DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

DBM Univers 14 (des Cyborgs) : One Way

Écriture par Foenidis

Après le massacre de la Z team raconté dans Twin Pain, les univers 12 et 14 ont eu quelques années de futur commun avant que tout bascule pour le deuxième. Quels sont les évènements qui ont fait que Trunks soit le numéro un dans l'un et que les cyborgs aient triomphé dans l'autre ?


Partie 1 :0
Partie 2 :123456789
Partie 3 :10111213141516
Partie 4 :1718192021222324252627282930313233343536
[Chapter Cover]
Partie 4, Chapitre 19.

Bientôt, presque tout le monde fut au sommet du monticule rocheux derrière lequel ils s'étaient regroupés. Le haut du relief se terminait en pente douce et les guerriers purent donc rester allongés pour observer Piccolo, Freezer et l'énorme inconnu en restant dissimulés à leur vue. Bulma termina laborieusement son ascension pour constater que les hommes serrés les uns contre les autres ne lui avaient laissé aucun accès au point de vue.

— "Gentlemen jusqu'au bout les garçons !

Vous êtes drôlement sympas de m'avoir aidé et puis j'apprécie que vous m'ayez gardé une petite place !"

Mais aucun d'eux ne parut l'entendre… ils étaient bien trop captivés par le trio qui se détachait sur l'ocre du paysage un peu plus loin.

— "C'est donc lui Freezer… il est gigantesque !"

Krilin corrigea aussitôt Yamcha :

— "Non… non… Freezer c'est le petit !

Enfin, il est un peu différent, mais c'est bien lui, je reconnais son ki."

Tenshinhan bougonna :

— "Le petit ou le gros, c'est du pareil au même, ils sont aussi laids et aussi effrayants au niveau puissance l'un que l'autre !"

Gohan remarqua un détail important :

— "Ils ne portent pas de dispositif !"

— "Manquait plus qu'ils sachent détecter les kis ! Déjà qu'on était mal barrés…" lâcha Krilin dans un soupir défaitiste.

— "Ils ont dû faire comme Vegeta… il a appris tout seul en voyant qu'on savait le faire…" précisa le jeune fils de Goku

Tenshinhan laissa échapper un juron résumant son agacement, sans que personne ne puisse savoir à qui il s'adressait précisément.

— "Enfoiré !"

Exaspérée de ne pas arriver à attirer leur attention, et frustrée de ne rien voir… Bulma empoigna soudain une des chevilles de Yamcha pour le tirer brusquement vers le bas. Surpris, son boy friend ne put s'empêcher de laisser échapper un "Hey !" sonore en dévalant une partie de la surface rocheuse.

Comme un seul homme, tous les autres se retournèrent pour lui décocher un regard assassin en protestant avec un "Chut !!" collégial.

Inquiété par tout ce ramdam, même Puerh, toujours en forme lapin, se retourna pour s'indigner en forçant son chuchotement :

— "Faites bluf de brit ! Qu'on fe faffe tuer bluf fite !...(puis agacé par son défaut d'élocution) Faloberies de dents !"

Le pauvre Yamcha, qui ne savait déjà plus où se mettre, n'osa pas émettre la moindre plainte quand Bulma entreprit de terminer son escalade en lui passant littéralement sur le corps. Elle se saisit avec satisfaction de la petite main que Gohan lui tendit pour l'aider a finir de les rejoindre sur la plateforme.

— "Merci Gohan… toi au moins tu comprends les femmes, pas comme tous ces gros lourdauds ! Comme si c'était facile de grimper un truc pareil en robe ! Regardez-moi ça, j'ai les genoux tout écorchés !"

— "Personne t'a obligé à rester !"

Elle ignora royalement la remarque de Yamcha ; et comme elle se redressait pour mieux voir, Krilin, allongé à sa droite, la rappela aussitôt à l'ordre :

— "Baisse-toi ! S'ils nous voient on est foutus !"

La jeune femme s'aplatit donc un peu plus à la manière de ses voisins.

— "Mais qu'est-ce que tu fabriques ?"

La remarque s'adressait à Krilin qui s'appliquait à écraser du plat de la main l'opulente chevelure de son amie. Il lui répondit avec un sourire contrit :

— "C'est qu'avec cette couleur, c'est voyant une touffe pareille !"

Puis se reprit aussitôt avec plus ou moins de confusion devant l'éclat de la colère qui illumina instantanément le regard de l'objet de son attention :

— "Non non… mais c'est très joli hein !... C'est original en plus… Enfin tu vois ce que je voulais dire…"

Bulma était furieuse !

— "Non mais ça va pas non !"

Yamcha, qui avait réussi à les rejoindre en se glissant entre elle et Gohan essaya maladroitement de la soutenir :

— "Non mais elle a raison Krilin… de loin on peut croire que c'est une plante à fleurs tu sais !"

Un maillet sorti de nulle part vint s'abattre sur le crâne de l'indélicat tandis qu'un rictus carnassier avait un instant pris place sur le faciès à présent hautain de Bulma.

— "Aïïyeeuu !! Qu'est-ce que j'ai encore dit de mal ?!"

Ignorant la plainte de son voisin, l'ombrageuse jeune femme focalisa son attention sur les personnages, objets de leur curiosité :

— "Alors Freezer c'est le petit avec la queue de rat en métal ? Je l'imaginais pas du tout comme ça !"

Tenshinhan s'étonna :

— "Tu ne l'avais pas vu sur Namek ?"

Krilin précisa :

— "Bien sûr que non ! Sinon elle aurait aussi été tuée qu'est-ce que tu crois…"

Puis il ajouta avec un sourire ironique :

— "Il n'avait pas ces parties métalliques sur Namek… on dirait que Goku l'a quand même bien arrangé !"

Tenshinhan grommela :

— "Il aurait mieux fait de le tuer au lieu de jouer au mécano avec lui !"

— "Et le grand cocu à côté de lui alors ? C'est qui ?" s'enquit Bulma.

Krilin ne put s'empêcher de pouffer de rire tandis que Yamcha était quelque peu choqué.

— "Bulma ! C'est pas drôle !"

— "Ben quoi… Piccolo a jeté sa cape… c'est pour nous dire que tout est perdu … alors tant qu'à mourir autant se marrer une dernière fois non ? Vous trouvez pas qu'il fait moins peur comme ça ?"

Krilin reporta son regard sur le trio au loin, dominé par la haute silhouette surmontée d'immenses cornes.

— "C'est vrai que vu comme ça…"

Gohan recadra un peu les choses :

— "Allons Krilin… tu sais bien que quand Piccolo jette sa cape c'est absolument pas pour abandonner… bien au contraire !"

— "Tu as raison… je donnerai cher pour savoir ce qu'ils se disent là-bas…"

La voix grave de Tenshinhan renchérit :

— "On devrait avoir honte !… Vous feriez mieux de chercher quelque chose pour sortir Piccolo de là au lieu de rester planqués là à vous échanger des blagues de collégienne !"

Face à Freezer et son père… Piccolo avait repris espoir.

Le fait d'apprendre que le grand inconnu n'était autre que le roi Cold, le père de Freezer n'était pas vraiment une bonne nouvelle. Ça impliquait que l'un autant que l'autre défendrait farouchement qui son fils, qui son père.

Non… la bonne nouvelle, c'était celle qu'il venait d'entendre.

Tout fier de se vanter de pouvoir le tuer quand il le voudrait, Freezer venait de laisser échapper que le retour de Goku sur Terre était imminent. Les démons du froid n'avaient pas plus que quelques heures d'avance sur le Saïyan.

Les neurones de Piccolo fonctionnaient à plein régime. Comment tenir jusqu'à l'arrivée du super guerrier ?

D'après ce qu'il entendait, les imbéciles planqués plus loin n'étaient pas foutus de mettre au point une stratégie digne de ce nom et Vegeta restait invisible. Impossible de savoir s'il y avait moyen de compter sur lui ou non. Il était pourtant clair que leur seule chance était de ne pas réitérer l'erreur de Namek. Ils avaient eu le tort d'affronter Freezer un par un les uns après les autres. Ils l'avaient sous-estimé et s'étaient fait surprendre par chacune de ses transformations.

Non… leur seule chance était d'unir leur puissance de feu. Tous ensemble, ils devraient pouvoir lui tenir tête au moins le temps que Goku arrive.

Lui tenir tête… s'il était seul oui. Mais là, ils étaient deux et Cold paraissait quasiment aussi fort que son fils… et encore ! Si lui non plus ne cachait pas des niveaux de transformation supérieurs !

Voilà à quoi pensait Piccolo tout en essayant de retarder l'échéance d'un combat annoncé.

Il ferma lentement les yeux pour mieux se concentrer. D'abord surpris, Freezer fut vite agacé par ce qu'il prit pour une provocation.

À l'abri au sommet du monticule rocheux, Gohan se redressa soudain avec un air un peu hébété. Il entendait une voix bien connue résonner dans sa tête :

— "Offensive imminente… Goku devrait nous rejoindre d'ici quelques heures… À NOUS TOUS ON PEUT GAGNER, TENEZ VOUS PRÊTS !"

Tout à côté de lui, Yamcha avait remarqué la soudaine absence du jeune garçon à laquelle succédait lentement un immense sourire.

— "Gohan ?... Gohan, ça va ?"

Son Gohan avait envie de laisser éclater sa joie, de bondir un peu partout, de fuser tout droit dans le ciel pour crier au monde son bonheur. Mais il dut se contenir pour annoncer la bonne, la grande nouvelle !

— "Papa… Papa va arriver !"

Bulma fut la première à réagir :

— "Tu veux dire que Goku rentre enfin ?"

Surgissant par-dessus l'épaule de Bulma, Krilin était sceptique en scrutant le visage de son jeune ami :

— "Ça y est… il est resté trop longtemps au soleil… qu'est-ce que Chichi va nous mettre !"

Tenshinhan demanda des précisions :

— "Laissez-le parler ! D'où tiens-tu ça Gohan ?"

— "C'est Piccolo… il vient de me le dire !"

Yamcha n'en revenait pas :

— "Piccolo ? J'ai rien entendu moi, tu peux l'entendre d'aussi loin ?"

Krilin pris un air blasé :

— "Bien sûr que non, il lui a parlé par télépathie voyons !"

— "Ah ? Piccolo sait faire ça ?"

Bulma rabroua une fois de plus le jeune homme :

— "Oui bon c'est pas le problème… il arrive quand exactement ?!

Et puis comment il sait ça Piccolo d'abord… il est voyant aussi ?"

Krilin bouscula gentiment la jeune femme d'une bourrade amicale.

— "Te fais pas plus bête que tu n'es… c'est sûrement Freezer qui lui a dit, et puis ça expliquerait sa présence sur Terre. Il est venu l'attendre !"

Gohan avait repris son sérieux :

— "Piccolo m'a dit "dans quelques heures"… il a aussi dit que l'offensive était imminente et qu'il fallait qu'on se tienne prêts."

— "C'est pas bon ça… ça veut dire qu'il ne pourra pas les retenir avec des blablas jusqu'à l'arrivée de Goku." en conclut Krilin avec un air sombre.

Tenshinhan commença à quitter sa position.

— "Vous faites comme vous voulez… mais je ne reste pas une minute de plus à ne rien faire !"

L'instant d'après, malgré les tentatives de Krilin pour le retenir, le grand guerrier aux trois yeux était redescendu de l'observatoire improvisé pour disparaître parmi les nombreux reliefs du paysage.

Puerh attira alors leur attention :

— "Attention ! On dirait que ça bouge !"

Freezer perdait effectivement patience !

— "J'avais prévu l'anéantissement des Terriens comme cadeau de bienvenue pour cette saleté de singe… mais son copain Namek en tapis rouge, ça sera pas mal non plus !"

Cold gloussa :

— "On a largement le temps de faire les deux !"

— "C'est vrai." répondit son fils avec le petit ricanement sadique qu'il affectionnait.

Sans le moindre signe avant-coureur, Piccolo passa soudain à l'offensive en hurlant, bien décidé à profiter de l'effet de surprise !

— "ÇA RISQUE DE NE PAS ÊTRE AUSSI FACILE !!"

Disparaissant très brièvement, il réapparut derrière les deux aliens. Le temps que ceux-ci se retournent… il avait de nouveau disparu… pour réapparaitre juste devant eux et disparaître encore…

Cold grogna :

— "C'est une plaisanterie !"

Freezer lui, jubilait avec un petit sourire en coin en plissant les yeux :

— "Laisse-le moi s'il-te-plaît… je vais régler ça !" et il disparut à son tour dans un grésillement.

De fait… Piccolo fut rapidement pris à son propre jeu.

Freezer, sans contestation plus rapide que lui, s'amusait visiblement beaucoup à apparaître juste avant lui, une fois sous son nez, une autre fois adossé à lui… ou nez à nez, le tyran flottant dans les airs la tête en bas. Cold observait le petit manège avec le sourire en coin typique du paternel fier de son fiston et pour qui la victoire de ce dernier ne fait aucun doute.

Comprenant que cela ne mènerait à rien puisqu'il était finalement à la merci de son poursuivant, Piccolo tenta d'arrêter la ronde devenue infernale. Mais Freezer ne l'entendait pas de cette oreille ! Apparaissant tout à côté du visage du Namek, il lui souffla un mot… puis un autre à l'autre oreille et ainsi de suite, se déplaçant si vite qu'il put prononcer sa phrase sans que le débit de celle-ci ne s'en trouve haché :

— "Si tu t'arrêtes, je te tue !"

Un rictus de rage découvrit les crocs de Piccolo. L'idée de servir de jouet à cet être ignoble le mettait en rage. Mais d'un autre côté il lui fallait continuer à gagner du temps ! Que faisaient donc les autres ?

À ce moment précis, un cri déchira l'air :

— Taiyoken !

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk