Car Bra désirait plus que tout affronter des combattants aussi forts qu'elle, voire plus. Elle souhaitait aller au-delà de ses limites. Elle pensa longuement à ce tournoi, aux défaites, aux victoires. Quand elle avait appris que le Super Saiyan Légendaire, Broly, y participerait, la fille de Vegetto avait ressenti une joie immense. Et pour cause, elle le considérait, avec son père, comme le seul adversaire à sa hauteur.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle vit le combat titanesque opposant son père au Saiyan légendaire. Elle dut se rendre à l'évidence : elle n'était pas de taille à les affronter et ça l'enrageait. Lorsque Buu de l'univers 4 avait cherché à absorber Broly en profitant de l'affaiblissement de Vegetto, Bra avait pensé pouvoir gérer son adversaire sans problème. Et pourtant, dans un accès de colère, elle avait failli tuer son frère et son père... Ce Buu était bien plus puissant que celui que Vegetto avait vaincu dans leur univers. Il était plus réfléchi, chacun de ses actes étaient calculés. Là encore, elle n'était pas au niveau.

Un autre combattant avait attiré l'attention de le jeune fille : il s'agissait de Gast Carcolh de l'univers 7. D'un calme olympien depuis le début du tournoi, il avait affronté Cell Junior de l'univers 17 qui avait été renforcé par son géniteur. Durant ce combat, le Namek ne s'était pas du tout battu à fond et elle sentait que sa puissance était bien plus grande qu'il le laissait entrevoir. Bra pensa à Piccolo qui était le plus puissant des Nameks dans leur univers: Gast Carcolh lui était supérieur à tous les niveaux. Comment expliquer un tel phénomène ? Elle en vint même à penser qu'il pourrait peut-être tenir tête à son père, Vegetto. Elle finit par s'endormir en pensant au second tour du tournoi.

Soudain, Bra se réveilla en sursaut. Elle sentait que quelque chose n'allait pas, mais elle n'arrivait pas à dire de quoi il s'agissait. Elle se concentra pour essayer de capter ce qui se passait dehors. Elle se rappella alors que les appartements étaient isolés les uns des autres. Il était donc impossible de capter la moindre énergie.

"Il faut que j'en ai le coeur net. Je vais juste faire un saut dehors pour voir si tout va bien et je retourne me coucher", pensa t-elle en s'habillant rapidement.

Elle fut surprise en sortant de sa chambre de tomber sur Vegetto, Son Gohan et Videl qui quittaient également leurs chambres respectives.

— Que se passe-t'il ? leur demanda Bra. Vous aussi, vous avez senti que quelque chose avait changé ?

— Oui, répondit Vegetto sans détour, bien que les appartements soient isolés, j'ai eu comme un pressentiment. Je suis allé chercher Gohan pour qu'il vienne voir avec moi.

— C'est exact, répondit ce dernier en fronçant les sourcils. Et Videl tenait absolument à m'accompagner.

— Je vois, fit Bra en croisant les bras. Et où sont Goten et Trunks ? Ils ne viennent pas avec nous ? Trop occupés à dormir ? Si c'est le cas, je vais les réveiller à ma façon, ajouta-t'elle en faisant craquer les articulations de ses poings.

— Ce ne sera pas la peine, fit une double voix que Bra ne connaissait que trop bien. Elle se retourna et vit Gotenks qui souriait, les bras croisés sur le côté.

— Toi ! Qu'est-ce que tu fais là ? Pourquoi avez-vous fusionné ? demanda-t'elle avec une pointe d'exaspération dans la voix.

— Le grand Gotenks est là car je sens que l'on risque de bien s'amuser. On a entendu Papa réveiller Gohan, et on s'est dit qu'on pouvait participer à la fête ! C'est plutôt toi qui devrait retourner dormir, boule de nerfs ! répondit Gotenks avec un sourire goguenard sur les lèvres. Pour toute réponse, Bra empoigna Gotenks par le cou et le plaqua contre un mur en levant son poing. Curieusement, il ne chercha à esquiver et sourit de plus belle. Gohan et Videl soupirèrent tandis que Vegetto souriait. Il ne comptait pas intervenir afin de voir si Bra pouvait résister aux provocations puériles de Gotenks.

— Appelle-moi encore comme ça et je te jure que je vais vraiment te casser la figure !

— Mais, ne te gêne pas, boule de nerfs, répliqua Gotenks qui ne semblait nullement impressionné et qui continuait de sourire.

Bra se rappella alors de la raison pour laquelle elle était sortie de sa chambre. Elle lâcha son frère et se dirigea vers leur espace extérieur. Vegetto fit signe à Gotenks, Videl et Gohan de les suivre. Une fois arrivés, ils constatèrent que la plupart des participants se trouvaient dans leurs espaces respectifs. Ils virent alors que c'était la débandade parmi les Vargas qui couraient dans tous les sens en poussant des cris apeurés. Les spectateurs semblaient également terrifiés et pointaient quelque chose du doigt. Cette chose lévitait au-dessus d'eux mais demeurait dans l'ombre. Puis, un rire démoniaque retentit dans toute l'arène qui s'éclaira subitement.

— Mais qu'est-ce que c'est que ça ? cria la Kaioshin de l'Ouest.

Une étrange créature se dévoila devant eux : elle était cornue, son corps et sa peau étaient de plusieurs couleurs : violette, noire, rouge, verte. Tout comme Tenshinhan, elle avait un troisième oeil au milieu du front qui brillait d'une lueur jaune comme les deux autres qui contemplaient la foule qui l'observait. Nul ne saurait dire à quelle race appartenait cette créature qui rappellait à certains des participants un adversaire renconté par le passé. Etait-ce Freeza ? Cell ? Hildegarne ? Une fusion des trois peut-être ? Nul ne la connaissait en tout cas. La créature continua de rire pendant quelques secondes avant d'être interrompu par l'armée des Vargas. Ils pilotaient tous des Mechas de trois mètres de haut, pourvu d'armes sophistiqués et de sabres laser.

— Vous avez pénétré dans cet univers sans y avoir été autorisé, cria le chef de l'armée dans un dispositif amplifiant sa voix qui retentissait dans toute l'arène. Veuillez vous identifier !

Pour toute réponse, la créature éclata à nouveau de rire. Sans plus attendre, les pilotes des Mechas cherchèrent à immobiliser l'intrus qui balaya d'un simple revers de main les robots Vargas 3000-Z. Même le commandant en chef qui pilotait le célèbre Mecha K.R.O.T.E. Les spectateurs étaient surpris, la technologie Varga avait été tenue en échec par une bête cornue ! Le Kaioshin du Sud voulut intervenir mais celle de l'Ouest le retint par l'épaule.

— Laissons cette étrange créature s'exprimer. Nous ne devons mettre ni les spectateurs, ni les participants au tournoi en danger. Le mieux serait que l'on lui passe un micro.

Dans l'espace réservé à l'univers 18, on essayait vainement de savoir qui était cette créature. Son Gokû avait beau fouiller sa mémoire, il ne l'avait jamais vue. C'était aussi le cas pour le reste de ses compagnons. Pourtant, elle semblait très puissante. Un Varga fut désigné pour apporter le micro à la créature qui s'en empara rapidement avant de se poser au sol.

— Mon nom est Ozotto ! Je suis craint et vénéré dans de nombreux systèmes ! Je suis très déçu de ne pas participer à ce tournoi ridicule ! Mais j'ai décidé de prendre les choses en main puisque vous n'avez pas été fichus de me le proposer, alors que vous êtes déjà venus dans mon univers !

— Mais que recherchez-vous donc ? demanda le Varga apeuré qui s'était fait arracher le micro des mains.

— C'est très simple, je vais tous vous anéantir ! Ha, ha, ha, ha ! Cet univers ne survivra pas à Ozotto ! Telle est ma volonté !

Ce fut à cet instant précis que le Kaioshin de l'Est décida de prendre la parole.

— Vous dites que nous sommes venus dans votre univers. Vous devez vous tromper, peut-être faites-vous allusion aux Vargas de votre univers ?

— Non, je sais faire la différence ! Je parle bien des Vargas de cet univers. Ils sont venus il y a un certain moment déjà ! hurla Ozotto.

— Comment êtes-vous arrivé ici ? se hasarda à demander le Varga qui se tenait devant lui.

— Voilà une question pertinente ! fit Ozotto avec un grand sourire. Je vais me faire un plaisir d'y répondre dans ce cas. Par magie !

Dans l'arène, l'ensemble des personnes présentes fut surpris par ces propos. Mais, les plus surpris furent les Kaioshins eux-mêmes. Il existait donc un autre être capable d'ouvrir les portails inter-univers à part eux ? Comment était-ce possible ?

— C'est très pratique en effet, ajouta le Varga qui transpirait à grosses gouttes devant lui. Êtes-vous venu seul ?

— Si seulement c'était aussi simple ! Dans mon univers, je suis le chef d'un empire qui cherche à s'emparer de la Terre. Mes ennemis ne vont pas tarder à débarquer ici à tous les coups...

Au même moment, alors que les Vargas continuaient de crier "Kwak kwak !" en courant dans tous les sens, un portail dimensionnel s'ouvrit juste devant l'espace réservé à l'univers 18. De couleur vert émeraude, il semblait comme vouloir happer les personnes se trouvant non loin.

Cinq lumières d'énergies en jaillirent brusquement et se posèrent sur le sol avec un bruit assourdissant avant que le portail ne se referme derrière elles.

— Présence d'Ozotto confirmée, nous sommes arrivés à destination, c'est le bon univers, fit une voix féminine.

— Tu en es sûr, Marron ? fit une voix masculine que Gokû et ses compagnons reconnurent instantanément.

— Je confirme, fit une autre voix familière aux oreilles des participants de l'univers 12,16,18. Apparemment, il n'a pas encore fait de dégâts. C'est l'occasion d'en finir une fois pour toutes avec ce démon.

— Parfait ! fit une autre voix masculine que reconnurent Gokû et les deux Gohan.

— Yajirobé-sensei, nous ne devons pas blesser des innocents, fit une petite voix enfantine.

— Oui, je sais.

La fumée engendrée par l'explosion finit par se dissiper et révéla l'identité des mystérieux inconnus.

— Allons donc, pesta Ozotto, la cavalerie est arrivée...

La surprise se lut sur le visage des participants des univers 12,16 et 18.

— Papa ? Grand-Père ? fit Pan abasourdie.

— Papa ? Gohan ? fit Videl qui n'en croyait pas ses yeux.

— Gohan ? Satan ? Marron ? firent les deux Piccolo, Gokû, Vegeta, Vegetto, Bra.

— Gohan, c'est vraiment toi ? fit Trunks de l'univers 12.

— Mais... C'est moi ! firent les deux Gohan.

En effet, deux des cinq personnes étaient bel et bien Gohan et Satan. Bra de l'univers 16 reconnut son grand frère. Toutefois, il était différent. Il avait une cicatrice sur la joue et il n'avait pas les cheveux dressés sur la tête comme ses homologues des univers 16 et 18. Il portait la même tenue que Gokû. Il n'avait surtout qu'un bras.

Satan se tenait à ses côtés et là encore, ils furent surpris de voir une nette différence avec celui qu'ils connaissaient. Il portait un chapeau de cow-boy, un uniforme bleu foncé avec une étoile dessus et par dessus un long manteau marron. On pouvait voir qu'il ne s'était pas rasé depuis un bon moment, et à ses yeux qu'il ne fallait pas le prendre à la légère.

— Satan ? fit-il en souriant comme si ce nom lui évoquait un passé lointain alors qu'il ajustait son chapeau sur sa tête. Cela fait longtemps que l'on ne m'avait plus appellé comme ça. J'ai changé de nom après avoir vue une série télévisé, avec un héros vachement charismatique et trop cool. Je suis devenu comme lui. Je suis Chuck désormais. Et lui, c'est Mirai Gohan.

En entendant son nom, Mirai Gohan se tourna vers les espaces 12, 16 et 18 et sourit.

— Chef... commença t'il en se tournant vers celui que l'on appellait désormais Chuck.

— Vas-y, Gohan, tu as le droit de dire bonjour à ton père et tes amis, répondit Chuck avec un grand sourire.

Mirai Gohan se tourna vers Gokû et tous ses compagnons qu'il avait perdu depuis bien longtemps. Des larmes lui vinrent aux yeux quand il en reconnut certains.

— Salut, Papa ! Cela fait vraiment plaisir de te revoir ! Toi aussi, Piccolo-san ! Vegeta, tu es toujours le même que dans mes souvenirs ! Maman est là ? Je voudrai bien la voir également !

— Salut, fiston ! Tu es bien différent, tu as dû vivre de terribles épreuves ! Non, ta mère n'est pas là, désolé.

Gohan s'apprêtait à répondre quand Marron lui posa une main sur l'épaule. Dans les univers 16 et 18, elle était la fille de Kulilin et de #18. Agée de vingt-cinq ans, elle portait les mêmes vêtements que Gokû à la seule différence qu'elle avait des chaussures de kung-fu à la place de ses bottes bleues. Ses longs cheveux étaient attachés et formaient une natte.

— Gohan, on ne peut pas rester très longtemps, il faut neutraliser Ozotto.

— Papa, je dois m'occuper de ce monstre avec mes équipiers. Je reviendrai te parler juste après.

Mirai Gohan s'avança en direction du monstre aux côtés de Chuck et Marron. Juste à côté d'eux se tenait un homme aux longs cheveux bruns et il avait les yeux marrons clairs. Il était un peu plus petit que Gohan et il portait la même tenue médiévale et les deux sabres de samurai que dans les univers 16 et 18. Chose curieuse, il avait un scooter sur son oeil droit tout comme les Saiyans. Son nom était Yajirobé. Enfin, un dernier personnage apparut. Il avait la taille d'un enfant de huit ans. il était torse nu, ce qui permettait de voir à quel point il était musclé, et portait un pantalon blanc surmonté d'une sorte de jupette rouge. il avait des cheveux noirs en bataille, une tête de Saiyan avec un collier autour du cou, et portait des brassards et des bottes assorties. Il s'appelait Broly Junior. L'ensemble des spectateurs fut surpris en voyant les cinq guerriers. Oubliant sa peur, le Varga se trouvant devant Ozotto lui arracha le micro pour annoncer une nouvelle qui risquait d'en épater plus d'un dans leur univers.

— Cher public, vous avez suivi les aventures de ces héros légendaires grâce aux adaptations de Saban ! Un tonnerre d'applaudissement pour les Power Rangers !

La foule parut transportée en entendant ce nom et applaudissaient à qui mieux-mieux.

— Bah dis donc ! Ils connaissent eux aussi les Power Rangers ? fit Trunks de l'univers 18.

— Apparemment, répondit Goten. Non mais regarde-moi le bazar chez les spectateurs depuis qu'ils ont entendu ce nom....

Les cinq héros qui étaient arrivé, par contre, semblaient gênés d'avoir entendu ce nom raccourci. Yajirobé s'envola rapidement, prit le micro des mains du Varga, voulut le frapper, fut contré par Marron qui était intervenue très vite, qui lui prit le micro, et fit :

— Mesdames et messieurs. Il y a quelques années de cela, un dénommé Bansa est venu dans notre monde. Afin de nous populariser, il a décidé "d'adapter" nos aventures en nous appellant "Power Rangers". Mais, on ne vous a jamais dit la vérité nous concernant. Les cinq personnes que vous voyez ici, c'est à dire nous, forment l'agence des Super Walker Power Texas Rangers du risque de l'espace. Nous sommes des guerriers Sentaï !

Un silence assourdissant retentit dans l'arène suite à cette révélation.

— Bon, fit brusquement Vegetto, je vous laisse.

— Où vas-tu ? demanda Gotenks tandis que Gohan et Videl échangèrent un regard qui en disait long.

— Je vais voir le Namek de l'univers 7.

— Quoi ? s'étonna Bra. Mais pourquoi ?

— Je ne sais pas... Pour faire beau sans doute....

Bra ne sut pas quoi répondre et regarda son père se diriger vers l'espace réservé à l'univers 7 : Gast Carcolh s'y tenait, impassible comme à son habitude tout en observant Ozotto. Il détourna les yeux en voyant le Saiyan fusionné s'approcher. Ils s'observèrent en silence pendant un long moment. Voyant que le dernier Namek de l'univers 7 ne bronchait pas, il décida de se transformer en Super Saiyan 2. Il espérait le destabiliser mais là encore, Gast Carcolh ne laissait paraître aucune émotion et se contentait de croiser les bras devant Vegetto.

Quelques participants semblaient ne pas accorder d'attention à l'intrusion d'Ozotto dans l'univers 1. Les "Super Saiyans" de l'univers 13 se livraient à une partie acharnée de Kem's. Buu de l'univers 4 s'ennuyait et comptait les grains de sable. Il avait, quelques minutes plus tôt malencontreusement absorbé un Varga quelque peu dérangé qui aimait passer son temps à compter le sable... Quant aux filles de l'univers 6, elle regardaient sur l'holonet interuniversel les dernières tendances à la mode.

— Bon, le moment est venu, fit Chuck en ajustant son chapeau.

— Exact, Chef, ajouta Marron en faisant quelques étirements. Tout prend fin aujourd'hui.

— Ozotto va disparaître une bonne fois pour toutes, fit Mirai Gohan en laissant exploser une aura dorée caractéristique des Super Saiyans.

— Parfait ! fit Yajirobé en sortant son sabre. Et une menace en moins ! On pourra festoyer pour cette victoire !

— J'espère être à la hauteur, fit Broly Junior qui serrait les poings.

C'est alors que les cinq guerriers chargèrent sur Ozotto qui éclata à nouveau de rire.

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk