DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

DBM Univers "du futur" : Twin Pain

Écriture par Foenidis

Dans le monde alternatif dit "du futur" d'où est venu Trunks à bords d'une machine à remonter le temps, tous nos héros furent tués par les cyborgs... Cette histoire en donne les détails, elle raconte donc une partie de récit commun aux univers 12 et 14.

1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162
[Chapter Cover]

La blonde (aux cheveux maintenant crépus et noircis) dans les airs et le brun sur la grande terrasse fixent avec curiosité le bâtiment silencieux… où rien ne semble plus bouger…

C17 interroge sa sœur du regard, qui lui répond par un mouvement des mains et un haussement d'épaules…

Le jeune homme, curieux… commence à s'élever pour se rapprocher du toit éventré quand un drôle de sifflement le fait stopper avec surprise...

Il a soudain un sursaut qui le jette en arrière… toute une série de boules d'énergie jaillit à un rythme élevé du toit qui semble s'enflammer sous la lumière de ce déferlement…

Les sphères montent un instant tout droit dans le ciel pour ensuite redescendre en suivant une trajectoire incurvée qui converge directement sur C18… la cyborg surprise se retrouve obligée de louvoyer entre les multiples explosions qui l'assaillent.

L'auteur de ce déluge de feu s'élève maintenant au dessus du palais pour continuer à pilonner des deux mains sa cible à un rythme de plus en plus élevé…

Jusqu'à ce que la jeune femme stoppe brutalement… écartant les bras, elle déploie autour d'elle une bulle d'énergie protectrice sur laquelle toutes les explosions meurent à présent sans le moindre effet.

Tandis qu'elle sourit avec ironie… Vegeta arrête sa canonnade… il se renfrogne en déployant maintenant lentement une main bien tendue à plat :

"Tu crois vraiment que tu vas pouvoir te protéger avec ça ?!"

La bulle qui entourait C18 disparait subitement… la cyborg nargue le Saïyan en lui présentant son derrière qu'elle tapote :

"Pour le savoir, il va falloir être capable de m'attraper Prince de mes fesses !..."

Puis s'éloigne à une vitesse ahurissante en plongeant vers la Terre… aussitôt suivie par un Vegeta furibond…

C17 se parle à lui-même :

"Et voilà, il a fallut qu'elle recommence ! C'est pénible… je vais encore en rater la moitié…"

Il se met en marche vers le palais en soupirant :

"Tant pis… profitons-en pour voir ce que fabriquent les deux autres là-dedans…."

Le cyborg enjambe les décombres de l'entrée en partie écroulée pour s'engager dans la longue galerie d'enceinte circulaire…

En progressant, il ouvre méthodiquement chaque pièce… qu'il fouille à sa manière.

Les explosions successives font trembler tout le bâtiment en marquant la progression de l'impitoyable hybride bionique.

Il se retrouve à son point de départ… et repart en fredonnant une chansonnette enfantine à voix haute :

"Promenons nous dans les bois…pendant que le loup n'y est pas…"

Il s'enfonce à présent profondément dans le long couloir central aux murs lézardés… bientôt seul l'écho de ses pas résonne dans le silence lugubre qui règne sur le palais dévasté.

Encore deux explosions… puis les pas s'arrêtent…

C17 considère une petite silhouette allongée au sol, pudiquement recouverte d'un morceau d'étoffe blanche tachée de rouge… il se baisse pour ramasser et mieux regarder le linceul improvisé… il a un grognement ironique en reconnaissant la cape de la tenue de Sangohan… cape qu'il laisse retomber en la lâchant avec dédain sur la dépouille éventrée du petit Chaozu qu'elle ne recouvre plus que partiellement.

Les explosions continuent de secouer la propriété suspendue dans les cieux avec régularité.

Le cyborg considère maintenant l'imposante porte de la salle de l'esprit et du temps… il empoigne fermement la poignée… qui lui résiste…

Il fronce les sourcils appuyant plus fermement encore… avec le même résultat… il lâche alors la poignée qu'il regarde avec circonspection un instant… juste avant de décocher un tir directement dans la serrure.

L'explosion résonne sèchement dans le long couloir… juste avant qu'un grincement sinistre émane des gonds de la porte qui pivote enfin.

C'est avec curiosité que C17 découvre le paysage surréaliste qui succède au petit appartement de repos…

Il décoche un tir devant lui… sûrement pour éprouver la profondeur de ce panorama vaporeux … et entend avec surprise son énergie se perdre dans l'infini.

Il se met alors à marcher dans le paysage blanc… sans se préoccuper de la brume qui l'enveloppe avec plus ou moins de densité… jusqu'à ce que… regardant autour de lui… il ne voit plus que du blanc… la petite brume venant de se transformer en un épais brouillard opaque.

N'osant aller plus loin… il fait demi-tour… et marche de plus en plus rapidement dans le voile impalpable qui l'environne de toutes parts…

Il s'arrête soudain… était-il vraiment allé aussi loin que ça ?...

Pour la première fois, l'inquiétude se lit sur le visage du cyborg qui prend une teinte aussi blême que le brouillard qui l'emprisonne… sa respiration s'accélère tandis qu'il court quelques instants dans une direction… puis une autre… et c'est maintenant un air de panique qui se lit dans ses yeux alors qu'il tourne nerveusement la tête dans toutes les sens… complètement désorienté…

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語中文EspañolItalianoPortuguêsDeutschPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoCatalàNorskРусскийRomâniaCroatianEuskeraLietuviškaiKoreanБългарски
עִבְרִיתSvenskaΕλληνικάSuomeksiEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDanskCorsu