DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Dragon Ball Multiverse, le roman

Écriture par Loïc Solaris & Arctika

Adaptation par Loïc Solaris & Salagir

Relecture par Koragg

Avec bien plus de détails, redécouvrez l'histoire de DBM. Cette novélisation est vérifiée par Salagir, elle contient également des ajouts de son cru, qui n'étaient pas racontables en manga, c'est donc un véritable annexe à la BD !

Prochaine page dans : 13 jours, 13h

Intro

Partie 0 :0
Partie 1 :12345

Round 1-1

Partie 2 :678910
Partie 3 :1112131415
Partie 4 :1617181920
Partie 5 :2122232425
Partie 6 :2627282930

Lunch

Partie 7 :3132333435

Round 1-2

Partie 8 :3637383940
Partie 9 :4142434445
Partie 10 :4647484950
Partie 11 :5152535455
Partie 12 :5657585960
Partie 13 :6162636465
Partie 14 :6667686970

Night 1

Partie 15 :7172737475
Partie 16 :7677787980
Partie 17 :8182838485
Partie 18 :8687888990

Round 2-1

Partie 19 :9192939495
Partie 20 :96979899100

Round 2-2

Partie 21 :101102103104105
Partie 22 :106107108109110
Partie 23 :111112113114115

Night 2

Partie 24 :116117118119120

Round 3

Partie 25 :121122123124
[Chapter Cover]
Partie 13, Chapitre 62.

Chapitre 62

Cold devenait de plus en plus fort à vue d'œil. Ses muscles prenaient un peu d'épaisseur au niveau des jambes et des bras. Ce n'était que le début de sa transformation physique. Ses lèvres prirent du volume en même temps que toute sa face s'allongeait vers l'avant. Son crâne s'étira vers l'arrière et ses cornes changèrent de place et de couleur. Sa cape volait sous l'aura turbulente qui entourait le Roi des Démons du Froid. Bientôt, elle se détacha de l'armure qu'il portait, qui elle-même commençait à se briser ça et là. Sur son dos poussèrent quatre énormes cornes qui éclatèrent l'armure : les deux plus grosses au niveau des omoplates et poussant vers le haut, les deux autres juste en dessous et dirigées vers le bas. Sur ses brassards et jambières naturels poussèrent une corne effilée et solide, et enfin, sur ses épaules, les épaulettes de l'armure laissèrent leurs places à des épaulettes d'un blanc laiteux du nouveau corps de Cold. Le tout dernier changement fut son nez qui disparut en formant une plus grosse lèvre supérieure. L'armure, complètement brisée sous la force des abdominaux et pectoraux du roi, tomba en miettes par terre tandis que l'aura qui l'entourait se calma. Le ring lui-même cessa de trembler.

Cold ouvrit les yeux, et sourit. Il rit. C'était fini. Videl avait devant elle un tout nouvel adversaire, plus fort, mais certainement plus rapide aussi. Elle devait faire attention.

— Voilà, c'est mieux, fit Cold avec sa voix légèrement modifiée elle aussi.

"Papa décide enfin de lâcher sa forme de réduction de force !" pensa Coola. "Ça fait des dizaines d'années qu'il n'était pas passé au niveau supérieur... Si lui et Freeza suivent mon exemple, c'est pas bon pour moi, ça... J'étais le plus fort avec ma forme d'augmentation, mais là ça ne sera plus le cas !"

À l'espace 12, Trunks commentait à #16 :

— Dis donc, si je l'avais laissé se transformer à l'époque... Le combat n'aurait pas été aussi simple !

— Il... Il est plus fort qu'avant ? fit Freeza à côté de son frère, véritablement choqué.

— C'est impossible... Sous sa première forme de réduction, il me dépasse... ajouta Coola, étonné.

— C'est maintenant que ça va se corser, fit Gohan en serrant légèrement ses poings. Il espérait qu'elle gagne, et vite !

Videl attaqua la première en activant son Kaiôken. Après avoir tendu le bras gauche , la paume ouverte vers son adversaire, elle tira plusieurs salves de boules d'énergie rougeoyantes, qui percutèrent le démon, lequel en avait paré plusieurs. D'autres explosèrent sur le ring, juste devant lui et à côté. Profitant de la poussière qui s'élevait, les deux combattants tentèrent chacun un mouvement. Videl lança son épée vers son adversaire avec une force réellement surhumaine, mais Cold, sans avoir cherché à anticiper, juste par coup de chance, l'évita en sautant : il cherchait à surprendre Videl en volant haut pour l'attaquer depuis les airs.

Le coup d'épée le surprit, et en entendant le choc de l'arme tranchante sur le ring, il baissa la tête vers le sol, par réflexe. Videl s'était préparée à une esquive de la part du démon et était prête à lancer de nouvelles salves d'énergie. Elle regardait sans cligner des yeux sur la gauche ou sur la droite. C'était finalement par le haut qu'elle aperçut le crâne allongé du monstre sortir de la fumée blanche. Elle tira une dizaine de fois, puis continua tout en volant, en prenant de la hauteur. Cold restait à sa place mais parait et esquiver toutes les attaques. Puis tout à coup, Videl se lança elle-même vers Cold juste derrière ses dernières attaques énergétiques. Le démon se laissa toucher, sans dommage, pour frapper du poing la femme qui semblait s'écraser sur lui.

La Terrienne, vive, tendit ses deux mains vers l'avant pour prendre appui sur le poing, qui à lui seul faisait la taille des siennes réunies. Profitant de l'effet cinétique, elle sembla glisser ses jambes devant elle pour poser le plus rapidement possible un pied sur le ring... à côté de l'épée qu'elle empoigna tout aussi rapidement. Serrant les dents, elle attaqua Cold par en-dessous alors qu'il n'avait pas encore compris la fourberie de toutes ces attaques.

Le timing devait être précis. Si Videl attaquait trop tard, il parerait. Si au contraire elle donnait le coup trop tôt, au mieux elle ne lui ferait qu'une éraflure, au pire elle le manquait ! Un détail qu'elle avait oublié : la fumée du ring provoquée par les explosions de ses attaques. En se retournant avec l'épée, elle se retrouva avec de la poussière dans les yeux, assez pour ne pas être certaine de son coup. Elle donna le coup d'épée horizontale et sentit qu'elle avait touché quelque chose !

Pas besoin de rester sur place pour constater les dégâts : le mieux pour elle était de prendre ses distances, le temps de retrouver une vision parfaite, ce qu'elle fit. Quand elle put regarder à nouveau, Cold était debout, l'air en parfait état, en un seul morceau. Il la regardait de loin.

— Petite futée... J'avoue que je ne m'attendais pas à une telle souplesse... J'aurais dû me méfier de ton lancer d'épée aussi, fit le démon en s'approchant de la jeune femme. Je dois tout de même te féliciter, tu es la première depuis très longtemps à m'avoir égratigné. Par contre, me taillader le doigt de pied, ce n'est pas très efficace tu sais ?

"Il se fout de moi... Mais au moins, tu me permets de confirmer le principal : avec cette épée, je peux te trancher !"

Cette pensée réconforta la combattante, qui se tint prête pour un nouvel assaut. Cold aussi :

"Fini de jouer maintenant. Elle mérite une correction."

Cold chargea cette fois-ci en criant. Il tenta un premier coup de poing du droit sur la femme, mais elle sauta par dessus et tenta de le trancher en deux par un coup vertical... Du moins c'était ce qu’elle voulait faire croire de par sa position ! Mais Cold, en grand combattant qu'il était, s'aperçut de cette supercherie quand subtilement Videl changea sa poigne sur l'épée. Il se baissa immédiatement, évitant un coup horizontal : ouf ! s'il s'était trompé, il aurait été coupé en deux !

Pas le temps de penser à autre chose. Cold attaqua à nouveau du poing droit en se relevant, un coup rapide et puissant que Videl évita de justesse en reculant de quelques centimètres. Le suivant par contre, du gauche, elle se le prit en plein visage.

La frêle femme sembla s'envoler aussi facilement qu'un ballon tiré au pied. Ce coup sonna deux secondes Videl, qui reprit ses esprits alors qu'elle se laissait prendre de la hauteur.

"Merde, quel coup ! Je ne résisterai pas longtemps avec cette puissance ! Ça va vraiment devenir une course contre la montre !"

Elle entendit Cold crier à nouveau : il avait sauté du ring pour la rattraper. Videl freina sa "chute" vers le haut et serra un peu plus fort son épée à sa main gauche. Elle se concentra et cria :

— Kaiôken puissance supérieure !

Cold riait alors qu'il arrivait tout près de la combattante de l'univers 9. Forte de sa nouvelle puissance qui la rendait plus rapide, plus efficace, elle utilisa à nouveau l'épée pour tenter de taillader son adversaire de bas en haut. Mais il réussit à freiner juste devant ! Si vite ! Il était vraiment fort. Et fin tacticien : il savait cette épée lourde, et avec la force qu'elle y avait mise, voilà qu'elle était entraînée vers l'arrière, sans défense ! Une cible de choix ! Il attaqua du poing. Son visage était si proche !

Cold eut le temps de voir la détermination sans faille de la guerrière. Elle ne s'avouait pas vaincu. Elle profita du poids de l'épée pour se laisser entraîner en arrière, évitant de peu le coup de poing, et flanquant avec ses deux pieds un coup en plein ventre du démon. Il était bien plus puissant que Cold l'imaginait. Les premiers échauffourées entre eux n'étaient pas révélateurs de la réèlle puissance de la femme.

Surpris, le souffle coupé une seconde, Cold perdit un peu de terrain. Videl attaqua pour ne pas lui laisser une seule seconde de répit : elle tenta de le trancher, donnant de violents coups d'épée, dans le vide, mais chaque fois un peu plus proche du but. Elle était forte et rapide, et Cold ne pouvait pas prendre le risque de parer la lame avec son bras...

À l'espace 1, les Dieux commentaient :

— On dirait qu'elle se bat maintenant avec sa force maximale... fit le Kaiô Shin de l'Est.

— Elle s'essoufle vite... ajouta celui du Sud avant d'ajouter : c'est anormale. Elle est moins forte qu'un Kaiô Shin, pourtant elle a pu retirer l'épée.

— On avait tous essayé, continua le Grand Kaiô, sans résultat... J'ai depuis toujours théorisé que la Z-sword était spécialement protégée contre les Kaiô Shins... Certainement pour désigner un héros du bas.

— Alors ce serait-elle, ce héros ? fit la Kaiô Shin de l'Ouest. Il faudra aller lui parler, c'est capital.

Pas loin des Dieux, à l'univers 3, le guerrier Tapion avait tout entendu. Il avait remarqué que cette épée dégageait une aura particulière, une aura héroïque. Ça concordait avec les dires des Dieux. Il en avait fait part à son vieil ami depuis des années maintenant, le Dr Raichi. Il connaissait énormément de choses, mais cette épée, il s'en moquait. C'était pareil pour le type aux oreilles pointues de leur univers, qui ne s'était toujours pas montré au grand jour. Il semblait à peine intéressé par le tournoi... Il ne connaissait même pas son nom...

Qu'importe, il n'allait pas le combattre. Raichi par contre pouvait potentiellement le rencontrer dès le prochain match... D'ailleurs, il attendait son match avec impatience !

Sur le ring, le combat continuait : Cold avait repris du poil de la bête et attaquait de temps en temps. Videl arrivait pourtant à le maintenir à distance : l'épée lui apportait une allonge confortable Par contre pour vaincre, c'était une autre histoire.

À l'espace 16, Videl réfléchissait. Elle ne s'était jamais vu pouvoir être aussi forte... Et elle le regrettait en cet instant. Si elle avait été aussi forte, peut-être aurait-elle eu le cran d'intervenir pour sauver sa fille... Si elle avait été sérieuse et suivit les mêmes entraînement que sa fille... peut-être que ça aurait été différent ? Si ce jour là, quand elle avait, pour une fois, décidé de suivre Pan qui partait s'entraîner avec Vegetto et Bra, elle avait été sérieuse, ça aurait changer. Quand Vegetto avait dit de faire un tour de la Terre en volant, sa fille partait de bon cœur, alors qu'elle était resté sur place. Si seulement...

Une larme coula sur la joue d'une mère qui avait perdu sa fille, et qui s'en voulait de ne pas avoir été forte... Son Gohan posa une main sur son épaule pour la réconforter, tout en continuant de suivre le combat de sa femme d'un univers alternatif.

— Belle énergie ! fit Kulilin à l'univers 9. Elle s'est encore améliorée non ? Je ne pensais pas qu'elle résisterait si longtemps contre le roi Cold, ni au contrecoup de l'utilisation du kaiôken de façon intensive et continue... Elle maintient le démon à distance malgré le poids de l'épée.

— Ça c'est notre petite Videl, dit Yamcha en souriant, fier d'elle et de ses progrès. Elle était en quelque sorte la chouchoute de la nouvelle génération, la plus prometteuse.

— L'épée ne doit pas peser plus lourd que votre carapace, Maître Kulilin, intervint Trunks, comme pour défendre sa petite amie. Si à votre âge, vous réussissez à porter une telle charge, il est logique qu'elle s'en sorte au moins aussi bien.

— Vois-tu, mon ancien élève, je suis juste réellement impressionné. Je ne suis pas certain que j'aurais tenu aussi longtemps.

— Comme d'habitude, vous vous sous-estimez, continua Trunks.

Kulilin sourit. et préféra en rester là à ce sujet. Ce qui comptait pour le moment, c'était le combat de Videl.

Cette dernière avait visiblement acculé le démon jusqu'au ring et allait lui donner un coup fatal ! un coup tranchant de haut en bas qui... manqua sa cible ! L'épée s'enfonça dans le ring en faisant éclater plusieurs morceaux. Cold avait tout manigancé : il avait esquivé le coup mais était resté tout proche. Videl l'avait bien vu, mais elle ne pouvait rien faire : si elle lâchait l'épée pour pouvoir esquiver le prochain coup et reculer, jamais il ne lui laisserait récupérer son arme. Pire, il pouvait s'en emparer ! Videl préférait se prendre un coup tout en gardant l'épée.

Cela n'arriva pas. Cold avait eu un tout autre raisonnement : cette épée le dérangeait pour deux choses : d'abord pour l'allongement que ça procurait à son adversaire. C'était embêtant pour s'en approcher. Ensuite, pour la potentielle dangerosité de la lame. Elle avait réussi à l'érafler, alors qu'il était en première forme de réduction... Sa conclusion : il fallait se débarrasser de l'épée. Rien de mieux que de la casser !

Il frappa de toutes ses forces de son poing. À la grande surprise de Videl, de tout l'univers 9, mais aussi des Dieux de l'univers 1, l’épée se pulvérisa. Une grosse moitié s'envola on ne sait où, l'autre resta dans les mains de Videl, choquée. À l'espace 18, Son Gokû ne put s'empêcher de sourire. Il savait très bien ce qu'il allait arriver. Vegetto, à l'espace 16 le savait lui-aussi. Pour la guerrière de l'univers 9, le combat allait prendre une tournure vraiment difficile...

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk