DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

DBM Univers "du futur" : Twin Pain

Écriture par Foenidis

Dans le monde alternatif dit "du futur" d'où est venu Trunks à bords d'une machine à remonter le temps, tous nos héros furent tués par les cyborgs... Cette histoire en donne les détails, elle raconte donc une partie de récit commun aux univers 12 et 14.

1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162
[Chapter Cover]

Un nouveau combattant était alors apparu, semblant sortir de nulle part ; un être étrange, comme jamais il n'en avait vu.

S'il l'avait croisé, c'est lui qu'il aurait juré tout droit sorti des enfers avec sa peau orange et verte sans parler de ses oreilles bizarres.

Mais il n'était visiblement pas du côté des suppôts de Satan. Interposant sa haute stature entre les deux démons et les trois courageux guerriers à terre, il avait retiré sa grande cape immaculée et son drôle de chapeau d'un geste… sans un mot, mettant au jour les deux cornes molles qui ornaient son front, à moins que cela ne soit des antennes.

Étrange face à face que celui de cet immense guerrier au physique extravagant, opposant son impressionnante carrure à la silhouette délicate de deux jeunes à peine sortis de l'enfance.

Curieux jeu de dupes, ne distribuant pas la carte de la férocité là où on l'aurait attendue.

C'est la fille qui avait brusquement bondi sans crier gare sur le guerrier cornu, qui n'avait évité que de justesse l'attaque éclair de la harpie blonde.

Pendant un court instant, il avait semblé pouvoir lutter contre l'étrange pouvoir de cette fille qui n'avait d'angélique que l'allure.

Mais comme les autres, il finit par encaisser plus de coups qu'il n'en donnait ; et surtout ceux-ci lui arrachaient des grimaces de douleur de plus en plus évidentes, tandis qu'en face, la jeune fille ne manifestait pas la moindre émotion sous ses attaques pourtant d'une puissance inouïe. Personne, non, personne d'ordinaire n'aurait pu survivre à la force de l'étrange combattant. Toute cette puissance… pour rien. Ses coups n'avaient pas plus d'effet sur elle qu'une pluie de printemps sur la peau épaisse d'un bison.

Il était alors passé à la vitesse supérieure, tentant d'atteindre la damnée à coups de drôles de rayons électriques, qui ne purent jamais toucher leur cible avec efficacité. Les boules de feu que les mains de la démone crachaient, atteignaient en revanche leur but avec une cruelle précision.

Littéralement crucifié par une bardée incandescente, le géant vert finit par s'écrouler, vaincu lui aussi, dans la poussière grise.

Le nuage que la chute du grand corps avait soulevé n'avait même pas fini de s'élever autour de lui qu'il était apparu à son tour, avec son air hautain et son drôle de sourire en coin : l'archange était là !

Le vieil homme n'avait pas pu entendre la conversation que le nouvel arrivant avait eue avec les deux démons et leurs victimes à terre.

D'ailleurs voilà qui était étrange, il venait de réaliser que ces deux assassins, qui s'étaient appliqués à annihiler toute trace de vie au sein de la paisible petite cité, n'avaient tué aucun de leurs adversaires, se contentant de les mettre hors de combat.

N'importe quoi. À quoi bon chercher le moindre signe de logique dans l'esprit d'êtres capables de décimer une ville entière pour un caprice culinaire ?

C'est à ce moment-là que l'incroyable s'était produit. Après avoir serré les poings et la mâchoire, le nouvel arrivant s'était mis à rugir comme pris sous le coup d'un effort intense. C'est à cet instant que la terre avait commencé à trembler et l'air à vibrer tandis que le sol sous les pieds de l'inconnu se creusait comme sous l'effet d'un souffle divin. Tous les muscles de son corps semblaient soumis à une incroyable tension qui déformaient son visage quand, dans ce que le vieil homme aurait juré être un dégagement d'énergie pure, l'étrange aura dorée s'était enflammée autour de l'étranger, illuminant sa chevelure sombre d'or tandis que ses yeux d'un noir absolu avaient pris l'improbable couleur des eaux vertes d'un lac aux profondeurs mystérieuses.

Il était alors resté un moment immobile, là, auréolé de lumière et de force sous le regard complètement abasourdi des autres guerriers.

Même les deux démons étaient restés un moment sans voix face à cette lumière céleste qui pulsait avec un étrange sifflement.

Et le combat avait repris de plus belle. C'était le jeune garçon qui avait cette fois bondi dans un même élan contre le guerrier doré.

Le choc des deux forces avait été terrible, faisant vibrer l'atmosphère. Les enchaînements qui avaient suivi plus puissants les uns que les autres, la bataille illuminant bientôt le ciel des multiples éclairs de terrifiantes boules de feu qui s'écrasaient parfois au sol dans un fracas de fin du monde.

Le vieil homme se souvient de la peur qu'il a ressentie face à la puissance de ces deux êtres fantastiques qui s'affrontaient avec rage. Le combat du bien et du mal, là en direct devant lui, il en était certain !

Il avait alors prié, prié avec conviction, avec ferveur, avec force, les yeux et les doigts crispés par l'effort, prié pour la victoire de l'archange doré.

Prié en vain.

Les assourdissantes déflagrations n'avaient cessé de monter en puissance, le démon répondant coup pour coup aux salves rageuses de l'archange.

Jusqu'au moment maudit où, l'archange ne parvenant plus à parer un jet d'énergie devenu trop dense pour lui, s'écrasa finalement au sol dans un fracas d'apocalypse, enfoui au fond d'un impressionnant cratère.

La messe était dite, et le combat terminé.

Le mal avait terrassé le bien et savourait sa victoire avec un grand rire plein de morgue.

Puis, après une phrase qui n'avait absolument aucun sens elle non plus, les deux démons avaient pris leur envol pour disparaître à une vitesse ahurissante dans le lointain... enfin !

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk