DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Dragon Ball Multiverse, le roman

Écriture par Loïc Solaris & Arctika

Adaptation par Loïc Solaris & Salagir

Relecture par Koragg

Avec bien plus de détails, redécouvrez l'histoire de DBM. Cette novélisation est vérifiée par Salagir, elle contient également des ajouts de son cru, qui n'étaient pas racontables en manga, c'est donc un véritable annexe à la BD !

Prochaine page dans : 15h, 43mn

Intro

Partie 0 :0
Partie 1 :12345

Round 1-1

Partie 2 :678910
Partie 3 :1112131415
Partie 4 :1617181920
Partie 5 :2122232425
Partie 6 :2627282930

Lunch

Partie 7 :3132333435

Round 1-2

Partie 8 :3637383940
Partie 9 :4142434445
Partie 10 :4647484950
Partie 11 :5152535455
Partie 12 :5657585960
Partie 13 :6162636465
Partie 14 :6667686970

Night 1

Partie 15 :7172737475
Partie 16 :7677787980
Partie 17 :8182838485
Partie 18 :8687888990

Round 2-1

Partie 19 :9192939495
Partie 20 :96979899100

Round 2-2

Partie 21 :101102103104105
Partie 22 :106107108109110
Partie 23 :111112113114115

Night 2

Partie 24 :116117118119120

Round 3

Partie 25 :121122123124125
Partie 26 :126127
[Chapter Cover]
Partie 8, Chapitre 39.

Chapitre 39

Broly venait de tuer son père de sang-froid et sans en éprouver le moindre remords. La folie destructrice qui le guidait ne l'aveuglait pas pour autant. Après avoir scruté de loin Kakarotto et les insectes qui lui servaient d'amis, il se tourna légèrement vers la droite. Face à lui, à quelques centaines de mètres, en haut d'une petite falaise, trônait l'unique vaisseau spatial qui serait capable de ramener tout le monde. Et derrière lui se trouvait le château de Paragus. Deux choses à détruire avant d'éliminer les larves juste en dessous. Broly éclata de rire en détruisant le lieu de vie menant à la seule porte de sortie des pauvres soldats de Paragus.

Profitant de ces quelques minutes de répit, Yamcha, Kulilin, et Muten Roshi, qui portait Oolong sous son bras, rejoignirent leurs amis... Une grande inquiétude régnait. Les Saiyans et le Namek semblaient battus et à bout de souffle. Les autres ne savaient pas quoi dire, ils étaient dépassés par les évènements.

Tout à coup, ils ressentirent tous que l'aura de Broly augmentait encore. Il hurlait.

— Son ! cria Piccolo. Son énergie ne cesse d'augmenter, il faut en finir ! Fais un Genkidama, nous te donnerons notre énergie !

Trunks ne connaissait pas cette technique, mais il en comprit bien vite le principe. Donner son énergie à Gokû pour battre Broly, il était tout à fait pour !

— Oui mais... Il faut l'occuper ! déclara Gokû.

Il avait raison, il n'aurait pas le temps de préparer la technique si jamais Broly se focalisait sur lui. Son Gohan ne dit rien, mais il avait une idée en tête. Son père l'avait protégé maintes fois, c'était maintenant à lui de faire son possible pour gagner du temps. Il comptait sur lui !

Vegeta était plutôt sceptique. Il avait subi un Genkidama, la première fois qu'il était arrivé sur Terre, et ça ne l'avait même pas tué. Broly était bien plus puissant que lui à cette époque, alors pourquoi cela marcherait cette fois-ci ? Yamcha se rappelait que cette technique avait également échoué contre Freeza... Mais il préférait donner son énergie que devoir se battre et mourir face à ce monstre de Broly.

— On compte sur toi, Gokû ! lui dit-il. On te donnera toute notre énergie !

— Attend, Yamcha, intervint Kulilin. Ça ne servirait presque à rien. On n'est pas assez fort pour jouer un rôle.

Contrairement aux Saiyans, leur force était plutôt faible, la donner pour le Genkidama n'aurait pas représenté grand-chose. À l'inverse, ils étaient capables de retenir Broly... quelques secondes. Et ça, c'était déjà plus utile.

— Essayons de gagner quelques secondes contre Broly ! Pas avec notre force, mais avec notre tête !

Yamcha eut un sourire crispé. Mais qu'est-ce qu'il racontait ? Est-ce qu'il était suicidaire ? Avait-il perdu la raison ?

— D'accord, répondit-il tout de même.

Yamcha était parfois lâche, mais il ne laissait jamais tomber ses amis !

Son Gokû commença immédiatement à préparer le Genkidama. Hurlant presque son désespoir, il demanda l'énergie à chaque forme de vie qui les entourait, même celle des planètes et étoiles environnantes. Très vite, les premières énergies se rassemblèrent au-dessus de sa tête.

Broly revenait déjà à la charge. Son Gohan laissa sa force exploser, et une vive aura l'entoura. Il était bien décidé à faire tout ce qu'il pouvait pour aider son père. Kulilin, à côté de lui, voulut l'aider. S'envolant le premier, il alla faire face à Broly, seul à seul, pendant une demi-seconde... Assez pour faire un Taiyoken ! L'aveuglement n'empêcha pas pour autant Broly de lui envoyer une de ses attaques énergétiques... Yamcha fut vif comme l'éclair, il n'allait pas laisser Kulilin se faire tuer comme ça ! Il tenta de dévier la boule lumineuse de Broly en la percutant d'une attaque de ki, mais le choc fit exploser le tout. La déflagration prit Kulilin, qui se retrouva éjecté, couvert de brûlures et de blessures... Inconscient mais vivant. Yamcha regarda Broly qui recouvrait la vue.

— Merde ! Il va me voir ! Faut que je me cache !

Son Gohan avait vu Kulilin se faire blesser et c'en était trop pour lui. Il attaqua immédiatement, avant que Broly ne recouvre définitivement la vue. L'aveuglement passager de Broly était un atout qu'il voulait utiliser. Il frappa fort, très fort... dirigé par une colère qu'il commençait à ne plus contrôler. Il ne supportait pas que Broly puisse éprouver autant de plaisir dans le chaos et la destruction.

Piccolo leva une main au ciel pour donner son énergie à Son Gokû. Trunks fit de même, juste après Kulilin qui était à moitié inconscient. Vegeta, lui, ne souhaitait pas partager sa force. Se battre contre Broly était une chose, se lier directement aux autres... non ! Il était le Prince des Saiyans, c'était à lui de vaincre le Super Saiyan Légendaire, mais il n'était pas de taille à lutter seul. Pourtant, aider Gokû constituait une plus grande humiliation à ses yeux. Son rival allait une fois de plus le déposséder de sa gloire... Et puis ce Son Gohan... il se battait seul contre Broly ! Il y mettait une force... comme s'il était vraiment convaincu d'avoir fait le bon choix, qu'il réussirait... que son père réussirait. C'était plutôt ça. Gohan avait foi en son père et à sa technique, c'était pour ça qu'il s'était lancé dans cette tentative désespérée pour retenir ce monstre.

Vegeta avait le choix. Il pouvait laisser tomber et être la risée des autres si Broly était vaincu... ou bien aider Son Gohan et être à nouveau battu... ou bien participer directement à la technique qui allait le battre... Ou échouer. Non convaincu de son choix, il leva les mains au ciel à son tour, en injuriant presque Son Gokû, ce misérable Saiyan de bas étage qui le ridiculisait une fois de plus.

— T'as pas intérêt à te rater !

La force de Vegeta était impressionnante, et Gokû sentit qu'il était bientôt prêt. Son fils par contre ne l'était plus. Il avait fait ce qu'il avait pu mais avait été presque tabassé à mort par le colosse qui lui faisait face. Il avait maintenant la tête dans le sol, écrasé par Broly, qui allait lui donner le coup de grâce.

Son Gokû et son fils avaient heureusement de très bons amis sur qui ils pouvaient compter. Parmi eux, Yamcha. Coureur de jupon, farceur, un peu peureux sur les bords, il n'hésita pourtant pas à aider Gohan comme il avait aidé Kulilin. Il utilisa le Sokidan : bien caché pour pas que Broly le trouve, il fit diriger sa boule d'énergie en plein dans la tête de Broly, ce qui l'arrêta dans sa folie meurtrière. La fumée se dissipa, et le Guerrier Légendaire chercha celui qui l'avait attaqué. Muten Roshi profita de ce petit moment. D'un coup de pied au derrière, il envoya Oolong au combat !

Le cochon, complètement apeuré et tremblant, fut forcé de recourir au plan que lui avait proposé le vieux sénile : se métamorphoser en Paragus. Pas du tout confiant, il cria :

— Broly ! Comment as-tu osé me tuer !

Broly, le regard livide, fit quelques pas vers le cochon transformé, qui se disait bien que c'était une mauvaise idée. Une nouvelle fois, Muten Roshi profita de l'occasion pour courir à toute vitesse, en ne se faisant pas remarquer, pour transporter Son Gohan sur son dos et l'éloigner de ce lieu. C'était le mieux qu'il pouvait faire...

Broly n'était plus qu'à deux pas de son père fictif, qui, après une sorte de petite explosion suivi d'une fumée blanche qui se dissipa en une seconde, redevint un cochon. Derrière lui, Son Gokû se transforma en Super Saiyan. Fin prêt, il envoya le Genkidama vers Broly, en criant à Oolong de se baisser. Heureusement qu'il était petit : l'attaque passa juste au-dessus de lui, à quelques centimètres. Il crut l'espace d'un instant devenir un cochon grillé ! Broly, surpris, n'évita pas l'attaque qui le poussa très loin, sans lui faire de dommage visible. Il fut poussé jusqu'à la comète... qui explosa sous l'impact, Broly étant pris entre les deux... L'espace d'un instant, il se remémora les pleurs de Gokû à ses côtés alors qu'ils n'étaient que des nouveau-nés.

C'était fait... Gokû avait réussi !

— Tsss, fit Vegeta, constatant que finalement Gokû avait réussi son coup et que son fils avait tenu le temps qu'il fallait. Il ne supportait toujours pas l'idée d'avoir dû s'allier avec l'être qu'il méprisait le plus au monde.

Son Gokû mit pied à terre et s'assit, essoufflé. Muten Roshi vint le rejoindre et allongea Gohan à côté de son père. Yamcha aida Kulilin à se relever, avant de rejoindre tout le monde.

— Merci Yamcha. Je n'étais pas sûr que tu fasses face à Broly. Je t'ai entendu faire un Sokidan, mais j'étais trop affaibli pour voir quoique ce soit.

— Oh tu sais, c'était pas grand-chose, ah ah !

"Tant qu'à faire, pensait-il, autant ne pas dire que j'étais resté caché."

La planète n'étant plus en danger, les héros prirent un long repos... le vaisseau étant détruit, il fallait attendre que Gokû retrouve assez d'énergie pour téléporter tout le monde sur Terre. Quand Gohan reprit conscience, il fut félicité par son père, pour le cran dont il avait fait preuve. Mais ça ne signifiait pas qu'il fallait se reposer. Le père demanda au fils de se transformer à nouveau en Super Saiyan, comme ils le faisaient depuis une semaine... Car il ne fallait pas oublier Cell, qui était plus redoutable que Broly, non pas par sa puissance, mais par ses techniques et sa façon de se battre.

— Cell est beaucoup plus intelligent que Broly, ajouta Son Gokû pour convaincre son ami Kulilin qui restait persuadé que la créature du Dr Géro serait une formalité. Du coup, les tactiques qu'il emploiera seront bien plus mortelles que ce qu'a pu faire Broly. Et il y a aussi la technique. Cell connaît quasiment tout de nous, il a des techniques très variées. Broly, à par ses poings et ses boules d'énergies vertes, n'avait que la puissance brute qui augmentait sans cesse.

— La seule faiblesse de Cell, vint ajouter Piccolo, c'est qu'il n'est pas invincible et insensible à nos attaques.

— Deux combattants différents, avec leurs forces... et leurs faiblesses... chuchota Son Gohan pour lui-même.

— Allez, j'ai assez récupéré, je peux tous nous téléporter sur Terre. On a bien mérité un jour de repos !

Gokû se releva, mit deux doigts à son front, et téléporta tout le monde sur Terre, chez eux.

Ils croyaient tous que Broly était réellement vaincu, qu'il ne restait plus que Cell à vaincre pour avoir la paix. Mais sept années plus tard, le Super Saiyan Légendaire revint... sur Terre !

C'était deux semaines avant le vingt-cinquième tournoi des arts martiaux...

Cela faisait sept ans que Gokû était mort, suite au combat qui l'avait opposé à Cell. Juste après sa mort, Chichi avait mis au monde un deuxième fils, Goten. À l'occasion du grand tournoi qui se préparait, Gokû avait promis à ses amis de revenir sur Terre une seule journée. Gohan entreprit d’entraîner son petit frère pour l'occasion. Mais ce jour-là, Goten avait un autre plan. Trunks avait "emprunté" le Dragon Radar à sa mère. À la base, ils voulaient demander à Shenron qui allait gagner le fameux tournoi... mais au fur et à mesure de leur trouvaille, leur plan changeait. Quand ils trouvèrent la sixième Dragon Ball, ils voulaient demander un parc d'attraction privé et un tas de bonbons...

Goten et Trunks étaient comme ça. Des enfants de sept et huit ans qui cherchaient à s'amuser continuellement ensemble. Trunks était loin d'avoir le caractère de celui qui était venu du futur, sept ans auparavant. La vie était facile pour lui, il était choyé par sa mère et avait hérité du caractère de son père. La présence de Vegeta, qui cette fois-ci ne s'était pas fait tué par un cyborg, ne l'endurcissait pas tant que ça finalement. C'était plutôt Bulma qui avait la mainmise sur l'éducation de son fils. Bien qu'elle le sache potentiellement très fort, elle le voyait aussi être le futur PDG de la Capsule Corporation. Heureusement, ça n'empêchait pas Vegeta d'entraîner de temps en temps son rejeton, au sein même du vaisseau spatial à la gravité artificielle élevée. Et, il n'était pas rare non plus que Trunks file en douce pour aller jouer avec Goten.

Ce dernier aurait justement dû s'entraîner avec son grand frère, afin de pouvoir battre son meilleur ami, Trunks. Mais, voyant qu'il était absent sur le lieu d'entraînement, Son Gohan était parti à sa recherche. Il était avec Videl depuis le matin même, pour l'entraîner elle aussi, mais il fallait bien que Goten progresse. Ça ne faisait pas longtemps qu'il savait voler, contrôler son ki était plutôt nouveau pour lui, mais il y arrivait plutôt bien : Gohan n'arrivait pas à le sentir.

La dernière Dragon Ball que cherchaient les deux garnements se trouvait au fond de l'océan. Trunks, qui n'avait pas envie de se mouiller, persuada son jeune ami d'y aller en premier. Il était l'aîné et Goten était un peu naïf, aussi Trunks arrivait bien souvent à le convaincre de faire ce qui ne lui plaisait pas à sa place. Goten chercha un long moment mais c'était si profond qu'il n'y voyait rien. Il n'avait pas très envie de plonger à nouveau dans l'eau un peu trop froide à son goût, et de toute façon, il ne pouvait pas retenir sa respiration trop longtemps. D'un air malheureux, il demanda à Trunks de s'en occuper... Ce dernier, pas encore résigné à plonger dans l'eau glacée, n'eut pas d'autre idée que de projeter un peu de son ki vers l'eau en dessous de lui. La force qu'il y mit fut suffisante pour créer un tsunami ! Mais pour la Dragon Ball, c'était complètement raté... Et Goten en profita pour le réprimander : c'était pas souvent que Trunks faisait des conneries que Goten n'avait pas imaginé avant lui !

Ce tsunami vint réveiller quelqu'un qui était arrivé sur Terre peu de temps auparavant... Broly émergea lentement des flots, l'eau coulant sur ses muscles épais. D'abord un peu perturbé, il tenta de se rappeler ce qui lui était arrivé...

Lorsqu'il s'était pris l'attaque de Kakarotto, il avait percuté la comète qui avait explosé immédiatement. Heureusement, sa puissance de Guerrier Légendaire l'avait maintenu en vie... Mais l'explosion avait été si violente qu'il sombrait dans l'inconscience... Il avait survécu et, avec la gravité, il était retombé sur la nouvelle planète Vegeta. Là, il retrouva lentement ses forces, en parvenant à survivre dans ce lieu désertique inhabité... Pendant six ans, il attendit de retrouver toute sa force. Lorsqu'il se sentit prêt, il se fixa un but : retrouver Kakarotto et l'éliminer ! Transformé en Super Saiyan, il se dirigea vers des puissances qu'il avait détecté très loin... Sans air, sans vaisseau, son corps résista à la longue traversée... et lorsqu'il arriva en vue de la Terre, il s'arrêta, sombra dans l'inconscience et se laissa tomber sur la planète...

Il venait de se réveiller et il sentait deux forces qu'il connaissait, qu'il n'avait pas oublié : Trunks et Kakarotto... bien que cette dernière semblait légèrement différente. Il ne réfléchit pas un instant de plus : il avait attendu ce moment pendant longtemps ! Il se transforma en Super Saiyan et fonça vers les deux petites puissances qu'il venait de détecter.

— C'est eux ! cria-t-il. Je suis sur la bonne planète !

Pour la première fois depuis quelques années, il retrouva le sourire et son seul but: annihiler Kakarotto et les insectes qui l'entourent ! Cette fois, oui cette fois, il les vaincrait ! Il détruirait même cette planète ! Ce qu'il aurait fait immédiatement s'il savait que Gokû avait été tué par Cell des années plus tôt.

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk