DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Dragon Ball Multiverse, le roman

Écriture par Loïc Solaris & Arctika

Adaptation par Loïc Solaris & Salagir

Relecture par Koragg

Avec bien plus de détails, redécouvrez l'histoire de DBM. Cette novélisation est vérifiée par Salagir, elle contient également des ajouts de son cru, qui n'étaient pas racontables en manga, c'est donc un véritable annexe à la BD !

Prochaine page dans : 3 jours, 10h

Intro

Partie 0 :0
Partie 1 :12345

Round 1-1

Partie 2 :678910
Partie 3 :1112131415
Partie 4 :1617181920
Partie 5 :2122232425
Partie 6 :2627282930

Lunch

Partie 7 :3132333435

Round 1-2

Partie 8 :3637383940
Partie 9 :4142434445
Partie 10 :4647484950
Partie 11 :5152535455
Partie 12 :5657585960
Partie 13 :6162636465
Partie 14 :6667686970

Night 1

Partie 15 :7172737475
Partie 16 :7677787980
Partie 17 :8182838485
Partie 18 :8687888990

Round 2-1

Partie 19 :9192939495
Partie 20 :96979899100

Round 2-2

Partie 21 :101102103104105
Partie 22 :106107108109110
Partie 23 :111112113114115

Night 2

Partie 24 :116117118119120

Round 3

Partie 25 :121122123
[Chapter Cover]
Partie 8, Chapitre 36.

HUITIÈME PARTIE : LA RENCONTRE AVEC LE SUPER SAIYAN LÉGENDAIRE

Chapitre 36

À côté de l'espace réservé à l'univers 17, l'univers 18 était aussi bruyant que l'univers 16. Quelle malchance d'être tombé entre ces deux groupes... Son Gokû et son équipe mangeaient beaucoup eux aussi. Pas autant que Vegetto cependant. Ce dernier mangeait bien plus que Gokû et Vegeta réunis. À l'inverse, Gohan et Videl mangeaient mieux que leurs homologues de l'Univers 16... Après tout, ce n'était pas vraiment leur fille qui s'était fait tuer... La voir justement batailler contre Uub qui était assis à côté d'elle, pour un dernier morceau de viande, leur donnait le sourire. Ça ne les empêchait pas de discuter de l'autre Pan :

— Tu imagines, Gohan... un peu plus et c'était la nôtre qui affrontait ce monstre...

— Je ne pense pas que je l'aurais laissé monter sur le ring... lui répondit Son Gohan pour la rassurer un peu. Si mon autre moi l'a fait, c'est parce qu'elle avait atteint le niveau de Super Saiyan... Mais dans le même cas, au moment où Bojack l'aurait empoigné, je serais intervenu...

— Gohan...

Videl voyait la lueur dans les yeux de son mari... une certaine tristesse. Il devait se demander comment une autre version de lui, pourtant si proche, avait laissé cela se produire. En fait, si ça se trouve, son homologue 16 regrettait très amèrement de ne pas être intervenu ? Non... c'était certain, il regrettait... et ça devait lui faire d'autant plus mal...

À cause de ça, et depuis le début du repas, Son Gohan se demandait un peu plus s'il allait laisser Pan abandonner comme elle l'avait dit plus tôt... ou l'encourager à continuer, en étant très prudente... Son grand-père ne souhaitait pas qu'elle laisse tomber comme ça si vite. Alors qu'il mangeait goulûment, ce dernier remarqua l'anxiété du couple et même de sa petite-fille qui, malgré son air joyeux et ses chamailleries avec Uub, hésitait encore.

— Alors Pan, qu'as-tu décidé ? demanda directement Son Gokû après avoir fini son assiette.

— Je ne sais pas, Grand-père... j'ai un peu peur...

La petite fille baissa les yeux, comme si cette révélation lui faisait honte. Uub posa une main sur son épaule, et lorsque Pan le regarda, il lui sourit avant de dire :

— Tu sais, moi aussi j'ai un peu peur maintenant. Je me rends compte combien on peut être surpris par certains combattants, je n'étais pas préparé et j'en ai un peu fais les frais... Avoir un peu peur permet d'être prudent, je pense...

Uub se tourna vers Gokû, comme s'il souhaitait avoir une validation de ce qu'il avait appris suite à son combat contre Tidar. L'élève de Gokû reprit :

— Ton prochain combat est contre Kakarotto... Tu ne vas quand même pas le laisser gagner si facilement ?

— Je...

Elle hésitait encore un peu. Son Gokû intervint :

— Tu as toujours envie de te battre contre moi, c'est donc ta chance à présent ! Imagine ! Tu pourras te battre à fond contre quelqu'un qui me ressemble beaucoup !

Pan retrouva le sourire l'espace d'un instant... avant de penser à quelque chose d'autre :

— Mais il peut sûrement se transformer en Super Saiyan ! Je ne pourrais jamais le battre comme ça !

Son Gokû croisa les bras, l'air pensif :

— Il faudrait que tu arrives à te transformer toi-aussi... Ça me rappelle la fois où j'ai entraîné ton père.

Son Gohan s'en rappela très bien aussi. Il lui avait dit de déployer sa force grâce à la colère... En pensant à Cell par exemple. Mais il ne l'avait jamais vu... Alors Gokû lui avait dit d'imaginer Freeza en beaucoup plus méchant... Ça avait finalement marché... Mais il avait aussi eu plus de temps... Là en un combat... Mais peut-être pouvaient-ils s'entraîner un peu avant son combat, en dehors de l'arène ?

— Gohan, fit Gokû pour le sortir de ses pensées, Je vais te laisser lui raconter, ça pourrait l'aider.

Gohan acquiesça et échangea sa place avec Videl pour être à côté de sa fille et lui parler, pour lui faire comprendre qu'il fallait beaucoup de colère pour arriver à se transformer. Elle le savait bien, on lui avait déjà raconté pas mal de choses sur son père et son grand-père, et même sur Vegeta... Mais elle n'y arrivait pas et elle prenait l'exemple de Trunks et son oncle Goten, qui eux s'étaient transformés à sept ans dans la joie et la bonne humeur. Mais cette fois, elle avait gagné un peu plus de motivation, car si elle souhaitait battre Kakarotto, ou du moins faire un bon combat, il lui fallait sûrement atteindre le stade de Super Saiyan... Elle le voulait !

Alors que Gohan et sa fille se parlaient, Son Gokû reprit son repas ce qui amusa un peu Uub... Tout le monde avait à peu près fini, il ne restait que lui maintenant. Le jeune homme regarda en face de lui. Son regard croisa celui de Bra. Il appréciait beaucoup le physique de cette jolie fille. Mais son comportement distant et son dédain général propres aux adolescentes un peu trop gâtées les avaient toujours maintenus à distance. De plus... elle était la fille du terrible Vegeta. Jamais, oh non jamais, il n'oserait se mettre le père à dos ! Et puis, les sujets de conversation de cette fille étaient généralement bien ennuyeux à ses yeux. Au final, elle ne l'intéressait pas tant que ça... Ou alors il se donnait des excuses ? Uub restait un grand timide.

Et puis, il y en avait une autre personne qui l'intriguait. Derrière Bra se trouvait l'espace 17, et un peu plus loin, le 16. Uub se mit à observer le groupe et tout particulièrement l'autre Bra. Elle s'était transformée en Super Saiyanne quand Pan s'était fait tuée et son niveau d'énergie avait l'air élevé. Elle était largement plus forte que celle de son univers, et il aimait ça. Il aurait même apprécié se battre contre elle, mais visiblement, ils étaient dans une moitié de tableau différente.... donc à part en finale... cela signifiait devoir battre Majin Buu de l'univers 11, ou le Kaiô Shin du Sud... puis Son Gokû et peut-être Vegeta, ou Trunks de l'univers 12... Et il y avait aussi Cell... Que de puissants adversaires finalement... Heureusement qu'il passait le deuxième tour sans avoir à se battre, ça lui économiserait de l'énergie.

Son Gokû termina enfin son repas ! Les Vargas s'attelèrent à finir de débarrasser pour proposer le dessert, avant de pouvoir enfin commencer le prochain combat. Gokû n'attendait que ça ! Après le dessert évidement... L'annonce du combat entre Vegetto et Broly les avait tous étonnés, mais finalement ils trouvaient que cela tombait très bien... Bien qu'il faille très certainement lui apporter de l'aide pour en finir ... Quoi qu'il en soit, Broly et Vegetto n'étaient pas les seuls concurrents auxquels Gokû s'intéressait. Il y avait notamment le cyborg #17 qu'il allait combattre. Et dire qu'il avait rêvé de se battre contre lui et sa jumelle quand Trunks du futur était venu le prévenir, le mettre en garde ! Il lui avait dit qu'il mourrait d'une maladie, c'était vraiment enrageant de ne pas pouvoir se battre contre eux ! Mais cette fois, il allait enfin l'affronter ! Même si la différence de niveau allait être trop grande... Ça lui faisait tout de même plaisir ! Et après, il y avait Nappa ou Freeza, deux adversaires qu'il avait battu, encore une chance ! Et ensuite, il espérait bien pouvoir se battre à fond, sans limite, au maximum de ses capacités contre Uub !

Le dessert arriva. Son Gokû se prépara à manger à nouveau, quand Trunks de l'univers 12 s'approcha. Il voulait manger avec eux, pour discuter du "bon vieux temps". Il en aurait des choses à raconter à sa mère en rentrant ! Ce fut avec un grand plaisir que tout le groupe de l'espace 18 lui offrit une place.

Videl laissa sa place pour que Trunks s'installe entre Gohan et Gokû et face à son père Vegeta. La femme de Gohan prit la place de Pan qui s'installa sur ses genoux, par manque de chaise... Ils discutèrent de son monde, de la reconstruction qui avançait très bien, notamment grâce à #16. Trunks raconta d'ailleurs comment il l'avait trouvé, puis réparé avec Bulma.

Son Gohan aurait bien aimé lui parler de Majin Buu et lui demander si Babidi était aussi apparu dans son univers, mais ils n'avaient plus trop le temps maintenant, c'était une longue histoire. Cela attendrait la prochaine pause, sûrement après la fin de la deuxième moitié du tableau.

Mais, Trunks comprit que cette histoire avait changé son père. Il le trouvait bien plus cool qu'avant. Déjà qu'entre le Vegeta qu'il avait connu quand ils combattaient les cyborgs et celui qui lui avait dit au revoir quand il était reparti, il y'avait eu une différence assez visible, c'était tout simplement flagrant ! Sûrement que le fait de vivre avec son fils l'avait changé aussi...

Pourtant, Trunks ne comptait pas lui faire de cadeau ! Contrairement à la fois face à Perfect Cell où il avait eu peur de montrer toute sa puissance devant son père, aujourd'hui il ne se retiendrait pas. D'ailleurs, Vegeta ne souhaiterait pas cela. Leurs deux regards se croisèrent plusieurs fois pendant la discussion, et sans dire un mot, ils se comprirent mutuellement.

Il aurait quand même eu envie de se battre contre ce Tapion. Il avait l'air d'avoir une chouette épée... pour une fois, un duel à l'épée aurait pu être sympa. Il enviait Kulilin pour ça.

Plus sérieusement, il voulut parler du cas Broly... Mais ce fut à ce moment-là qu'apparurent un autre Trunks avec Goten, c'était ceux de l'univers 16. Tout en restant d'abord derrière le petit muret délimitant les espaces, ils saluèrent tout le monde avant de demander :

— On peut se joindre à la fête ?

— Une réunion de Trunks, ça c'est la classe ! déclara celui de l'espace 18.

Trunks de l'univers 12 sourit. Il n'avait jamais imaginé telle situation, parler à deux exemplaires de lui-même. Il y'avait de quoi perdre la tête ! Eh bien, c'était déjà la deuxième fois que cela arrivait aujourd'hui.

— Non en fait, commença par répondre Goten, Vegetto a tout bouffé chez nous !

— Il ne nous reste plus rien à manger, finit Trunks un peu triste...

Il en rajoutait, c'est sûr ! Trunks se connaissait bien lui-même après tout !

— Il vous reste quelque chose pour nous ? demanda enfin Goten, dévoilant là toute leur ambition première.

— Il a vraiment tout mangé ? s'étonna Gokû alors que les deux hommes de l'univers 16 s'approchaient.

En effet, il avait pris un plat de taille gargantuesque, et il trouvait déjà cela pas mal ! Il était rassasié en tout cas.

— Tout. Ses trois ou quatre parts, je ne sais plus, plus quelques bouts des nôtres...

— En fait, précisa Goten, on ne l'a pas vu nous prendre quelque chose, mais il est tellement rapide qu'on a pu ne pas le voir...

— Oui parce que, ajouta encore Trunks de l'univers 16, on voyait presque à vue d'œil que nos plats disparaissaient ou se vidaient plus vite que nous les mangions...

— Whoa, je ne savais pas qu'une fois fusionné, on avait autant d'appétit, au point d'en chiper aux autres, fit Gokû en regardant son rival Vegeta qui ne faisait pas attention à tout ça.

— C'est quoi cette histoire de fusion au fait ?

Tout le monde regarda Trunks de l'univers 12. Il était vrai qu'il ne connaissait pas ce concept bien qu'il commençait à se douter de quelque chose entre Gokû, Vegeta et Vegetto.

— On peut te montrer si tu veux ! déclarèrent en même temps les deux Son Goten.

Les deux Trunks de l'univers 16 et 18 acquiescèrent. Certes, ils allaient montrer leurs pouvoirs à un rival, mais en Gotenks, ils étaient plus forts qu'un seul Trunks.

— Sortons de l'arène, tu vas voir c'est génial ! fit Trunks de l'univers 18 en se levant pour partir.

— Attendez, on vient avec vous ! ajoutèrent les fils de Vegetto en tentant d'emporter un maximum de gâteaux avec eux dans leurs bras.

Trunks de l'univers 12 fut un peu obligé de les suivre, même s'il aurait préféré discuter de Broly... Ce que ne tardèrent pas à faire le groupe de l'espace 18 peu après que les trois Trunks et les deux Goten soient partis...

Les cinq "amis", une fois sortis de l'arène, s'envolèrent pour s'éloigner un peu, afin de ne pas être vraiment vu. Une fois à l'abri des regards, ils se posèrent, et les deux Son Goten et Trunks commencèrent à expliquer à l'autre Trunks, curieux, le principe de la fusion.

— C'est mon père, Gokû, qui nous l'a appris, pour qu'on affronte Buu.

— Celui de l'univers 11 ? demanda l'intéressé.

— Au début, oui. Mais on a finalement eu affaire à une autre version de lui, ressemblant plutôt à celui de l'univers 4...

— Le principe, commença l'un des Goten, c'est que deux corps ne fassent qu'un ! Le résultat est étonnant !

— On va te montrer ça tout de suite ! fit Trunks de l'univers 16.

— Ouais, ouais ! ajouta son homologue de l'univers 18.

Tout à coup, Trunks et Goten de l'univers 18 se rendirent compte qu'ils ne pouvaient se permettre de faire ça.

— Non attend ! Il faut trente minute pour que ça cesse, et trente autres pour pouvoir refusionner ! On en aura sûrement besoin si Broly se réveille et nous attaque ! s'exclama Goten.

— Mon père s'en occupera, il ne faut pas s'inquiéter, commença l'autre Trunks, tandis que celui de l'univers 12 restait silencieux.

— Moi, je préfère ne pas prendre le risque, ajouta donc Son Goten de l'univers 18. Faisons juste les mouvements !

— Mouvements ? répéta Trunks de l'univers 12.

— Oui, la fusion s'exécute par une danse.

— Une... une danse ?

— Oh la première fois on se dit que c'est naze, mais finalement on se prête au jeu. Regarde bien !

Les deux Goten et les deux Trunks se mirent en position, et au ralenti, exécutèrent les pas de la fusion... sous les yeux étonnés du Trunks du futur.

— Vous déconnez là ? C'est une blague ? espéra-t-il quand ils eurent finit la démonstration.

— Non, ça marche vraiment !

"Heureusement que je ne suis pas eux ! J'ai évité la honte universelle !" se disait Trunks, vraiment surpris qu'une telle chose existe, mais aussi et surtout, que lui-même, et aussi un double d'un autre univers aient accepté de faire ça !

— Viens, tu vas le faire avec nous ! proposa l'un des autres Trunks.

— Hein ? Quoi ? Non, je vais rentrer là... heu... #16 m'attend !

Il tenta de s'éloigner de ses homologues, mais derrière lui l'attendaient les deux Goten... qui le poussèrent pour le placer entre ses deux homologues. Visiblement obligé de participer à cette mascarade, crispé, rouge de honte, Trunks de l'Univers 12 dut suivre pendant de longues et interminables minutes les mouvements de ses homologues et amis, pour apprendre une danse débile qui, jusqu'à preuve du contraire, n'était rien d'autre qu'une grosse blague idiote !

Lorsqu'enfin ils décidèrent d'arrêter, Trunks 12 pu souffler un moment. Alors qu'ils s'apprêtaient à rentrer, il leur demanda :

— Vous aussi, vous avez combattus Broly ?

— Mauvais souvenir pour nous, fit Goten de l'Univers 16.

— On va te raconter... dit l'un des autres Trunks avant de commencer son récit.

Les Trunks et Goten revinrent au bon moment au sein de l'arène. À peine furent-ils arrivés que les Vargas demandèrent à ce que tous les participants rejoignent leur espace respectif pour le début de la seconde moitié de ce premier tour... Trunks de l'univers 12 se sépara alors de ses amis, mais il savait qu'il allait avoir d'autres occasions de leur parler. En partant, il remarqua que dans l'espace 19, les hommes en armure faisaient une sorte de petite prière, ou plutôt rendaient un dernier hommage à Tidar, le guerrier qui avait été tué par Uub. Ces nano-guerriers espéraient que les Vargas tiennent parole, et qu'il soit ressuscité à la fin du tournoi. Ils ne voulaient pas plus de perte et ils avaient décidé d'employer les grands moyens, malgré les risques potentiels, pour leurs prochains combats.

Et dans l'espace de l'Univers 20, des Vargas et un Namek s'approchaient du bloc de glace qui ne fondait pas beaucoup. Le Namek posa sa main droite dessus, et sur la demande d'un Varga, il commença à dégeler Broly...

À risquer la vie des participants et de tous les spectateurs du tournoi...

Tout à coup, la tension monta parmi les membres de l'espace 18. Ils se rappelaient tous, du moins ceux qui l'ont connus, des coups qu'ils s'étaient pris face à ce monstre...

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk