DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Dragon Ball Multiverse, le roman

Écriture par Loïc Solaris & Arctika

Adaptation par Loïc Solaris & Salagir

Relecture par Koragg

Avec bien plus de détails, redécouvrez l'histoire de DBM. Cette novélisation est vérifiée par Salagir, elle contient également des ajouts de son cru, qui n'étaient pas racontables en manga, c'est donc un véritable annexe à la BD !

Prochaine page dans : 3 jours, 11h

Intro

Partie 0 :0
Partie 1 :12345

Round 1-1

Partie 2 :678910
Partie 3 :1112131415
Partie 4 :1617181920
Partie 5 :2122232425
Partie 6 :2627282930

Lunch

Partie 7 :3132333435

Round 1-2

Partie 8 :3637383940
Partie 9 :4142434445
Partie 10 :4647484950
Partie 11 :5152535455
Partie 12 :5657585960
Partie 13 :6162636465
Partie 14 :6667686970

Night 1

Partie 15 :7172737475
Partie 16 :7677787980
Partie 17 :8182838485
Partie 18 :8687888990

Round 2-1

Partie 19 :9192939495
Partie 20 :96979899100

Round 2-2

Partie 21 :101102103104105
Partie 22 :106107108109110
Partie 23 :111112113114115

Night 2

Partie 24 :116117118119120

Round 3

Partie 25 :121122123
[Chapter Cover]
Partie 8, Chapitre 37.

Chapitre 37

Quelques jours avant le Cell Game...

Son Gohan se réveilla de bonne heure ce matin-là. Aujourd'hui, c'était un jour de repos, une petite fête devait avoir lieu et presque tous ses amis se réunissaient pour l'occasion. Gohan attendait ça avec impatience ! Il se leva énergiquement, et après s'être étiré quelques secondes, il serra les poings. Une aura dorée se forma autour de lui, ses cheveux et ses yeux changèrent de couleur. Puis, en desserrant les poings, l'aura disparu, mais ses cheveux et ses yeux restèrent de la même couleur. Il était à présent Super Saiyan. De cette manière, il appliquait scrupuleusement les recommandations de son père : transformé toute la journée, sauf pour dormir.

Maintenant qu'il était prêt à attaquer cette journée, il prit une douche et enfila les vêtements que Piccolo lui avait offert. Il mangea son petit déjeuner et partit rejoindre le reste du groupe chez Bulma. Kulilin, Yamcha, Piccolo, Oolong, Kame Sennin, Trunks et même Vegeta étaient invités pour ce barbecue en plein air avec karaoké.

Gohan ne savait pas vraiment chanter et cela lui importait peu : d'autres allaient bien le faire à sa place.

Heureusement, il faisait très beau, ça promettait d'être une très belle journée. Il était cependant dommage que ses parents soient partis encore plus tôt que lui pour aller l'inscrire dans une école réputée... dont il avait déjà oublié le nom ! Après tout, si jamais ils perdaient contre Cell, c'en était fini et ce n'était pas la priorité de Son Gohan de penser à ses études pour le moment.

Son Gohan arriva à destination en dernier. On ne voyait pas Vegeta qui était récemment sorti de sa seconde journée dans la salle de l'Esprit et du Temps. Quant à Piccolo, il se tenait un peu à l'écart, comme à son habitude. Kulilin, Yamcha et Muten Roshi préparaient une petite estrade pour le futur karaoké. Le père de Bulma s'approchait d'eux, un micro à la main... accompagnée de sa femme avec des gâteaux. Cette fête était en l'honneur du printemps qui arrivait et son nom signifiait littéralement "regarder les fleurs". À l'occasion, la famille et les amis se réunissaient sous les cerisiers pour pique-niquer. Des cerisiers en fleurs, les pétales rosés tombaient lentement sur le sol au gré du vent. Le printemps, généralement symbole de renouveau, de renaissance, avait cette année-là une connotation plus particulière. Ils songeaient tous au Cell Game... de la façon dont cela se terminerait : ce serait soit une nouvelle époque de paix sur Terre, soit le chaos et la destruction qui s'y abattrait. Que ce soit l'un ou l'autre, c'était la dernière occasion de tous se retrouver sans penser à cette menace qui planait au-dessus d'eux.

Tenshinhan et Chaozu, par contre, n'étaient pas présents : ils avaient décliné l'invitation. Il est vrai qu'ils n'appréciaient pas spécialement la foule et se mêlaient peu souvent à la petite bande. Mais surtout, ils voulaient certainement rester entre eux pour cette journée. Gohan espérait que Dende les rejoigne un peu plus tard, même si ce dernier avait lui aussi refusé de venir pour remplir correctement son rôle de dieu de la Terre.

Après avoir salué tout le monde, la petite troupe prépara les festivités en parlant d'un tas de choses plaisantes : tout le monde évitait de parler de Cell, le but de cette journée était de se détendre.

Vint enfin le moment du karaoké. Yamcha fut le premier à monter sur scène tandis que Bulma s'empressait d'aller chercher Vegeta, qui ne se trouvait toujours pas dehors avec eux, pour l'obliger à participer avec tout le monde. Pendant que Yamcha chantait, tout le monde ou presque s'assit pour l'écouter. Chose surprenante, il n'était pas un si mauvais chanteur que ça, c'était une agréable surprise. Quand il eut fini, il laissa sa place à Kulilin. Bulma avait enfin sorti Vegeta de sa cachette. Mais n'arrivant pas pour autant à le convaincre de se joindre au groupe, elle le laissa seul dans son coin, debout adossé à un arbre, et s'assit prêt de la scène avec son bébé dans les bras. Son fils venu du futur n'était pas loin, debout comme son père.

Kulilin chantait mal... mais il était très amusant. Gohan regarda autour de lui : tout le monde, sauf Vegeta, semblait prendre un minimum de plaisir. Le fils de Son Gokû interpella le père de Trunks :

— Vegeta, assieds-toi, profite un peu !

Mais Vegeta n'était pas là pour s'amuser. Et la naïveté de Gohan, qui lui rappelait son idiot de père, ne faisait que l'agacer davantage. Et si ce gamin s'imaginait voir le Prince des Saiyans se ridiculiser à chanter, c'est qu'il le connaissait bien mal !

— Je sors de la salle de l'Esprit et du Temps et je vois quoi ? Kakarotto et son fils qui se la coulent douce !

Décroisant les bras, Vegeta regarda Son Gohan. Cette façon de rester un Super Saiyan, tout en étant calme, l'intriguait encore. Mais pour lui, ça ne suffirait jamais contre Cell.

— Tu devrais plutôt utiliser ton second jour dans la Salle ! lui déclara-t-il.

— Ne t'inquiète pas Vegeta, il nous reste encore bien des jours avant le tournoi de Cell !

Tout du moins... c'était ce que disait son père ! Gohan devait lui faire confiance sur le déroulement du Cell Game...

Malheureusement, une menace bien plus importante était sur le point de leur rendre visite sur Terre... Alors que la chanson de Kulilin arrivait à son terme, un énorme vaisseau spatial cylindrique vint subitement se poser près du groupe sous un tonnerre assourdissant de bruit de moteurs.

Gohan se leva, Piccolo se rapprocha du groupe et Kulilin laissa tomber le micro. Bulma recula de quelques pas et se plaça derrière Trunks en qui elle avait toute confiance pour les protéger, elle et son bébé. Le bruit des moteurs s'arrêta et la rampe d'accès au vaisseau s'abaissa rapidement. Très vite, des dizaines de soldats en armure descendirent et vinrent se placer tout autour du groupe puis firent face à Vegeta.

Ayant senti quelque chose d'anormal, Son Gokû utilisa le déplacement instantané et apparut soudainement aux côtés de son fils, laissant Chichi toute seule en ville.

Sans un mot, ils attendirent tous, sur le qui-vive... Après les soldats, ce fut au tour de leur chef de descendre enfin la rampe d'accès. Celui-ci se dirigea alors d'un pas assuré vers Vegeta, le Prince des Saiyans. Tout en s'approchant de lui, il observa attentivement les autres... Gokû, Gohan, Trunks et Piccolo.

Arrivé devant Vegeta, le chef se prosterna devant lui. Il fut alors imité par tous ses hommes....

Il portait une armure qui rappelait celle de l'armée de Freeza. Elle était cependant assez différente. La couleur était plutôt verte, excepté son plastron qui était rouge. Les épaulettes n'étaient pas aussi grandes que celles des armures qu'ils avaient eu coutume de voir, elle lui couvrait juste les épaules. Il avait aussi une tassette qui partait de sa taille pour couvrir sa cuisse jusqu'au genou gauche. Accrochée à cette armure, une cape blanche voletait derrière lui, elle symbolisait visiblement son statut.

Tout le monde était étonné de l'arrivée soudaine d'un homme qui leur rappelait leur passé. Un rictus se forma au coin des lèvres de Vegeta qui demeurait imperturbable et flatté d'une telle marque de respect. Cela faisait tellement d'années que l'on ne l'avait pas traité avec les égards dus à son rang de Prince des Saiyans. Il attendit que le mystérieux inconnu s'exprime, ce qui ne tarda pas.

L'homme se présenta comme étant un Saiyan, l'un des derniers survivants du massacre perpétré par le tyran Freeza. Il se nommait Paragus. Il continua son monologue et leur parla de la nouvelle planète Vegeta, une planète à l'abandon qu'il avait colonisé pour faire revivre le peuple Saiyan...

— Majesté, vous êtes notre Prince, je vous demande de me suivre afin de devenir le Roi de cette nouvelle planète Vegeta.

— Ça ne m'intéresse pas, répondit sèchement le père de Trunks avant de tourner les talons.

Paragus fut surpris par cette réponse, il était persuadé que cela attirerait Vegeta... Tout en se levant, il décida de lui dire enfin la vraie raison de sa venue sur Terre.

— J'aurais préféré vous en parler un peu plus tard mais vous devez savoir une chose... Le Super Saiyan Légendaire est apparu !

Le sang de Vegeta se glaça. Il s’arrêta net et Paragus continua.

— Il a déjà détruit des planètes et annihilé des systèmes entiers. Bientôt, ça pourrait être le tour de cette planète, ou de la nouvelle planète Vegeta ! Majesté, vous êtes le seul être capable de terrasser le Super Saiyan Légendaire !

En entendant ces mots, Vegeta se retourna vers Paragus. Il le regarda avec un peu plus d'intérêt. Cet homme, qui devait être plus vieux que Nappa, portait une cicatrice à l'œil gauche, lui donnant un certain charisme, une certaine prestance. Cependant, il était clair que cet homme n'avait pas les capacités pour devenir le roi de tout un peuple, et encore moins pour vaincre lui-même ce Super Saiyan Légendaire ... Une chose que lui seul pourrait absolument faire ! Ce Guerrier Légendaire ne pouvait pas être de taille face au Prince des Saiyans ! Surtout avec sa nouvelle puissance acquise dans la Salle de l'Esprit et du Temps ! Vegeta connaissait très bien la légende. Tous les mille ans, un élu du peuple Saiyan sortait du lot. Doté d'un pouvoir incommensurable et habité par une inextinguible soif de destruction, cet être ne vivait que pour la violence et les combats. Cet être, craint et vénéré, était appelé le Super Saiyan Légendaire. C'est ce mythe qui avait effrayé Freeza au point qu'il avait décidé d'éradiquer le peuple Saiyan pour que sa suprématie ne soit pas remise en cause. Vegeta avait espéré être cet homme, puis avait eu peur qu'il ne s'agisse plutôt de Kakarotto. Mais il n'en était rien. Aujourd’hui, il allait pouvoir enfin se mesurer à quelqu'un de son envergure.

Vegeta accepta de suivre Paragus malgré les protestations de Son Gokû.

— Le tournoi de Cell approche, ce n'était pas le moment de partir ! avait-il dit.

— Je n'ai pas de leçon à recevoir de toi, répondit Vegeta sans même regarder son rival. Qui est-ce qui passe actuellement ses journées sans s'entraîner ? À mon tour de m'amuser sans me soucier de Cell ! En terrassant le Super Saiyan Légendaire, je te montrerai à quel point je te suis supérieur !

Devant la détermination de Vegeta, tout le groupe, ou presque, décida de partir avec lui. Paragus n'avait pas pu les empêcher de monter à bord du vaisseau. Vegeta rechignait à cette idée. Après tout, c'était à lui que l'on avait demandé de l'aide ! Il n'avait besoin de personne pour affronter le Super Saiyan Légendaire ! Mais, Son Gokû pouvait de toute manière téléporter tout le monde, pour le retrouver... et revenir sur Terre lors du Cell Game... Vegeta laissa donc les autres le suivre. Même Muten Roshi et Oolong suivirent le groupe. Ils ne s'inquiétaient pas trop de ce qu'il pourrait se passer. Ce voyage ne plaisait pas beaucoup au cochon, mais comme il y avait pleins de types forts parmi ses amis, il espérait que tout irait bien...

Le voyage ne dura pas longtemps et ils arrivèrent sans problème sur la nouvelle planète Vegeta. Le paysage n'avait rien d'exceptionnel... Un palais avait été construit sur le haut d'une falaise. En les voyant arriver, plusieurs dizaines d'hommes crièrent "Vive le Roi Vegeta !". Paragus n'hésita pas à les traiter de "vauriens" lorsque Vegeta lui demanda qui étaient ces personnes qui semblaient fières de le servir. Une chose était évidente, ils n'étaient clairement pas des rescapés Saiyans ! Le prince se demanda comment il avait pu réunir tant d'hommes à sa cause. Paragus lui présenta également son fils, Broly, comme étant un guerrier à son service. Lui était bel et bien un Saiyan, mais de faible niveau d'après ce que sentait Vegeta.

Alors que Vegeta parcourait les planètes alentours avec Broly et Paragus, à la recherche du Guerrier millénaire, Son Gohan visitait les environs du palais, avec Yamcha, Kulilin et Trunks. Ils découvrirent alors un paysage dévasté par la guerre, des cités en ruines... et un peuple réduit en esclavage qui avait été confronté au fameux Guerrier Légendaire... En plus de ça, Paragus fut confronté à un problème imprévu... Son Gokû... Sa seule présence rendait Broly instable, incontrôlable. Enfant, les pleurs de Son Gokû, couché à côté de lui, s'étaient encrés dans son mental déjà fragile. Aujourd'hui, leur souvenir agissait comme déclencheur de sa folie. La seule présence de Gokû prêt de lui rendait Broly complètement incontrôlable.

Jusqu'ici, Paragus avait maîtrisé son fils grâce à une télécommande à son poignet, qui lui avait permis par l'intermédiaire d'une couronne sur la tête de Broly, de le manipuler, lui réduire sa force comme bon lui semblait. Il avait dû faire cela afin de se protéger de la folie de son fils qui explosait parfois. Puis, il avait vu le potentiel de cette création. Avec cet équipement, Paragus comptait devenir le maître incontesté de tout l'univers... Il avait besoin de son fils, le plus puissant guerrier qu'il n'avait jamais vu... Dès son plus jeune âge, il avait été doté d'une force surnaturelle, d'une soif de destruction sans égale qui le rendait fou. À plusieurs reprises, il faillit tuer son propre père. Paragus perdit son œil gauche de cette façon-là...

Mais la rencontre entre Broly et Son Gokû était en train de changer la donne. Ces deux êtres, nés le même jour, étaient liés. Cela réveilla chez Broly ses instincts de Guerrier Légendaire, malgré l'équipement qui devait les réfréner...

Si Broly s'éveillait complètement, tous les efforts de son père risquaient d'être réduits à néant ! Il fallait qu'il tienne un peu plus de temps... La comète qui allait heurter la planète s'approchait... Paragus voulait s'en servir pour tuer le Prince Vegeta, pour se venger de son père, l'ancien Roi Végéta.

Autrefois, ce dernier avait tenté de le tuer, lui et Broly. Heureusement, alors qu'il n'était qu'un nouveau-né, Broly avait su réveiller le pouvoir latent qui sommeillait au fond de lui pour les protéger tous les deux. Aujourd'hui, l'heure de la vengeance était enfin arrivée !

Malgré la plutôt bonne hospitalité de Paragus et de ses sujets, dans le château, Piccolo, contrairement aux Terriens qui profitaient notamment des beaux repas qui leur étaient servis, restait méfiant. Il gardait un œil sur Paragus et son fils

Lors de leur première nuit sur la planète, Broly croisa Son Gokû qui discutait avec le Namek. Cette fois-là, Broly n'était pas accompagné de son père. Piccolo remarqua que lorsque les yeux des deux Saiyans se croisèrent, l'expression de Broly sembla changer. C'était comme s'il essayait de refouler quelque chose. Une pulsion ? Quoiqu’il en soit, il n'essaya pas longtemps. Il attaqua Son Gokû. Ce dernier comprit lors de ce court affrontement que le Guerrier Légendaire dont Paragus avait parlé n'était autre que son propre fils, et que sa force était impressionnante. Piccolo l'avait très bien compris lui aussi en observant ce duel qui s'était terminé par l'intervention de Paragus.

Le lendemain, quelques heures avant que la comète ne heurte la planète, Gokû et Piccolo en informèrent Vegeta et les autres... Le Prince des Saiyans n'en crut aucun mot. "Pourquoi est-ce que Broly se serait intéressé à Kakarotto ?!" pensait-il.

Commençant à flairer quelque chose, Son Gohan décida de raconter ce qu’il avait vu de la planète, que tous n’était que décors et esclavage. Vegeta somma Paragus de lui donner des explications. Voyant que la supercherie avait été mise à jour, il avoua tout la vérité.

Il ne voulait pas que la Terre devienne un champ de bataille, car il la voulait pour y bâtir son propre empire. La Terre, le joyau de la galaxie, était une planète remarquable située à des années-lumière de la nouvelle planète Vegeta. En attirant tout le monde ici, sur une planète qui était vouée à disparaître, il préservait son nouvel empire, éliminait les seuls capables de s'opposer à Broly, et se vengeait par la même occasion du Roi Vegeta.

Et il confirma le potentiel de Broly. Broly qui sembla perdre de nouveau le contrôle de lui-même... Il ne pouvait pas rester face à Son Gokû sans que son cœur se mette à battre plus fort, que son sang coule plus vite dans son corps, semblant bouillir d'une rage incroyable. Il marmonnait des paroles inintelligibles en s'approchant de Son Gokû. Plus il s'approchait de lui, moins le limitateur de puissance de Paragus était efficace... Broly cria le nom de Son Gokû, et "Kakarotto !" de plus en plus fort. Une vive aura l'entoura subitement sous les yeux médusés de son père qui s'efforça de réfréner sa puissance au maximum. Vegeta l'attaqua d'abord d'un coup de pied qui s'avéra inefficace puis d'une puissante boule de feu qui le laissa impassible. Broly s'énerva de plus en plus au fur et à mesure qu'il s'approchait de Gokû. Ses cheveux se redressèrent sur sa tête et se colorèrent d'un violet foncé. Bien que cette transformation fût différente de celle que connaissaient les Terriens, il semblait alors être devenu un Super Saiyan. Malgré l'interdiction de son père, il se laissa submerger par sa force, brisant finalement le contrôleur sur sa tête. Désormais, n'étant plus une marionnette contrôlée par Paragus, Broly se transforma et devint le Super Saiyan Légendaire.

Devant une telle puissance destructrice, Vegeta comprit alors que tout était perdu et qu'il avait été fou de croire qu'il pourrait mettre fin à la légende...

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk