DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Dragon Ball Multiverse, le roman

Écriture par Loïc Solaris

Adaptation par Loïc Solaris & Salagir

Relecture par Koragg

Avec bien plus de détails, redécouvrez l'histoire de DBM. Cette novélisation est vérifiée par Salagir, elle contient également des ajouts de son cru, qui n'étaient pas racontables en manga, c'est donc un véritable annexe à la BD !

Partie 0 :0Partie 1 :12345Partie 2 :678910Partie 3 :1112131415Partie 4 :1617181920Partie 5 :2122232425Partie 6 :2627282930Partie 7 :3132333435Partie 8 :3637383940Partie 9 :4142434445Partie 10 :4647484950Partie 11 :5152535455Partie 12 :5657585960Partie 13 :6162636465Partie 14 :6667686970Partie 15 :7172737475Partie 16 :7677787980Partie 17 :8182838485Partie 18 :8687888990Partie 19 :9192939495Partie 20 :96979899100Partie 21 :101102103104105Partie 22 :106107108
[Chapter Cover]
Partie 0, Chapitre 0.

PROLOGUE

Les Dragon Ball. Ces sept boules mystiques qui, une fois réunies, font apparaître un dragon qui peut exaucer un souhait...

Depuis qu'une jeune fille de seize ans, Bulma, a rencontré Son Gokû dans les montagnes, le grand dragon sacré Shenron eut de nombreuses occasions d'apparaître sur Terre pour aider ses défenseurs contre de dangereuses menaces.

Véritable défenseur de la planète, Son Gokû et ses amis ont toujours dû progresser au fil du temps pour sauver la Terre des saiyans, d'un tyran nommé Freeza, de cyborgs et d'une créature née du cerveau de génie du docteur Géro, et d'un djin créé par un vil sorcier...

Ainsi, après des années de durs combats, le calme est retrouvé. La mort de Buu laissant place à une ère de paix, Son Gokû entraîne dorénavant Uub, réincarnation de Buu, et sa petite-fille Pan, qu'il considère comme ses futurs remplaçants pour la sauvegarde de la paix.

Cependant, après vingt ans de paix, quelque part... loin, très loin... un nouveau défi se profile pour nos héros...

À des millions d’années lumières de la Terre, dans la galaxie du Nord, deux planètes et un soleil semblaient se rapprocher rapidement et inexorablement jusqu’à la collision. Pris dans une distorsion, le soleil allait happer ses deux planètes et leurs lunes quand quelque chose, au milieu de cette lutte, sembla émerger de nulle part, tel un objet dans le noir que l’on vient d’éclairer d’une lumière vive, mais floue.

Dès son apparition, le soleil et les planètes reprirent en un instant leurs places, comme si jamais rien n'était arrivé. Et ce qui était apparu commença à se mouvoir dans le vide spatial. En forme de E horizontal mais effilé, doté de cinq dômes de verre, c’est en vrombissant et en émettant des ondes que le vaisseau spatial fila à toute allure vers une destination encore inconnue.

Au milieu de la barre centrale du vaisseau tout en blanc, à l’intérieur du plus grand dôme de verre blindé, des êtres aux oreilles pointues et à bec d’oiseau s’affairaient au maintien du bon fonctionnement de l’engin.

L'un d'eux, concentré sur l'écran d'un petit ordinateur, éleva la voix pour s'adresser à son supérieur, un être un peu plus grand que le simple officier qui fit l'annonce suivante :

— Univers parallèle #5098487923674, destination atteinte.

— Enclenchement des détecteurs, répondit simplement le supérieur

Après quelques instants de recherche sur l’ordinateur, des informations s’affichèrent sur le panneau de contrôle principal tandis que le commandant du vaisseau entrait dans la salle, bras derrière le dos. Allant voir directement ces données sur l'écran, il demanda ce qu'il en résultait.

— Détectés, répondit, bien droit, le second du vaisseau. Ils sont tous au même endroit.

— La Terre ?... demanda le supérieur, comme s’il voulait une confirmation de ce qu’il lisait à l’écran.

— La Terre, encore. Mais ils sont différents des précédents, précisa l'officier supérieur alors que le chef commençait à s’éloigner.

— D’accord. On les garde. On y va.

Sur ces derniers mots, le Varga en chef se retira tranquillement…

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk