DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Dragon Ball Multiverse, le roman

Écriture par Loïc Solaris & Arctika

Adaptation par Loïc Solaris & Salagir

Relecture par Koragg

Avec bien plus de détails, redécouvrez l'histoire de DBM. Cette novélisation est vérifiée par Salagir, elle contient également des ajouts de son cru, qui n'étaient pas racontables en manga, c'est donc un véritable annexe à la BD !

Prochaine page dans : 22h, 47mn

Intro

Partie 0 :0
Partie 1 :12345

Round 1-1

Partie 2 :678910
Partie 3 :1112131415
Partie 4 :1617181920
Partie 5 :2122232425
Partie 6 :2627282930

Lunch

Partie 7 :3132333435

Round 1-2

Partie 8 :3637383940
Partie 9 :4142434445
Partie 10 :4647484950
Partie 11 :5152535455
Partie 12 :5657585960
Partie 13 :6162636465
Partie 14 :6667686970

Night 1

Partie 15 :7172737475
Partie 16 :7677787980
Partie 17 :8182838485
Partie 18 :8687888990

Round 2-1

Partie 19 :9192939495
Partie 20 :96979899100

Round 2-2

Partie 21 :101102103104105
Partie 22 :106107108109110
Partie 23 :111112113114115

Night 2

Partie 24 :116117118119120

Round 3

Partie 25 :121122123
[Chapter Cover]
Partie 14, Chapitre 69.

Chapitre 69

Dans les gradins, les spectateurs criaient, hurlaient. Ils voulaient voir un match. Trop souvent depuis le début, les matchs étaient soit trop courts, soit ils n'avaient pas lieu. Un non-combat à cause d'un combattant qui a oublié de toucher le ring, c'était de trop.

– On veut un combat ! criaient-ils en choeur.

Parmis les combattants des dix-sept univers encore en lice, il y en avait un qui, encore une fois, voulait voir un combat. Il allait une fois de plus mettre son petit grain de sel . Debout au milieu de son espace numéro 4, bras croisés, il cria sans difficulté d'une voix puissante qui se fit entendre de toute l'arène, aussi proprement que s'il avait parlé dans le micro du présentateur :

– Allons, maître Namek, messieurs les Vargas, vous allez lui donner une seconde chance, non ?

Sa voix portait très loin. Tout le monde l'entendit, même Gast qui s'arrêta net.

À l'espace 1, les Kaioshins , une fois de plus, se retrouvaient confrontés à un dilemme : application pure et dure des règles, ou dérogation spéciale ?

– Je ne l'accepte pas ! Ils brisent les règles de plus en plus, là ! fit le Kaioshin du Sud pour qui les règles existaient pour être appliquées.

– Je dirais que c'est à l'adversaire de décider, intervint celle de l'Ouest, pour qui les compromis n'étaient pas forcément mauvais.

Gast Carcolh se tourna vers le Cell Junior et réfléchit rapidement. Il pouvait refuser tout simplement, et rentrer dans son espace, vainqueur. Mais se battre un peu pouvait aussi l'échauffer. Ça faisait des années qu'il n'avait pas combattu au maximum de ses capacités, c'était là le moyen de s'y remettre.

– J'accepte de faire le combat ! cria-t-il.

Gast se tint droit, les bras le long du corps, poings serrés. Il devait avouer que sa joue le piccotait un peu. Pour ça, il rendrait la monnaie de sa pièce au petit combattant. Si petit qu'il ne lui arrivait qu'aux genoux !

Face à lui, le mini Cell se posa et s'approcha. Ils se tinrent à moins d'un mètre l'un de l'autre, Cell Junior levant au maximum la tête, tandis que le Super Namek le regardait de haut.

– Très bien, le combat est remis à zéro, et le match débute maintenant, annonça un Varga au micro.

– On va assister au match opposant le plus grand des combattants au plus petit, fit un autre piaf dans la salle des commandes.

Gast serra fort ses poings, et laissa son Ki exploser. Une vive aura l'entoura, faisant voleter sa cape au-dessus de sa tête. L'onde de choc fit voler le petit Cell six mètres plus loin. Aucun problème pour lui, il sut très bien se stabiliser.

"Il cachait donc une telle puissance !" pensa Piccolo tandis que Son Gokû s'exclamait :

– Oh, ce n'est pas rien, ce Namek !

Cell Junior n'était pas très content d'avoir été repoussé de quelques mètres comme ça. Lui aussi pouvait faire sortir une vive aura. Il fit exploser son énergie, montrant le maximum de son pouvoir. Une grande aura dorée l'entoura, ainsi que des éclairs bleus.

– Mais... Il est bien plus fort ! constata Gohan.

– Plus fort que Cell après son suicide, confirma Vegeta, bras croisés.

– Comme on s'en doutait, Cell nous avait bien caché son jeu, fit Gokû en tournant la tête vers ce dernier, qui lui sourit.

Sur le ring, le petit Cell bleu fonça sur son adversaire, qui resta de marbre. Cette fois il était prêt. Il flanqua un coup de pied vers la tête du Namek, qui para sans difficulté de l'avant-bras droit. Le Cell Junior tournoya rapidement pour donner un autre coup de pied de l'autre côté du visage, mais son coup fut une nouvelle fois facilement paré par un bras qui s'interposa. Le petit Cell accéléra ses mouvements, attaquant de partout, jouant de sa petite taille pour frapper derrière les mollets tout en restant hors de portée des gros poings du Namek. Mais rien n'y fit. Il était très rapide pour contrer chaque coup.

Le Super Namek était calme et décidé. Chacun de ses mouvements était précis. Il cherchait à parer chaque coup avec le moins de dépense d'énergie possible, tandis qu'en face, le Cell Junior ne se souciait pas le moins du monde de cela.

Quand le petit Cell tenta un nouveau coup au mollet pour faire tomber son adversaire, ce dernier s'agenouilla rapidement. Même ainsi il dominait par sa taille le petit combattant qui, surpris, perdit un temps précieux. Gast le frappa du poing, en plein visage. Le coup était simple mais puissant. Et pourtant Gast n'y mit pas toute sa force. Cell Junior vola haut dans le ciel jusqu'à ce qu'il se rétablisse. Immédiatement, il attaqua en envoyant un Makkankosappo , ce qui ne fit pas peur du tout au Namek, qui avait déjà vu cette technique. Il sembla attraper le rayon, suivre son mouvement, tournoyer sur lui même, et renvoyer d'un coup sec l'attaque vers son envoyeur, qui l'évita de toute justesse.

Les deux adversaires ne bougèrent plus pendant quelques secondes. Gast restait calme. Le Cell Junior serrait les dents et cherchait une nouvelle stratégie... qu'il trouva.

Il croisa les bras, puis quand il les décroisa, il se dédoubla. Il recommença plusieurs fois, et multiplia son nombre. Il semblait ne jamais s'arrêter. Ils étaient quatre, puis huit, seize, puis trente deux et enfin soixante quatre ! C'était la technique de Tenshinhan poussée à son paroxysme !

– Ghi hi hi ghi ghi ! firent simultanément les soixante quatre répliques avant de toutes foncer sur Gast, qui lui restait calme.

Il avait vu cette technique précédemment, et avait tout de suite remarqué la faiblesse de cette dernière. Son adversaire n'échappait pas à cette règle. Une dizaine de Cell Junior fondit sur lui, qu'il évita d'un saut de plusieurs mètres de hauteur. Une dizaine d'autres l'encerclèrent et tentèrent de lui porter des coups. Gast les para tous, et tournoya sur lui-même, la tête soudainement à l'envers, pour donner de violents coups de pieds à toutes les répliques en moins de deux secondes.

Alors même qu'il ne s'était pas rétabli, plusieurs attaques d'énergie arrivaient sur lui. Il les évita toutes en disparaissant. Tout se passa ensuite très vite. Un Cell junior vit une explosion loin devant lui. C'était l'un de ses clones qui venait d'exploser suite à un coup mortel qu'il avait reçu. Tout de suite après, un autre explosa, cette fois sur le ring, puis encore un, derrière lui. Pendant une dizaine de secondes, Gast se déplaçait rapidement pour éviter les attaques d'énergie, tout en portant un seul coup, mais mortel, à chaque réplique qu'il croisait. Il arriva parfois qu'au lieu de frapper l'une d'elles , il disparaissait, laissant une attaque bleutée qui le suivait poursuivre son chemin jusqu'à un Cell Junior qui se prenait l'attaque sans avoir le temps de bouger.

Cell Junior concentra son énergie, qui décuplait aussi chaque fois qu'un de ses clones se faisait pulvériser. Il tendit les bras sur le côté, une vive aura apparut autour de lui, et pleins d'éclairs parcoururent tout son corps. Il préparait une attaque dévastatrice, un mouvement qui fit tiquer Vegeta de l'univers 18.

Lorsque Cell Junior tira, Gast était réapparu sur le ring, en bonne forme, calme, même pas essoufflé. Il avait vaincu toutes les autres répliques. Il ne chercha pas cependant à éliminer le dernier, et se laissa même prendre de plein fouet le Final Flash.

L'explosion fut violente. Le ring tint bon, car c'était bien le Namek qui avait été touché, pas la surface de combat qui ne reçut que des dommages collatéraux. Le petit Cell respirait fort, reprennant sa respiration en attendant que la fumée se dissipe pour voir le résultat. Un mauvais résultat.

Gast se tenait encore là, debout, droit comme un i, toujours aussi calme. Sa tunique avait été vaporisée par l'attaque. Sa cape en lambeaux gisait derrière lui. Mais Gast Carcolh lui-même n'avait aucune blessure. Même son premier coup de poing avait fait plus d'effet !

– Il n'a rien, rien du tout ! Après cette attaque de plein fouet ? fit Uub, étonné.

– Je pense qu'il a été blessé... lui répondit Piccolo, le plus apte à lui expliquer. Mais il s'est reconstitué immédiatement dans la fumée, pour impressionner son adversaire.

– Blessé à quel point ? demanda Goten. C'est différent s'il était couvert de brûlures ou si la moitié de son corps a été désintégrée .

Piccolo réfléchit quelques secondes avant de répondre :

– Impossible de le savoir...

Gast tendit un bras devant lui et tout à coup, il s'allongea rapidement. Sa grande main attrapa le Cell Junior à la tête, et son bras s'allongea sur des centaines de mètres, jusqu'à ce que le petit Cell heurte le bouclier d'énergie protégeant le public. Il resta immobilisé plusieurs secondes : l'étreinte du Namek était forte. Trop forte. Douée d'une certaine agilité, la petite créature bleue parvint à donner un coup de pied sur le poignet de Gast, ce qui lui permit de se libérer, et fonça immédiatement sur son adversaire. S'il arrivait sur lui avant que son bras rétrécisse jusqu'à sa forme normale, il aurait un avantage.

Malheureusement, Gast était plus doué que ça. Son bras revint trop rapidement à la normale, et le Super Namek attendit de pied ferme son ennemi, qui ralentit, ne sachant plus quoi faire. Cette hésitation fut sa perte. Sur un seul oeil de Gast, on put apercevoir une petite étincelle. De cet oeil, un très mince rayon partit, et traversa le Cell Junior au niveau de la tête, et alla se perdre aux tréfonds de l'espace.

Le Cell Junior continua de planer quelques secondes. Du sang coulait du trou au milieu de la tête, et lui couvrait le visage. Ses yeux étaient révulsés. Puis enfin, il tomba sur le ring.

– Et bien, il ne régénère pas de cette petite blessure ? demanda Son Goten de l'univers 16. Le fait qu'un trou dans la tête pouvait être plus grave qu'un bras coupé ne lui toucha pas l'esprit.

— Je ne crois pas que les Juniors se regénèrent, fit Son Gohan.

Il se souvenait de la manière dont il avait supprimé sept d'entre eux en son temps. Ou huit. Pour une raison étrange, il ne savait plus.

–Et puis surtout, il a touché le noyau de Cell Junior... fit Vegetto

– Il a deviné qu'il en avait un ? demanda Son Gohan.

– Ce Namek est vraiment doué. Il me dépasse à tous les niveaux, déclara Piccolo. Force, vitesse, régénération, technique, intelligence...

– Victoire de Gast Carcolh de l'univers 7 ! déclara l'animateur Varga.

Gast décolla du ring pour rentrer dans son espace 7. À l'espace 17, Cell maugréa, et Vegetto vint le narguer :

– Ne t'inquiète pas Cell, il sera ressuscité à la fin du tournoi...

Il ne répondit pas à cette remarque. Il lui importait peu d'ailleurs qu'il soit ressuscité ou non. Vegetto sembla avoir lu ses pensés :

– Enfin, sauf si tu en ponds une dizaine d'autres avant, j'imagine...

Après quelques minutes où le ring reprit une forme sphérique parfaite, le dernier combat du premier tour fut annoncé...

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk