DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Dragon Ball Multiverse, le roman

Écriture par Loïc Solaris & Arctika

Adaptation par Loïc Solaris & Salagir

Relecture par Koragg

Avec bien plus de détails, redécouvrez l'histoire de DBM. Cette novélisation est vérifiée par Salagir, elle contient également des ajouts de son cru, qui n'étaient pas racontables en manga, c'est donc un véritable annexe à la BD !

Prochaine page dans : 1 jour, 5h

Intro

Partie 0 :0
Partie 1 :12345

Round 1-1

Partie 2 :678910
Partie 3 :1112131415
Partie 4 :1617181920
Partie 5 :2122232425
Partie 6 :2627282930

Lunch

Partie 7 :3132333435

Round 1-2

Partie 8 :3637383940
Partie 9 :4142434445
Partie 10 :4647484950
Partie 11 :5152535455
Partie 12 :5657585960
Partie 13 :6162636465
Partie 14 :6667686970

Night 1

Partie 15 :7172737475
Partie 16 :7677787980
Partie 17 :8182838485
Partie 18 :8687888990

Round 2-1

Partie 19 :9192939495
Partie 20 :96979899100

Round 2-2

Partie 21 :101102103104105
Partie 22 :106107108109110
Partie 23 :111112113114115

Night 2

Partie 24 :116117118119120

Round 3

Partie 25 :121122123
[Chapter Cover]
Partie 6, Chapitre 26.

SIXIÈME PARTIE : LE PREMIER COMBAT À MORT DE PAN !

Chapitre 26

Cell était retourné dans l'espace correspondant à l'univers 17. Voyant que personne de son univers ne venait chercher Dabra, deux Nameks de l'univers 1 furent envoyés pour le transporter. Il était inconscient et évidemment perdait beaucoup de sang du trou béant au milieu de sa poitrine. Mais il vivait encore, et cela impressionnait les Nameks. Ils se dépêchèrent d'arriver en univers 11 où ils le déposèrent à côté de Babidi et Buu.

— Ne vous inquiétez pas, fit l'un des deux Nameks, nous allons vous soigner maintenant.

— Pas si vite ! cria Babidi en lévitant vers eux, alors que Dabra espérait être soigné au plus tôt. Je n'ai pas décidé de le guérir.

— Mais... il est mourant ! lui dit un Namek, étonné qu'on refuse ses soins.

— C'est sa punition pour avoir perdu, continua le sorcier. Je refuse qu'on le soigne, nous nous en occuperons. Si vous voulez bien nous laisser maintenant...

Les deux Nameks se regardèrent un moment puis s'en allèrent finalement, à regret.

— Maî...tre... parvint à soupirer le démon.

— Je me demande combien de temps tu survivras sans être soigné, lui dit le sorcier d'un sourire sadique. Il avait trouvé là un petit jeu sympathique qui lui ferait oublier la défaite humiliante que son subordonné venait de subir.

Alors qu'en univers 16 et 18 des discussions s'animaient sur les forces de Cell et Dabra, l'animateur reprit à travers ses micros :

— C'était un superbe combat ! Continuons avec Pan de l'univers 16 qui rencontre Bojack de l'univers 6 !

— Cool, C'est à moi ! fit l'adolescente de l'univers 16, joyeuse que ce soit enfin son tour.

Elle était encore en univers 18, avec son homologue, laquelle était à la fois contente et jalouse d'elle-même. Il lui tardait à elle aussi de disputer un match si intéressant.

— Bonne chance ! lui dit-elle tout de même en souriant.

— Merci ! Tu verras je gagnerai comme toi ! lui répondit son homologue 16 avec le même sourire.

Recevant des encouragements de tout l'univers 18, Pan 16 passa par son univers pour recevoir un bisou de sa mère avant de commencer à rapidement s'envoler vers le ring. Mais alors qu'elle avait un pied sur le muret qui délimitait les espaces pour prendre appui et partir, elle fut interpellée par son père :

— Pan ?

— Oui, Papa ?

Elle se rapprocha en lévitant. Son père la tint par les épaules puis lui dit :

— Ma chérie, je connais Bojack. C'est quelqu'un de très méchant et il est beaucoup plus fort que toi.

— Je ne vais pas déclarer forfait ! riposta la gamine en criant un peu trop fort.

Elle connaissait ce Bojack, de nom évidemment. On lui avait raconté cette histoire plusieurs fois... mais elle n'allait pas abandonner sans se battre tout de même ! Quelle honte ce serait sinon ! Elle était certaine que son homologue serait d'accord avec elle...

— Je ne te le demande pas... rajouta Son Gohan. Juste... de faire très attention.

— Oui, t'en fais pas. fit-elle plus calmement, d'un sourire sincère.

Elle s'envola finalement vers l'arène, prête pour son combat. Quand elle mit pied à terre, Bojack était déjà là, bras croisés.

— Dis Papa, fit Pan de l'univers 18 à Son Gohan, elle a des chances de gagner ?

Son père ne lui répondit pas immédiatement. Gokû, devant eux, se retourna pour croiser le regard de sa petite-fille. Il ne souriait pas, mais il n'avait pas l'air défaitiste non plus.

— Je ne sais pas, Pan. répondit enfin Gohan. Cela dépend de l'entraînement qu'a pu avoir ton homologue... Elle a peut-être le niveau...

— Mais... et moi ?

Son Gohan savait où elle voulait en venir. Après quelques autres secondes de silence, il se tourna vers elle :

— Non, tu n'as pas le niveau pour gagner contre Bojack.

Tout d'un coup, Pan sentit ses jambes trembler. Qu'allait-il advenir d'elle-même ? Croisant les doigts, elle espérait être finalement moins forte que la Pan de l'univers 16, ce qui signifierait qu'elle avait ses chances.

— Les combattants sont en place ! Le match peut commencer ! cria l'animateur.

— Ça va être vite fini, fit doucement le "pirate de l'espace". Il se savait vainqueur, en moins d'une minute.

Pan 16 attaqua tout de suite. Rapidement, elle se retrouva devant son adversaire et lui asséna un violent coup de poing dans le ventre... Aucun effet ! Comme si elle avait tapé dans un métal très dur, incassable. Les abdos du guerrier avaient encaissé le choc sans broncher ! La petite-fille de Vegetto se replia rapidement pour se retrouver hors de portée, mais Bojack la poursuivit en poussant un cri.

Pan vit nettement le coup de poing arriver, et elle l'esquiva en prenant de l'altitude. Le poing du pirate sembla s'écraser sur le ring. Un violent tremblement fissura le lieu du combat en bien des points, défigurant la sphère grise. Cette démonstration de puissance impressionna l'adolescente :

— Papa a raison. Il est fort, je dois foncer dès le début.

— Rapide, la petite... complimenta Bojack en relevant la tête vers la gamine.

La petite fille de Vegetto serra les poings et concentra sa force. Serrant les dents, elle laissa son pouvoir l'envahir. Ses cheveux se redressèrent sur sa tête, lentement, en prenant une couleur dorée. Alors que son ki augmentait rapidement, une vive aura d'une lumière étincelante l'enveloppa. Ses yeux passèrent du noir au bleu-vert. Poussant un cri, la jeune fille se transformait. La dernière évolution physique fut sa masse musculaire qui gagna en volume, sans pour autant déformer son corps en un tas de muscle.

Les combattants et spectateurs de l'univers 18 étaient impressionnés par cette transformation. Uub imagina sur le coup que la même Pan de son univers devait bien cacher son jeu.

— Hein ? Comment elle a fait ? se demanda justement l'adolescente, clairement incapable d'y arriver.

Son Gokû sourit : il avait vu juste depuis le début ! Un peu plus d'entraînement, et de volonté, et sa petite fille à lui y parviendrait aussi.

Pendant un moment, Pan 18 ne bougea pas, stupéfaite, impressionnée. Visiblement, son homologue était clairement plus forte qu'elle ! Super Saiyanne... Elle en avait rêvé bien souvent... maintenant elle le voyait réellement...

Elle baissa la tête pour regarder ses mains : cette force, elle l'avait elle aussi. Son grand-père avait raison... elle pouvait se transformer, nul besoin d'utiliser de kaioken...

Pan serra les poings : un jour, elle le deviendrait elle aussi ! Et tout le monde sera tout aussi surpris !

Bojack lui-aussi était étonné. Il connaissait ce type de transformation... il l'avait déjà vu quelque part... où ça ? Il ne s'en rappelait pas encore... Quoi qu'il en soit, il sentait que le niveau de puissance de la gamine avait augmenté.

Au-dessus de sa tête, Pan 16 prit un petit air de vainqueur. Elle se souvenait de sa première fois au niveau du Super Saiyan. Un moment sensationnel et mémorable ! Mais elle n'avait pas le temps de rêvasser : son adversaire était coriace et il fallait rester bien concentré...

— C'est parti ! cria la jeune fille en fonçant vers son ennemi à toute vitesse.

Rapide, Pan attaqua d'un coup droit, que Bojack para de son bras droit. Il fut une nouvelle fois surpris par la rapidité de son adversaire, une rapidité qui avait largement augmentée depuis qu'elle était enveloppée de son aura dorée. Pan continua ses attaques, associant les coups de poing et les coups de pied. Sa petite taille face à Bojack était un atout qu'elle savait déjà très bien utiliser. Elle parvenait à parer efficacement les contre-attaques de son ennemi avec aisance.

Parfois, Pan réussissait à toucher Bojack, surtout après avoir paré une attaque. D'une jambe elle avait stoppé un poing de son ennemi, et elle avait tout de suite attaqué de l'autre jambe pour un bon coup de pied au visage.

Mais malgré sa souplesse et sa réactivité, les coups qu'elle donnait n'étaient pas assez puissants pour faire grand mal. Bojack ne sentait pas grand-chose, mais ça l'énervait. Cette fille était tel un moustique qui lui tournait autour et qu'il n'arrivait pas bien à chasser.

En univers 16, Gohan commençait à paniquer. Il avait confiance en sa fille, mais il voyait bien, lui aussi, que les coups qu'elle portait étaient inefficaces. Pan était forte, mais Bojack l'était d'avantage. Son Gohan espérait qu'elle abandonne le moment venu...

Bojack tenta un nouveau coup de poing, droit vers la tête de son adversaire, une tête plutôt petite qui n'était pas beaucoup plus grande que sa main. Mais elle para à nouveau de son bras, et cette fois, y mettant plus de force, elle contre-attaqua plus violemment d'un coup de poing sur la joue du pirate. Le coup le fit légèrement tituber. Bojack grimaça en fixant sévèrement l'adolescente, qui remarquait encore une fois que son coup était quasiment sans effet : à ce train là, elle mettrait des heures à le battre ! Sans compter qu'elle s'épuiserait sûrement avant ça...

Il lui fallait en finir assez rapidement... Elle connaissait des techniques assez efficaces. C'était le moment ? Même si ça la fatiguerait, il n'y avait pas d'autre moyen... Pan attendit que son adversaire redonne un coup de poing pour se servir de son bras comme appui et passer au-dessus de sa tête. Arrivant très vite derrière Bojack, la tête en bas, elle prépara le kamehameha, avec un maximum de puissance.

— Kamehame... Ha !

À bout portant, cette technique était encore plus efficace. Vingt-sept ans plus tôt, Son Gokû l'avait fait contre Cell, lui arrachant la moitié du corps. Contre Broly par contre, ça n'avait pas du tout fonctionné...

Une explosion retentit lorsque Bojack tomba à terre, touché par l'attaque bleue. Le souffle fit un peu éloigner la jeune fille du point d'impact. Lévitant toujours, elle se retourna pour ne plus avoir la tête en bas. Toujours avec la pose du kamehameha, elle reprenait lentement une respiration normale. Des gouttes de sueur perlaient son front.

En univers 16 et 18, Videl continuait d'encourager sa fille. Par contre les deux Son Gohan serraient les dents. Il serait étonnant que Bojack ne survive pas à cette attaque... Ils résistaient à l'envie de crier, de dire à Pan d'arrêter le combat. D'une certaine manière, ça leur rappelait inconsciemment le combat de Videl contre Spopovich, vingt ans auparavant... Pan avait-elle hérité du caractère têtu de Videl ? Ça restait encore à voir...

Pour le moment, Bojack restait à terre, sans bouger, couvert d'un peu de poussière et de quelques égratignures. Impossible de savoir s'il était KO, ou s'il faisait semblant. Pan, qui était plutôt satisfaite de la puissance de son attaque, mit pied à terre pas très loin de lui. Sa mère en univers 16 était ravie :

— Bravo Pan ! Tu as gagné !

— Non, intervint son mari. Ça ne fait que commencer.

Videl paniqua... Que voulait-il dire ? Elle le regarda... et vit qu'il avait peur. Il ne tenait presque plus en place...

— Gohan ? Qu'est-ce qu'il y a ? Tu me fais peur...

Après quelques secondes, il lui répondit :

— Bojack n'a pas montré sa véritable force. Elle ne peut pas grand-chose maintenant... s'il se transforme, c'est fini ! Il faut qu'elle abandonne !

Videl, plus que jamais paniquée, se retourna vers le ring... Après l'avoir encouragée, elle souhaitait maintenant elle aussi lui demander d'abandonner et de revenir auprès d'elle.

Sur le ring... Bojack bougeait à nouveau. Serrant son poing très fort contre le sol, il racla un bout du ring qu'il écrasa par fureur. Puis il se releva doucement. Lorsqu'il fut à genou, il fixa la jeune fille. Son regard était dur. Il était clairement enragé, et même... Pan put voir en lui une soudaine envie de tuer... de la tuer elle !

En univers 6, Zangya et Bujin, les acolytes de Bojack, rigolaient, alors que Kat et ses copines, pas très loin, les regardaient. Elles aussi avaient finalement peur pour la petite. Ce n'était qu'une enfant. Et voir les acolytes de son adversaire rire ainsi ne présageait rien de bon.

— Cette petite va connaître la fureur de Bojack ! déclara enfin Zangya, sur un ton plutôt machiavélique.

— La pauvre, je n'aimerai pas être à sa place, ajouta Bujin en souriant.

— Quelle idée d'inscrire une gamine, continua la rousse. Ils vont le regretter très vite.

— Ça les refroidira, ils vont être démoralisés, et ce sera plus simple de les battre... C'est tout l'univers 16 qui en pâtira, hé hé hé.

Bojack sembla exploser. Debout, il avait crié en augmentant sa force. Sa peau passa du bleu au vert, et sa masse musculaire augmenta considérablement, déchirant sa veste en milliers de bouts de tissus. Il fut enveloppé d'une grande aura verte, suivie d'un souffle qui fit valdinguer Pan, alors que la planète qui servait d'arène tremblait.... avant de complètement se disloquer en trois parties...

Pan parvint à se rétablir sur un gros morceau du ring et commença à trembler : "Sa puissance a augmenté !" pensa-t-elle. "Il est vraiment trop fort... Même le kamehameha ne lui a rien fait... que dois-je faire Papa ?"

Alors qu'elle réfléchissait à toute vitesse, Bojack décolla ses pieds du ring et fonça à toute allure sur la jeune fille désorientée et apeurée...

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk