DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

DBM Univers "du futur" : Twin Pain

Écriture par Foenidis

Dans le monde alternatif dit "du futur" d'où est venu Trunks à bords d'une machine à remonter le temps, tous nos héros furent tués par les cyborgs... Cette histoire en donne les détails, elle raconte donc une partie de récit commun aux univers 12 et 14.

1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162
[Chapter Cover]

Krilin reprend place plus à l'avant du petit groupe par le même procédé discret.

Ayant compris qu'il faisait diversion, Yamcha s'est entretemps lui aussi lentement déplacé… mais à l'inverse de Krilin, il s'est écarté du groupe… entreprenant de se positionner avec précaution sur l'autre flanc des nouveaux arrivants…

La paisible petite clairière prend des allures de plateau de jeu de stratégie… un jeu où les joueurs eux-mêmes font office de pions… des pions qui cherchent la meilleure tactique pour le jeu de massacre qui couve.

Entrant à son tour dans le surprenant jeu d'une conversation futile sur les couleurs de leurs tenues de combat… Krilin pense encore à cent à l'heure tout en se décalant lentement à son tour de Gyumao et de Chichi.

Tous ses sens sont en alerte… il essaie de quitter le moins possible des yeux leurs deux dangereux interlocuteurs… mais ils sont postés de part et d'autre de la clairière… pas facile…

Il se déplace tout en conservant du mieux qu'il peut une pose de garde, il doit être prêt à réagir au dixième de seconde !

Il regarde Yamcha… comme il aurait aimé être doué du don de télépathie à cet instant précis pour pouvoir convenir avec lui d'une tactique commune efficace…

Le regard des deux guerriers se croisent… un peu surpris, mais surtout avec un grand soulagement, Krilin lit dans celui de Yamcha un acquiescement muet… son vieil ami semble avoir tiré les mêmes conclusions que lui !

Mais après tout, c'est logique… ce n'est pas malheureusement la meilleure… mais bien la seule façon d'espérer survivre.

Parce que ni pour lui, ni pour Yamcha, il n'y aurait de nouveau miracle de résurrection, s'ils se font tuer, ils iront rejoindre Tenshinhan et Goku à tout jamais dans les limbes de l'autre monde.

Kamisama avait raison… ils avaient été plus que stupides… mais malgré tout il ne regrettait rien… jamais il n'aurait pu affronter le regard candide de Gohan pour lui avouer qu'il avait lâchement laissé sa mère se faire massacrer en son absence… il devait bien ça à Goku aussi… l'ami de toujours. De combien de vies lui était-il redevable déjà ?

Krilin a un sursaut… ce n'est vraiment pas le moment de se laisser aller à rêvasser… surtout que la conversation change visiblement de ton !

Mince, voilà que la pimbêche commence à perdre patience… qu'est-ce qu'elle peut être gonflante avec ses histoires de fringues !

Combien de temps encore ?... Il ne sait plus… mais sans aucun doute beaucoup trop… vite… trouver un autre sujet de conversation… repousser encore l'échéance d'un combat à l'issue, hélas, beaucoup trop certaine…

Un mouvement attire son regard.

C'est Gyumao qui, dans un effort surhumain, arrache péniblement son énorme masse du sol… grimaçant sous l'emprise de la douleur, le géant se lève avec maladresse.

Enfin debout, tordu, vouté sous la tyrannie d'une souffrance vive, il avance de quelques pas maladroits pour couvrir de son ombre gigantesque la petite silhouette de Chichi toujours assise sur la mousse tendre.

Le dernier pion est en place… lui aussi a senti que la partie est sur le point de changer de rythme.

Krilin se renfrogne, cette petite peste de C17 se moque avec ironie de la peine qui contorsionne le grand Gyumao… évidemment ! Qu'est-ce que cette boîte de conserve sait de la douleur ?

Krilin se ravise en regardant les formes féminines de C18 de l'autre côté… peut-être après tout qu'ils savent mieux que quiconque ce que c'est… D'après Bulma, ce cinglé de D. Gero les aurait construits à partir du métabolisme de deux véritables jumeaux… quel immonde barbare !

C'est maintenant avec un soudain sentiment de pitié intense que le petit guerrier considère la jolie jeune fille… finalement, eux aussi étaient des victimes dans cette histoire… quel gâchis !

Mais peut-être y avait-il là une porte de sortie inespérée… la clé de la fin de leur folie meurtrière…

Il décide de tenter sa chance, de toutes façons il n'y a rien à perdre… même si ça ne marche pas, il leur aura tout de même arraché encore quelques précieuses secondes… minutes… à lui de se montrer habile :

"Je me demande ce qui vous manque le plus ?..."

La question inattendue scotche littéralement les deux cyborgs… ils le regardent tous deux avec incompréhension… C17 est le premier à réagir :

"De quoi tu parles le microbe ?"

Krilin sourit, ça marche… ils sont intrigués… un boulevard s'ouvre devant lui :

"Ben oui… Le Dr Gero vous a rendus surpuissants, invincibles, invulnérables, insensibles à la douleur, immortels peut-être même… mais il doit bien y avoir quelques éléments de votre humanité perdue qui vous manquent non ?"

Les deux jeunes gens se regardent avec des yeux agrandis par la stupéfaction…

C18 semble même rougir, son frère baisse lentement la tête, dissimulant en partie son visage derrière l'écran raide de ses cheveux noirs...

…ils sont déstabilisés.

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語中文EspañolItalianoPortuguêsDeutschPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoCatalàNorskРусскийRomâniaCroatianEuskeraLietuviškaiKoreanБългарски
עִבְרִיתSvenskaΕλληνικάSuomeksiEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDanskCorsu