DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

DBM Univers "du futur" : Twin Pain

Écriture par Foenidis

Dans le monde alternatif dit "du futur" d'où est venu Trunks à bords d'une machine à remonter le temps, tous nos héros furent tués par les cyborgs... Cette histoire en donne les détails, elle raconte donc une partie de récit commun aux univers 12 et 14.

1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162
[Chapter Cover]

Un cri retentit tandis qu'un second sillage doré plonge à son tour dans le trou béant :

"VEGETA !"

L'instant d'après, Sangohan est violemment projeté hors de la cavité… Il retombe lourdement sur la terrasse avant de se relever en portant une main à son visage endolori... le sifflement caractéristique de l'énergie dégagée par son aura accompagne l'apparition de Vegeta qui s'élève lentement au dessus du trou creusé par sa chute.

Le visage du Prince des Saïyens porte les marques de l'affrontement violent qu'il vient de soutenir, il gronde en direction de l'enfant :

"Dégage… tu n'as rien à faire ici !"

Sangohan baisse la tête… de grosses gouttes brillantes perlent à la lisière de ses yeux verts :

"Piccolo est mort…"

Un regard d'émeraude qui se lève à présent en brillant autant de haine que de larmes :

"Je suis là pour détruire ces deux monstres… avec toi !"

Vegeta aboie :

"Je n'ai besoin de personne, combien de fois faudra-t-il te le dire !"

Sangohan, que l'éclat de voix a redressé, tente de protester :

"Mais…"

Vegeta lui coupe sèchement la parole :

"Je ne t'ai pas entraîné pour que tu te joignes à moi… mais juste parce que j'avais besoin d'un adversaire à la hauteur … (plus fort)… je n'ai plus besoin de toi… (il crie à présent)… tu as compris cette fois !!"

C18 intervient :

"En tous cas on te remercie… c'est sympa d'avoir pensé à nous fabriquer un autre jouet qui vaille un peu le coup…"

Vegeta lui répond avec hargne en tirant une décharge d'énergie dans sa direction

"Ta gueule salope… c'est pas à toi que je parle !"

La cyborg détourne l'attaque d'un contre-tir, les deux boules d'énergie ricochent l'une sur l'autre et se perdent dans le ciel.

C17 est moqueur :

"Pour un Prince, on ne peut pas dire que tu sois très galant avec les dames !"

C18 réagit soudain :

"Hey, mais au fait, Piccolo… c'est pas le grand machin vert ?... Il serait mort sans nous ?"

Vegeta s'exclame :

"C'est vous qui l'avez tué triples idiots en butant le vieux Namek !"

Le regard des deux cyborgs se tourne vers l'entrée du palais… C17 murmure songeur :

"Etrange race… vraiment…"

C18, elle, se renfrogne :

"Si on avait su, on aurait attendu qu'il revienne… il aurait été plus marrant à tuer que le vieux débris…"

Son frère corrige :

"Tu n'es jamais contente… il s'est quand même pas mal défendu pour un vieux croulant."

Furieux de les entendre parler ainsi, Sangohan gronde :

"Comment êtes-vous arrivés jusqu'ici d'abord ?"

La jeune femme répond, un sourire ironique au coin des lèvres :

"Vos sillages de vols sont visibles de loin…"

Vegeta, mécontent, grommelle :

"C'est donc ça que vous maniganciez pendant tout ce temps !"

Le cyborg sur un ton faussement amical :

"Vous nous avez déjà laissé sans nouvelles une fois, faut pas laisser ses amis tout seuls comme ça… ça ne se fait pas… On a eu envie de connaître votre cachette… Te suivre depuis la clairière n'aurait rien donné puisque tu nous cherchais… mais en recoupant les données des directions desquelles vous arriviez à chaque fois, on a pu définir un secteur et une fois là... il ne nous a pas fallut longtemps pour constater que vous vous dirigiez très souvent vers le même point en altitude… on est donc venus voir ce qui vous attirait dans cette partie de ciel..."

Il regarde autour de lui :

"Tranquille, loin des regards et de l'agitation du monde... bel endroit, faut avouer !"

Sangohan prend cette révélation comme une grande claque en pleine figure… c'est vrai qu'il a multiplié les allers-retours entre le Palais et la Capsule Corp., c'est donc sa faute… il n'a pas été assez prudent…

Accablé par ce sentiment de honte, le jeune Saïyan balaie du regard l'esplanade endommagée, il prend alors conscience du corps qui gît non loin de lui… consterné il s'approche de ce qui reste de M. Popo… et murmure tête basse :

"Toi aussi…"

Serrant les poings, il se retourne le visage en larmes, criant avec colère en allumant son aura :

"Vous ne respectez vraiment rien !"

Il désigne la dépouille de M. Popo avec ressentiment :

"Vous l'avez tué aussi… il n'y avait pas plus gentil que lui, il ne pensait qu'à rendre service ! "

Il renifle bruyamment pour pouvoir continuer à parler, ravalant sa peine et sa colère :

"Et Krilin, et Chaozu… vous en avez fait quoi ?!"

C18 réagit avec étonnement :

"Le petit chauve… il est là ?"

Son frère regarde le palais :

"Ce truc est bien plus grand qu'il n'y paraît… on n'a pas pris assez de temps pour tout fouiller…"

Sangohan regarde à son tour le palais…son visage change d'expression tandis que l'aura dorée s'éteint… il semble réfléchir…

Vegeta a un grognement ironique :

"Ca lui ressemble bien à cette épave de se cacher au lieu de mourir avec honneur !"

Sangohan regarde à nouveau Vegeta juste avant de décoller pour s'approcher de lui… il se penche vers son oreille en chuchotant… Vegeta, surpris par ce geste inattendu de familiarité, écoute d'abord en silence… puis prend rapidement une mine renfrognée avant de grogner :

"Je me fous de vos manigances !"

Il balaye le jeune Saïyan, qui ne s'y attendait pas, d'un redoutable coup de poing à revers qui plie l'enfant en deux, le projetant violemment à terre… avant de continuer à parler avec férocité :

"Tu n'as pas intérêt à t'en mêler ou c'est moi qui te tues !"

Le jeune guerrier ne peut retenir une grimace de douleur en se relevant une main sur le ventre… il regarde Vegeta qui le toise plus haut… il sait qu'il est inutile d'essayer de discuter avec lui quand il a ce regard là.

Après un dernier coup d'œil sur les deux cyborgs… il décolle brusquement pour s'engouffrer rapidement dans la bâtisse à la façade défoncée.

Aussitôt, C18 s'envole dans son sillage…

Son élan est arrêté net juste avant les murs du palais par un terrible coup qui vient la cueillir par au-dessus.

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語中文EspañolItalianoPortuguêsDeutschPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoCatalàNorskРусскийRomâniaCroatianEuskeraLietuviškaiKoreanБългарски
עִבְרִיתSvenskaΕλληνικάSuomeksiEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDanskCorsu