DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Dragon Ball Multiverse, le roman

Écriture par Loïc Solaris

Adaptation par Loïc Solaris & Salagir

Relecture par Koragg

Avec bien plus de détails, redécouvrez l'histoire de DBM. Cette novélisation est vérifiée par Salagir, elle contient également des ajouts de son cru, qui n'étaient pas racontables en manga, c'est donc un véritable annexe à la BD !

Partie 0 :0Partie 1 :12345Partie 2 :678910Partie 3 :1112131415Partie 4 :1617181920Partie 5 :2122232425Partie 6 :2627282930Partie 7 :3132333435Partie 8 :3637383940Partie 9 :4142434445Partie 10 :4647484950Partie 11 :5152535455Partie 12 :5657585960Partie 13 :6162636465Partie 14 :6667686970Partie 15 :7172737475Partie 16 :7677787980Partie 17 :8182838485Partie 18 :8687888990Partie 19 :9192939495Partie 20 :96979899100Partie 21 :101102
[Chapter Cover]
Partie 5, Chapitre 22.

Chapitre 22

Pan de l'univers 16 et Pan de l'univers 18 continuaient de jouer ensemble, profitant aussi des petits rafraichissements servis par les Vargas en attendant le prochain combat. S'amusant sur le grand terrain qui s'offrait à elles, sous le ring, elles décidèrent finalement d'aller rendre visite à l'univers 6, comme l'avaient fait les deux Bras avant elles.

Lorsqu'elles arrivèrent, elles remarquèrent que la jeune Kat avait toujours des larmes aux yeux. Agenouillée, elle tentait de faire changer d'avis ses amies, pour abandonner et rentrer immédiatement chez elles.

Les deux Pan sautèrent par-dessus le muret et vinrent à leur rencontre. Encouragée par une de ses amies, Kat se releva, bien que gardant toujours un air apeuré sur le visage. Les quatre jeunes femmes se tinrent devant les adolescentes.

— Qu'est-ce que vous nous voulez ? demanda celle aux cheveux blonds, qui empoignait de sa main droite une épée accroché à sa hanche. 

— Ça ne devrait pas être un endroit pour des petites filles vous savez ? leur dit une autre, aux cheveux noirs et longs, habillée de noir.

— Mais chez nous on est bien plus forts que vous, se permit de dire Pan de l'univers 16.

L'autre Pan, de l'univers 18, fut légèrement étonnée. Elle pensait aussi que tous ceux de son univers étaient plus forts que ce groupe de quatre filles. Pourtant elle n'avait pas pensé le dire directement, face à elles. Etait-ce l'une des petites différences entre elle et son homologue 16 ?

Le groupe des filles de l'univers 6 ne dit rien. L'une d'elles avait failli rétorquer, mais s'était ravisée. Elles avaient vu combattre nombre de personnes des univers 16 et 18. Il y avait eu ces Saiyans, Gokû et Vegeta. Et même la gamine, Pan, avait battu un autre Saiyan... Elles connaissaient "bien" les Saiyans, d'après leurs livres d'histoires...

La femme qui se tenait en retrait, elle aussi aux cheveux noirs mais coupés courts, regarda un instant derrière elle, vers Bojack et ses deux amis. Elles le connaissaient aussi. Bojack faisait régner la terreur dans la galaxie... Il était un vrai pirate, surpuissant. Heureusement pour elles, le groupe de Bojack n'avait pas connaissance de leur existence... Jusqu'à aujourd'hui. Elles se demandaient si ce n'était pas une erreur de leur part de s'être ainsi montrées...

— Nous savons que nous sommes loin du niveau de certains combattants ici, ne serait-ce que de celui de Bojack... fit enfin la blonde. Mais nous ferons de notre mieux. Alors occupez-vous de vos affaires.

Kat regarda son amie qui venait de parler, l'air de dire que justement faire de son mieux ne suffirait pas et qu'il vaudrait mieux s'en aller discrètement. À côté d'elle, la femme aux cheveux longs acquiesça. Elles avaient discuté avec plaisir avec cette Bra de l'univers 18, mais c'en était assez. Elle, en tout cas, n'avait pas envie de parler à des gamines...

— Votre attention chers amis, commença enfin l'un des animateurs verts. Le prochain combat va débuter dans quelques minutes !

— On ferait mieux de rentrer, fit l'une des Pan à l'autre, toutes deux déçues d'avoir perdu du temps en univers 6.

Joignant leurs mains, elles sautèrent ensemble par-dessus le muret puis coururent vers l'univers 18.

— C'est étonnant, fit Bojack en croisant les bras. Ces filles nous connaissent donc... Mais nous n'en avons jamais entendu parler. 

— Elles ne font pas le poids de toute façon, ajouta Zangya en passant une main dans ses cheveux dorés.

— Il nous suffira de les suivre lorsque nous rentrerons chez nous, pour trouver leur cachette ! proposa Bujin en souriant.

— Doivent se présenter sur le ring, reprit l'animateur, Cell de l'univers 17 contre Dabra, de l'univers 11 !

Cette nouvelle en réjouit plus d'un. En univers 11, Dabra décroisa les bras :

— Héhé, c'est enfin à moi !

S'échauffant les épaules par de amples mouvements, il sourit, puis après un regard à Babidi, s'envola vers le ring.

— Majin Buu, commença Babidi d'un sourire sadique, si Dabra perd, je t'autoriserai peut-être à le manger.

Le Djinn sauta de joie en criant son nom. Après plusieurs dizaines de secondes d'euphorie, il s'arrêta enfin pour regarda le combat qui allait commencer. Il n'avait qu'une seule envie : voir le démon perdre !

En univers 17, Cell se mit à sourire :

— Ah, enfin. Ce tournoi devenait bien trop ennuyeux... je ne suis jamais sur le ring !

Fort de son égo, il continua pour lui-même, ignorant son petit Cell Junior qui tournait entre ses pattes.

— Mais au moins, il y a beaucoup d'adversaires prometteurs, se dit-il en pensant surtout aux univers 16 et 18 qu'il connaissait le mieux. Mais il y avait cet univers 8 avec Freeza, c'était intéressant. Pour les autres... Trunks et #16 en univers 12, #17 et #18 en univers 14... Ce grand type en univers 6, il se demandait encore s'il ne l'avait pas déjà vu, et ce Majin Buu en univers 11 avait de sacrées compétences de régénération.

— J'espère que ce Dabra est assez fort, continua Cell avant de laisser son junior sur place.

Tranquillement, il vola jusqu'au ring, et atterrit en douceur, bras croisés face au démon. En univers 16 et 18, les Gohan et Piccolo discutaient sur le combat à venir : 

— On va pouvoir évaluer le niveau de Cell, et vérifier s'il nous a menti ou pas tout à l'heure, dit Gohan a Piccolo.

— Tu es le seul qui ait combattu les deux, Gohan. Tu es le plus à même de pouvoir les comparer, déclara Piccolo, bras croisés en regardant vers le ring.

— Je regarderai ce combat avec grande attention, sois en sûr, lui répondit son ancien élève.

Derrière les Piccolo et Gohan de l'univers 16, Vegetto s'était adossé au mur de l'entrée. Lui aussi avait hâte de voir ce petit combat. Bra vint le rejoindre pour s'adosser au mur d'à côté, ainsi ils pourraient discuter tranquillement.

Derrière les Gohan et Piccolo de l'univers 18, se tenaient Vegeta et Son Gokû.

— J'ai hâte de voir les progrès qu'à réalisé Cell, fit Gokû.

— Si ça se trouve il n'a pas évolué, lui répondit le prince des Saiyans.

— Hm... tu crois ? demanda donc son rival, un air interrogateur sur le visage.

— De toute façon, s'il gagne ses deux prochains combats, c'est contre moi qu'il se retrouvera, et je pourrai le massacrer !

— Hé mais ne va pas trop vite Vegeta, tu as Trunks à battre avant.

— Il n'est pas au niveau.

— Lors du Cell Game, vous étiez proches, en termes de forces... je me demande encore qui de vous aurait gagné lors d'un duel...

— C'est évidemment moi, Kakarotto ! Ne remets pas ma supériorité en doute !

— Hey au fait Vegeta ! fit tout à coup Son Gokû en remplaçant son air sérieux par un air plus immature. Tu ne m'as encore jamais dit comment s'était passé votre entraînement dans la salle de l'Esprit et du temps ! Allez dis-le moi !

— Non.

— Allez !

— Je ne m'en souviens plus, répondit Vegeta bras croisés.

— Mais si !

— Non !

— J'irai demander à Trunks tiens...

— Kakarotto !

— Je plaisante !

L'animateur alien aux deux micros interrompit les deux rivaux et amis :

— Les combattants sont en place ! Que le combat commence !

Acclamé par les milliers de spectateurs, Cell et Dabra se préparèrent tranquillement.

— Dis-moi, commença Dabra, est-ce que par hasard tu m'aurais rencontré dans ton univers ?

Cell imagina rapidement plusieurs réponses possibles. Il pouvait aussi bien dire la vérité... Que mentir... Il choisit la réponse la plus adéquate, et la plus amusante :

— Qui sait ? Et toi ?

— Jamais. Que dirais-tu d'un échauffement ?

Cell ne dit rien. Un échauffement ? Pourquoi pas. Après tout il ne le connaissait pas du tout. Mieux valait rester prudent.

D'un sourire, Cell accepta la requête. Il décroisa les bras, écarta très légèrement les jambes pour de meilleurs appuis et attendit. Dabra remarqua la position défensive de Cell. Après avoir lui aussi décroché un sourire, il attaqua.

Le coup de poing qu'il donna vers le visage de la créature verte était d'une lenteur démesurée. Cell para sans difficulté d'une main, et attaqua de l'autre, loin d'être à son maximum. Dabra esquiva l'attaque à son tour en pivotant sur lui-même. Il empoigna la main de Cell qui avait agrippé son poing, et profita de son mouvement d'esquive pour ajouter de la force : il envoya Cell vers les airs. Mais ce dernier manœuvra sans difficulté pour se stopper net juste quelques mètres au-dessus du sol. Tête en bas, il vit Dabra foncer sur lui une nouvelle fois. Il esquiva sans mal plusieurs coups de poing et coups de pied avant d'être surpris par une attaque au pied plus rapide que les autres. Touché au niveau de la nuque, il tomba rapidement vers le ring, mais se rattrapa avec ses jambes, restant deux secondes accroupi alors que Dabra se posait face à lui, tranquillement.

— Alors ? lui dit-il.

— C'est intéressant, rétorqua Cell en l'attaquant.

Cette fois, c'est lui qui tournait autour de son adversaire pour l'assommer de coups de plus en plus rapides et précis. Dabra para et esquiva un long moment, avant de se prendre un coup de coude dans le ventre, qui le fit cracher. Souffle coupé un court moment, il contre-attaqua d'un coup de pied sur le genou droit de Cell, qui ne s'y attendait pas. Tombant à genoux, Dabra tenta un coup de coude sur sa nuque, en vain car Cell fit une petite roulade en avant pour esquiver. Se relevant vite, il chargea à nouveau sur Dabra, l'air un peu moins moqueur, plus sérieux. Les coups rapides et puissants s'échangèrent à une vitesse folle. Plusieurs fois, chacun des deux adversaires parvint à frapper l'autre. Quelques ondes de choc se firent ressentir lors de cet échange de coups. Enfin, après plusieurs longues minutes où aucun des deux combattants n'avait d'avantage sur l'autre, ils se séparèrent.

Se tenant dorénavant à une dizaine de mètres l'un de l'autre, les choses sérieuses allaient commencer. Dabra prit une nouvelle pose, et déclara à son adversaire :

— Maintenant... je vais montrer à tout le monde ce que vaut un vrai démon. Je ne me retiendrai plus.

Cell sourit. Ça lui faisait plaisir qu'il ne se retienne plus. Lui aussi prévoyait de passer au niveau supérieur. Dabra attaqua, l'air sûr de lui, en fonçant sur son adversaire, bras droit tendu vers l'avant, main ouverte, poing gauche fermé, prêt à asséner un coup. Cell évita de se faire agripper le cou par la main droite de Dabra, puis il évita le coup de poing qui tentait de le toucher au visage. Reculant de deux pas, il para un coup de coude que Dabra asséna en pivotant. Sur sa lancée, il pivota une nouvelle fois, pour enfin toucher Cell au visage d'un autre coup de coude.

Tombant à terre, Cell maugréa. Dabra s'envola alors que Cell se relevait. Le démon perdit son sourire pour une attitude plus guerrière et il fonça vers la créature verte qui lui servait d'adversaire. Cette dernière sauta vers le démon. Leurs avant-bras se percutèrent violemment. Leur vitesse les fit se tourner autour avant d'être séparés à nouveau. Les deux combattants se retournèrent en même temps et lancèrent tous deux une boule d'énergie. Elles se percutèrent et explosèrent, laissant pendant quelques instants un nuage de poussière... Où Cell et Dabra s'étaient vite remis à combattre au corps à corps. 

Aucun spectateur n'avait pu voir comment s'était déroulé l'affrontement sous ce nuage de poussière, mais avant qu'il ne se dissipe, Dabra en sortit en trombe pour aller jusqu'à se poser sur le ring. Cell vola verticalement, lentement, pour se poser à son tour, souriant, visiblement content d'avoir donné des coups à son adversaire.

— Tu ne te débrouilles pas trop mal, fit Dabra lorsque Cell posa ses pieds à terre.

— Tu n'as encore rien vu.

Cette façon de répondre déplut au démon, qui, après avoir serré les dents et les poings, fonça encore une fois sur Cell. Ce dernier parvint à très bien voir les mouvements de son adversaire. Rapidement ses muscles se contractèrent et son corps bougea de façon à contrer violemment l'attaque du serviteur de Babidi. Il donna un violent coup de pied droit horizontal. Dabra eut juste le temps de ralentir sa vitesse et de placer ses bras devant lui pour contrer la parade. Le choc fut plus violent que n'importe quel coup qui avait été donné jusqu'à présent. Sous l'onde de choc, le ring éclata autour du point d'impact. La poussière s'accumulant au sein de l'onde de choc, les spectateurs ne virent plus qu'un effet de flou autour des deux combattants.

Dabra ressenti une vive douleur à ses avant-bras, mais attaqua d'un uppercut qui fit mouche. Cell s'envola dans les airs avec une douleur à la mâchoire, et ne put se défendre contre Dabra qui l'avait rattrapé. Lui attrapant les deux jambes, le démon pivota très rapidement sur lui-même, sur plusieurs dizaines de tours, prenant à chaque fois de plus en plus de vitesse, avant de larguer son adversaire en direction du ring. Cell s'écrasa dessus sous une masse de poussière. Dabra n'attendit pas plus longtemps. Bras en avant, paumes ouvertes, il cria lorsqu'il balança une forte attaque concentrée de ki. La boule d'énergie vint s'écraser sur le ring, dont la moitié explosa sous l'impact.

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語中文EspañolItalianoPortuguêsDeutschPolskiNederlandsParodie Salagir
TurcPortuguês BrasileiroБългарскиGalegoCatalàNorskРусскийMagyarRomâniaEuskeraSlovensko
LietuviškaiCroatianעִבְרִיתSvenskaGreekKoreanEspañol Latinoاللغة العربيةFilipino