DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

Dragon Ball Multiverse, le roman

Écriture par Loïc Solaris & Arctika

Adaptation par Loïc Solaris & Salagir

Relecture par Koragg

Avec bien plus de détails, redécouvrez l'histoire de DBM. Cette novélisation est vérifiée par Salagir, elle contient également des ajouts de son cru, qui n'étaient pas racontables en manga, c'est donc un véritable annexe à la BD !

Prochaine page dans : 2 jours, 14h

Intro

Partie 0 :0
Partie 1 :12345

Round 1-1

Partie 2 :678910
Partie 3 :1112131415
Partie 4 :1617181920
Partie 5 :2122232425
Partie 6 :2627282930

Lunch

Partie 7 :3132333435

Round 1-2

Partie 8 :3637383940
Partie 9 :4142434445
Partie 10 :4647484950
Partie 11 :5152535455
Partie 12 :5657585960
Partie 13 :6162636465
Partie 14 :6667686970

Night 1

Partie 15 :7172737475
Partie 16 :7677787980
Partie 17 :8182838485
Partie 18 :8687888990

Round 2-1

Partie 19 :9192939495
Partie 20 :96979899100

Round 2-2

Partie 21 :101102103104105
Partie 22 :106107108109110
Partie 23 :111112113114115

Night 2

Partie 24 :116117118119120

Round 3

Partie 25 :121122123124125
Partie 26 :126127128129130
Partie 27 :131132133134135
Partie 28 :136137138
[Chapter Cover]
Partie 6, Chapitre 27.

Chapitre 27

Badoom badoom, badoom badoom, badoom badoom. Le cœur de Pan 16 s'accélérait rapidement. Bojack fonçait sur elle et elle sentait ne rien pouvoir faire contre lui. La peur la fit paniquer, elle fut incapable de bouger quand le pirate devenu vert lui asséna un puissant coup de poing dans l'estomac. Pan décolla du sol et fila à toute allure vers les gradins, incapable de se reprendre, de respirer, de bouger.

Elle heurta le bouclier énergétique des Vargas, qui protégeait le public. Ce nouveau choc lui remit quelques idées en place : sa respiration put enfin reprendre un rythme normal. Plaçant ses mains sur ses abdos endoloris, elle resta en suspension dans l'air, loin du ring, loin de Bojack.

Quel coup ! Il l'avait presque mit KO en un seul coup... si puissant, si rapide ! Il fallait qu'elle trouve une solution et vite !

Tout à coup, un bruit étrange se fit entendre depuis le ring dont chaque morceau gravitait maintenant autour des autres selon des lois physiques étonnantes dont seuls les Vargas connaissaient le secret. C'était Bojack qui chargeait encore sa puissance... un grand sourire sur le visage, laissant apparaître ses grandes dents blanches.

Pan parvint à éviter l'énorme coup de poing que son adversaire lui assena en se laissant tomber de quelques mètres. L'attaque toucha violemment le bouclier qui vibra quelques secondes, faisant trembler le public juste derrière. Certains spectateurs s'étaient même mis à fuir les lieux après avoir croisé le dur regard du combattant de l'univers 6.

Pan s'éloigna, toujours une main contre son ventre, mais pas aussi rapidement qu'elle l'aurait voulu. Elle se dirigeait vers le ring fracassé, où elle espérait utiliser le terrain en sa faveur, grâce à son agilité. Mais Bojack la poursuivit.

Se retournant, la jeune fille lui lança une petite boule d'énergie qui fit mouche : touché en pleine tête, Bojack se stoppa net. La surprise permit à la gamine d'avoir le temps de se réfugier derrière un morceau de ring. Elle se calma, faisant disparaître son aura dorée et abaissant son ki en espérant que son adversaire ne puisse pas la détecter.

La fumée au niveau de la tête de Bojack se dissipa pour laisser apparaître un visage sans blessure, juste un peu poussiéreux, mais souriant. Puis il se mit à rire. Tout le stade put l'entendre. Un gros rire de fou, sûr de sa victoire. Il s'arrêta tout à coup, son sourire s'effaça un instant. Dans sa main droite apparut une petite boule lumineuse. Sous un sifflement strident, Bojack l'envoya vers le ring. L'explosion qui retentit fit détruire tout un autre morceau de la petite planète, sous un nouveau rire du pirate.

La petite fille de Vegetto profita de ce moment pour se cacher derrière un autre morceau, tout en rassemblant ses forces et en remerciant la chance de ne pas avoir été durement touchée par l'attaque à longue distance de son adversaire.

— Montre-toi ! hurla le pirate avant de foncer vers le tas de morceau du ring.

Pan changea de position mais... elle se retrouva très vite face à l'affreuse tête de sadique meurtrière de Bojack. Poussant un léger cri aigu de surprise, elle paniqua et lança une attaque moins efficace que le kamehameha, mais néanmoins utile en certaines occasions. Plaçant rapidement ses mains à son front, elle cria le nom de cette technique et lança l'attaque droit sur Bojack :

— Masenko !

Héritée de son père, qui l'avait apprise de Piccolo lorsqu'il avait à peine cinq ans, cette technique était rapide à lancer. La puissance était moyenne, mais cela donna un surplus de temps à Pan. Alors que l'explosion du choc retentit, elle s'envola et vint se placer sur le plus grand morceau du ring.

Bojack lui, sortant totalement indemne de l'attaque rapide qu'il avait subi, vint s'y placer aussi, mais à l'opposé. Puis il marcha tranquillement vers la jeune fille, qui se sentit à nouveau prise de panique. Elle entendait clairement les pas de son adversaire, des pas plutôt lents, mais assurés. Il semblait que rien ne pourrait l'arrêter.

Mais il lui fallait faire quelque chose ! Mettant de côté sa peur grandissante, elle se mit en position :

— Kame...

Bojack continuait son avancée... il n'était plus qu'à une vingtaine de mètres à présent.

— Hame...

Le pirate sourit et s'arrêta après quelques pas de plus, visualisant l'attaque de son adversaire : une vive lumière bleue scintillait dans le creux des mains de la gamine.

— Ha !

Tendant les bras vers Bojack, Pan déchaîna un maximum de sa force dans cette technique. Le coup, puissant mais aussi très rapide, dévora en un rien de temps la quinzaine de mètres la séparant de l'humanoïde vert. Celui-ci, toujours souriant, attendit patiemment de pouvoir contrer la meilleure technique de cette gosse : d'une seule main, il arrêta le kamehameha ! Puis d'un mouvement sec et ample de son bras vers le haut, il fit dévier de sa trajectoire l'attaque, qui vint finalement s'écraser contre le bouclier des gradins, plus loin.

Pan mit un genou à terre, tremblante, en sueur, la respiration faible. Son cœur battait la chamade. En face d'elle, Bojack riait encore. Il sentait tout de même une légère douleur à la main, mais rien de plus. Cette gamine l'amusait beaucoup maintenant.

Que faire ? Pan était désemparée. Sa meilleure technique, ridiculisée... Elle pensa à son père, Son Gohan. Qu'allait-il lui dire si elle perdait ? Sûrement rien du tout. Il préfèrera la savoir saine et sauve. Et son grand-père, Vegetto ? Il serait déçu, mais il n'y aurait pas de problème. Son homologue de l'univers 18 ? Visiblement, elles avaient le même caractère... alors... elle aussi serait déçue, mais jamais elle ne lui en voudrait. Et Bra ? Bra... Elle se moquerait d'elle assurément ! Combien de fois avait-elle déjà pu se vanter ? Elle lui rappellerait cette défaite des années durant ! Non ! Impossible de laisser ça se produire ! Elle devait vaincre, par n'importe quel moyen !

Pan se releva, un nouveau regard sur son visage : celui d'une détermination forte, incassable. Elle serra ses poings et son aura dorée réapparut de plus belle. Sa force sembla même plus élevée qu'auparavant, même si de pas grand-chose. En tout cas, elle userait tout son pouvoir pour gagner !

Elle cria un bon coup, puis fonça sur Bojack, toujours aussi souriant. Elle frappa du poing : Bojack para du bras. Elle donna un second coup, qui fut encore une fois paré. Puis elle enchaina coups de pied et coups de poing, tous bloqués. Pire : Bojack ne souffrait pas des parades qu'il effectuait. Il ne bougeait même pas, il restait à la même place. Pan semblait frapper un mur indestructible. Elle en avait mal aux mains et aux jambes.

Mais elle redoubla d'efforts, continuant sans arrêt de le frapper, encore et encore. Mais finalement, elle perdit peu à peu de la vitesse et de la force. Épuisée, Bojack l'attrapa entre ses bras. Il commença à la serrer très fort. Pan hurla de douleur, sous les yeux horrifiés de sa mère. Le supplice durant de très longues secondes.

— Tu ferais mieux d'abandonner ma petite, lui dit finalement le pirate en la laissant tomber à ses pieds.

Abandonner... Tout d'un coup ce mot semblait doux aux oreilles de Pan. Abandonner... ce serait si facile, si simple... la douleur s'évanouirait... Elle rentrerait dans son espace 16, serait réconfortée par ses parents, protégée par son grand-père... 

Protégée par son grand-père... Encore.... Encore ?

Bojack riait mais fut soudainement stoppé net : la gamine à ses pieds, quasiment inerte, sembla tout à coup reprendre vie. Son aura dorée réapparut autour d'elle. Sans qu'il ait eu le temps de bouger, Pan pivota sur elle-même pour donner un violent coup de pied au niveau des chevilles de son adversaire. Ce coup le déséquilibra, et alors que pendant un centième de seconde il se retrouvait quasiment à l'horizontale, Pan sauta de toutes ses forces pour lui asséner un coup de tête dans le ventre. Elle continua l'assaut surprise d'un coup de genou, toujours dans le ventre, puis d'un uppercut. Elle s'éloigna rapidement et serra ses poings, augmentant un peu plus encore l'intensité de son aura.

Bojack vola sur quelques mètres de hauteur puis s'arrêta. Ennuyé de s'être pris quelques coups, il resta en lévitation en regardant la gamine au contrebas. Maintenant ça commençait à bien faire, il en terminerait vite. Mais il s'aperçut que la gamine préparait un nouveau coup. Alors il attendit un peu, juste pour voir.

Pan concentra son énergie calmement, puis fit apparaître une boule d'énergie lumineuse jaune au creux de chaque main. Quelques secondes plus tard, elle les lança vers Bojack. Ce dernier les dévia facilement. Pan recommença... puis encore une fois... puis attaqua de plus en plus vite, toujours de la même façon. Bojack déviait tous les coups, puis il remarqua que certains traits lumineux passaient trop loin de lui. Alors tout en continuant à dévier quelques coups, il dit à son adversaire :

— Es-tu aveugle, ou si fatiguée que tu n'arrives plus à me viser ?

Il rit une fois de plus, les attaques directes ayant cessé. Mais il s'arrêta en comprenant enfin : tout ce qu'il avait dévié, et tous les coups qui étaient passés près de lui... Tout ça avait été calculé ! Désormais, Bojack se retrouvait encerclé de centaines de sphères d'énergie jaune.

— Espèce de garce, je vais t'écraser !

Pan se permit un sourire. Puis, tout comme Piccolo le lui avait appris assez récemment, elle contrôla ses boules d'énergie avec ses bras, les ramenant rapidement à sa poitrine. Une première vague vint toucher Bojack. L'explosion fut énorme. Pan répéta l'opération deux fois, et chaque fois une cinquantaine de boules se dirigeaient instantanément vers le pirate vert avant d'exploser.

En univers 16, Vegetto jeta un regard sur Piccolo, en souriant. Il était ravi de voir que Pan avait appris une technique de lui. Mais elle l'avait en plus améliorée ! C'était impressionnant.

Pan 18 était encore plus impressionnée. Elle connaissait elle aussi le masenko, mais la technique que son homologue venait d'utiliser, elle ne l'avait jamais vue. Elle espérait qu'elle fut assez efficace pour mettre hors-jeu ce Bojack.

Pan, sur le ring, retomba à genoux. D'énormes gouttes de sueur tombaient du bout de son nez jusqu'au sol. Elle était complètement crevée. Mais ça en valait la peine. Maintenant, Bojack était sûrement... en vie et sans dommage sérieux ?

"Impossible !" pensa-t-elle lorsqu'elle vit son adversaire dans les airs, sans aucune blessure après son attaque pourtant dévastatrice... Pan sourit, non pas de plaisir, mais comme si elle se moquait d'elle-même, de sa faiblesse. C'était clairement fini maintenant. Elle le savait. Tout le monde le savait. Alors à quoi bon rester là et être humiliée quelques minutes de plus ?

Son père avait eu raison, elle aurait dû être encore plus prudente. Ce type était vraiment puissant. Comment avait-il pu le vaincre à l'époque ? Il n'était même pas aussi âgé qu'elle aujourd'hui...

Quelle faiblesse... Quelle honte...

Pan se releva. Ses jambes tremblèrent légèrement sous son poids, pourtant si léger. Elle ferma les yeux un instant, toujours avec le sourire. Ah, si seulement elle avait rencontré quelqu'un de l'univers 10, comme son homologue ! Maintenant, c'était trop tard.

"Allez... Va pour l'abandon..." pensa enfin Pan en commençant à lever le bras droit...

C'est alors que Bojack atterrit soudainement en face d'elle ! Pan s'arrêta net, en perdant son sourire, ouvrant les yeux. Elle n'arrivait même pas à la taille de Bojack !

— Petite effrontée...

Rapidement, il l'agrippa par le cou. Poussant un bruit très étrange du fond de sa gorge, Pan sentit immédiatement le souffle lui manquer et le sang se bloquer en elle. Riant de plus belle, Bojack la souleva, bras tendu. Il voulait la voir correctement, les yeux dans les yeux, en train de perdre la vie.

Pan tenta de se libérer de cette étreinte. Elle frappait de la tranche de sa main sur le poignet de Bojack... sans succès. Elle faiblissait peu à peu, les larmes aux yeux. Sa langue, entourée de bave, semblait chercher le moindre filet d'air... Ses cheveux redevinrent noirs. Elle sombrait dans l'inconscience...

Alors qu'en univers 16 Vegetto et surtout Gohan restaient sur place en souhaitant plus que tout intervenir, et que Bra essayait encore d'encourager son amie alors qu'à côté d'elle Videl pleurait, en univers 18 c'était les larmes aux yeux pour Videl et Pan, lesquelles se tenaient la main.

Prise d'une dernière volonté, d'une dernière once de courage et de force, Pan resserra ses poings. Ses cheveux repassèrent au doré, son aura reparu quelques secondes, le temps pour la jeune fille d'asséner quelques coups de pieds et de mains sur le bras musclé de Bojack. En Univers 16, Bra et Videl crurent que ça allait marcher.

Mais tout à coup, le temps sembla s'arrêter, en même temps que les rires de Bojack.... Il s'arrêta réellement pour une jeune adolescente qui n'avait pas eu le temps d'abandonner. Un craquement, le noir, la fin d’une respiration difficile et d’une douleur terrible au cou… Une délivrance… C'était fini : Bojack avait serré assez fort pour briser le cou de Pan. Non content de l'avoir tuée,  il la balança même au loin, comme un vieil objet inutile... Le corps frêle et sans vie de l'adolescente tomba...

La deuxième mort du tournoi concernait une adolescente...

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語中文EspañolItalianoPortuguêsDeutschPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoCatalàNorskРусскийRomâniaCroatianEuskeraLietuviškaiKoreanБългарски
עִבְרִיתSvenskaΕλληνικάSuomeksiEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDanskCorsu