DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

DBM Univers "du futur" : Twin Pain

Écriture par Foenidis

Dans le monde alternatif dit "du futur" d'où est venu Trunks à bords d'une machine à remonter le temps, tous nos héros furent tués par les cyborgs... Cette histoire en donne les détails, elle raconte donc une partie de récit commun aux univers 12 et 14.

1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162
[Chapter Cover]

Les deux cyborgs se retournent avec surprise…

Face à eux… une silhouette ensanglantée et auréolée d'or se dresse dans un bruit de pulsations caractéristique…

Vegeta !

Vegeta encore en vie… Vegeta à nouveau debout… Vegeta qui brûle d'une fureur encore renouvelée…

Le feu de l'humiliation… son corps meurtri, torturé par la morsure de la douleur… l'énergie qui enflamme sa chair… tout contribue à nourrir la rage dont il a besoin…

Cette garce a osé le laisser pour mort !

Elle va comprendre sa douleur !

À droite, le fils de Kakarot est toujours inconscient… à gauche… le petit chauve n'en a plus pour longtemps…

C17 s'esclaffe de le voir sembler à nouveau prêt à les affronter :

"Quelle résistance ! Je ne pensais vraiment pas te revoir…"

Il se moque de sa sœur :

"Tu l'as loupé très chère…"

Vexée, C18 se contente de hausser les épaules avec dédain…

Vegeta enrage intérieurement…

Quelle arrogance ! A qui croient-ils donc avoir à faire ?!

Ils se croient déjà maîtres du jeu… libres de tuer et de détruire ce qui leur chante…

Mais cette planète est maintenant SA propriété… et lui seul peut décider de la ravager… s'il en a envie !

Le Saïyan gronde d'abord :

"Regardez-moi bien !"

Il dégage un souffle d'énergie en ravivant son aura, qui scintille, avec un geste empreint de fierté, avant de hurler en se redressant avec orgueil :

"Je suis Vegeta, Prince des Saïyens !"

Puis sa voix reprend un ton plus grave, trahissant la haine profonde qui l'anime en les pointant du doigt :

"Vous ne connaissez ni la fatigue, ni la douleur… votre énergie n'a apparemment pas de fin… malgré cela… je vais vous apprendre à mourir !"

La déclaration rallume la colère de C18 :

"Pauvre débile, je vais te…"

Son frère l'interrompt en faisant brusquement barrage de son bras :

"Attends ! Je suis curieux de voir ce qu'il compte faire… on va pas gâcher une dernière occasion de s'amuser... Tu lui arraches la tête si tu veux après…"

C18, partagée entre curiosité et contrariété, capitule finalement avec une moue boudeuse…

Une lueur de satisfaction éclaire le visage de Vegeta… il aura tout le temps dont il a besoin… c'est parfait !

Il reporte son regard sur les chaudes couleur qui embrasent le ciel, comme pour y puiser sa force… il est l'ultime survivant de son peuple, l'élite de sa race, le dernier à pouvoir défendre l'honneur des Saïyens… contre toute attente, ce n'est pas une image de guerriers disparus qui s'impose soudain à lui… mais la vision de Trunks riant dans les bras de sa mère…

Vegeta surpris, bougonne en son for intérieur… bien sûr qu'il a toujours su qu'il était son fils… mais il le croyait faible, et les faibles n'existent pas !

Mais, loin de s'estomper, les images de la jeune femme et de l'enfant s'emparent de son esprit… parvenant à en repousser toute autre considération…

Le souvenir de l'infini dans le regard de Bulma… la bouille si familière de ce bambin… balaient le passé dans un souffle ensorceleur qui enfle sa poitrine d'une flamme inconnue… sa volonté implacable d'ignorer tout sentiment vacille…

C'est le même genre d'émotion que tout à l'heure, quand il regardait le jeune Saïyan… en plus fort… c'est très étrange comme sensation… quelque chose de si plaisamment chaud, un élan si doux… qui ensoleille le cœur et rend l'esprit tellement léger… quelque chose qu'il s'efforçait de refouler jusqu'à présent parce qu'il était persuadé que c'était un signe de faiblesse… et si le petit chauve avait raison ?

Ça paraît tellement puissant… ce pourrait-il que cela soit vraiment le secret de la force de Kakarot ?

Il y réfléchira plus tard… pour l'instant seule la rage compte ! Il ne sait utiliser qu'elle… et le sentiment nouveau d'éprouver de la crainte pour ceux qu'il sait désormais aimer lui fournit tout le carburant dont il a besoin !

Sous le regard goguenard des deux cyborgs attendant de voir ce qu'il compte faire dans l'état où ils l'ont mis… Vegeta s'élève au dessus du sol…

Serrant les poings… fermant les yeux pour mieux se concentrer… il étouffe d'un grognement sourd le gémissement que lui arrache son effort.

Les mille couleurs du couchant se voilent soudain de nuages épais tandis que des éclairs de plus en plus nombreux déchirent l'air pour faire trembler le sol avec des rugissements de fin du monde.

Les deux jeunes gens observent le phénomène avec curiosité tandis que de multiples décharges d'énergie croissantes parcourent l'aura du Saîyan avec vivacité.

Vegeta écarte soudain les bras en croix… il sait qu'il va au-delà de ses limites, qu'il réclame à son corps peut-être plus qu'il ne peut supporter… qu'importe… seule la victoire compte !

Cette attaque… il en a eu l'intuition dans la salle de l'Esprit et du Temps… mais il ne l'a jamais tentée, conscient qu'elle lui était pour l'instant inaccessible.

Au diable la raison !… Au diable les conséquences !… Personne ne piétinera plus son honneur !... Personne ne lui prendra ce qui lui appartient !... Il a maintenant un nouvel avenir à expérimenter…

Il hurle tandis que la sphère de son aura prend des proportions impressionnantes, faisant voler les gravats et semblant déformer l'air lui-même… son long hurlement couvre le vacarme de la foudre, celui de l'embrasement qui le consume !

Krilin ne sait pas vraiment s'il est encore en vie… cette silhouette de feu en croix dans un ciel turquoise est tellement étrange… et le vent brûlant qui lui fouette le visage a quelque chose de surnaturel… comme tous ces flash qui l'éblouissent...

Et puis ce cri… rien de vivant ne peut crier de telle façon !

Plus loin… les deux cyborgs ont l'air maintenant effarés par ce fantastique déploiement de force… eux qui sont incapables de percevoir l'énergie découvrent avec étonnement la sphère grésillante qui enfle autour du Saïyan au milieu de l'orage électrique qu'il a déclenché… une lueur illumine le regard de C17…

À bout de souffle après son effort insensé… Vegeta joint enfin ses deux mains en corolle devant lui dans un mouvement qui lui arrache une grimace tant ses muscles gémissent sous la tyrannie qu'il vient de leur imposer…

Il se force à maintenir la position tandis que l'énergie finit d'affluer en brûlant ses bras d'une multitude d'éclairs fugaces… la douleur est quasiment insoutenable… mais jamais... non jamais !... Il ne s'est senti aussi vivant que maintenant !

Plus qu'un tout petit instant avant de réduire ces deux ordures en cendres !

Soudain… il relève la tête, les yeux agrandis par une expression de stupéfaction !

Il reste quelques longues secondes complètement immobile tandis que la sphère d'énergie qui l'entoure semble s'altérer …

Un filet de sang s'écoule lentement du coin de ses lèvres alors qu'il cligne des yeux… une dernière fois.

Il porte un regard hagard sur sa poitrine… elle est transpercée de part en part par un énorme trou béant au niveau du cœur……

Sa mâchoire se crispe dans un dernier élan de détermination tandis qu'il fixe à nouveau sa cible qui chancelle dans un univers maintenant écarlate… en tentant de tendre encore les mains…

Mais la formidable sphère d'énergie s'estompe pour disparaître tandis que les pupilles de Vegeta se figent et qu'il bascule pour aller s'écraser lourdement à terre dans un nuage de poussière.

Une fois au sol… son corps est encore parcouru de petits éclairs d'énergie juste avant que l'or qui illumine ses cheveux ne meure finalement tel une chandelle que l'on souffle… en même temps que le geste de sa main qui se referme une dernière fois sur une poignée de cette Terre qui l'a accueilli.

Une salve formidable d'éclairs semble enfin rendre un ultime hommage au Prince déchu.

C17 a encore le bras tendu :

"C'est qu'il aurait fini par devenir dangereux ce con !"

C18 grommelle en s'élevant un peu au dessus du sol pour effectuer un demi-tour :

"C'était mon tour !… Tu as intérêt à me trouver rapidement un coiffeur digne de ce nom !"

Krilin comprend que cette fois tout est bien fini… le turquoise du ciel devient de plus en plus brillant… engloutissant les deux silhouettes sombres qui s'éloignent tranquillement.

Enfin… tout est silencieux et paisible… même l'affreuse douleur a fait place à une impression de légèreté cotonneuse…

L'écran infiniment turquoise qui a envahi son regard se déforme soudain en un long couloir lumineux…

Et au bout… tout là bas au bout… dans la lumière étincelante… un rêve avec deux yeux en amande couleur de bonheur… et le rire si frais d'une petite fille blonde au visage mutin l'attendent en lui tendant les bras.

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk