DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

DBM Univers "du futur" : Twin Pain

Écriture par Foenidis

Dans le monde alternatif dit "du futur" d'où est venu Trunks à bords d'une machine à remonter le temps, tous nos héros furent tués par les cyborgs... Cette histoire en donne les détails, elle raconte donc une partie de récit commun aux univers 12 et 14.

1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162
[Chapter Cover]

Tous tournent la tête brusquement, scrutant le silence pesant des décombres jonchés de victimes… ils semblent avoir saisi le souffle pourtant si léger de l'envol de l'âme du vieil homme.

Pris d'une bien tardive intuition, Krilin décolle pour se poser près de ce qui reste de sa maison en ruines… ses yeux se voilent sous la montée de larmes qu'il ne peut contenir en ayant la confirmation qu'il ne reste rien d'autre que de la poussière et des corps sans vie de la petite ville prospère qui riait il y a si peu de temps encore sous ce beau ciel d'été.

Voyant le petit homme plier sous la chape de plomb du chagrin, des remords et de la colère, le reste du groupe s'empresse de le rejoindre.

C'est la main compatissante de Yamcha qui se pose en premier sur l'épaule voutée par l'affliction… puis la voix étrangement douce de Tenshinhan qui s'élève, résonnant bizarrement dans ce silence de mort :

"On a fait tout notre possible… il était déjà trop tard…"

Toute la frustration à peine contenue de Krilin éclate alors avec force :

"Trop tard… trop tard… toujours trop tard !! J'en ai assez !!!"

Puis comme vidé, épuisé par ce cri, cet aveu d'impuissance, Krilin s'effondre à nouveau, ne retenant plus les grosses larmes qui lui balafrent à présent les joues, gémissant à présent d'une voix quasi inaudible :

"C'est pas juste… s'il était encore là…"

Le grand Namek jusqu'à présent silencieux et immobile réagit avec une évidente contrariété :

"Ce si là ne sera plus… inutile de se lamenter dessus… et puis Vegeta vient de prouver que cela n'aurait rien changé !"

La contrariété de Piccolo semble se muer en une sourde colère qui redresse soudainement ses courtes antennes dans un spasme tandis que sa voix se fait plus grondante encore :

"S'il s'était décidé plus tôt !... "

Il serre d'abord les poings en les regardant comme pour en éprouver l'impuissance :

"Une journée pour rien dans la Salle du Temps !!

Puis balaye les ruines poussiéreuses de la petite ville d'un geste rageur du bras

"Sans cette perte de temps inutile, j'aurais peut-être pu empêcher ça !!"

Yamcha semble revivre l'instant de surprise qui les a tous tétanisés un moment plus tôt :

"J'en reviens toujours pas… Vegeta super Saïyan !! Comment c'est possible ?!"

Tenshinhan se renfrogne :

"L'enfoiré, pour quelqu'un qui ne voulait plus se battre… il a bien caché son jeu…"

Piccolo, le visage fermé, grommelle :

"Il ne l'a pas caché… ce progrès n'avait qu'un but… un but qui est mort avec Goku…"

La conversation semble détourner Krilin de son désespoir :

" Progrès… progrès… t'es modeste… et puis je croyais qu'il fallait un cœur pur pour accéder à une telle promotion…"

Tenshinhan, le regard perdu dans le bleu du ciel qui a englouti le Saïyan, réplique d'une voix grave :

"Tu t'es trompé… ce n'est pas de cœur qu'il faut parler dans un tel cas… mais de capacité et de volonté. Vegeta est un Saïyan tout comme Goku, et comme lui il était motivé par la rage de vaincre…"

L'explication ne convainc pas Krilin qui maugréé :

"Oui ben d'après ce que je sais… c'est un guerrier tous les mille ans d'abord… et là, d'un coup, on en a deux coup sur coup… c'est pas logique !"

Yamcha tempère :

"Logique ou pas, le fait est là… et le fait est aussi que même un super guerrier ne fait pas le poids face à ces satanés cyborgs !"

Krilin grommelle encore, faisant preuve d'une mauvaise foi évidente :

"Vegeta n'a pas fait le poids… nuance !"

Piccolo, sans doute agacé par ces remarques stériles, corrige aussitôt :

"Même s'il a tout arrêté après la mort de Goku, Vegeta reste un guerrier d'exception… je n'ai vu aucune différence avec le niveau de Goku à son retour."

Mais Krilin ne capitule pas :

"N'empêche… Goku aurait continué à progresser lui !"

Le visage de Tenshinhan s'assombrit :

"Tu oublies un peu vite que ces deux saletés ont été mises au point pour justement détruire Goku… ce qui a été conçu pour résister à Goku résistera logiquement à Vegeta…"

Yamcha est pensif :

"Ca se tient… il va bien falloir trouver un moyen de les mettre hors d'état de nuire… pour l'instant ils se contentent de dévaster des petites villes… cela ne durera sûrement pas !"

Tenshinhan aussi laisse à présent entrevoir la rage amplifiée par une mordante frustration qu'alimentent les jumeaux robotisés :

"Se contenter !!"

Il désigne les cadavres éparts autour d'eux d'un doigt vindicatif tandis qu'il ne maîtrise plus les décibels d'une voix emportée par la colère :

"Combien de morts déjà ?! Et combien demain encore ??!!"

Krilin serre les poings et les dents, tentant, pour sa part, de maîtriser sa colère :

"Enfoiré de Dr Géro… quel imbécile ! Lâcher ces deux catastrophes ambulantes dans la nature sans se soucier des conséquences !..."

Tenshinhan fait visiblement un effort pour reprendre son self-control et se contraint à un ton plus mesuré :

"Tu as entendu comme nous… ils ont échappé à son contrôle… juste avant de le tuer…"

Piccolo semble faire le même chemin, parlant maintenant d'une voix étrangement calme… aussi grave que l'expression de son visage… il ne prend même pas la peine de rouvrir les yeux, semblant vouloir rester à l'abri derrière les remparts d'un monde intérieur connu de lui seul :

"Tuer semble les amuser… pourtant, à chaque fois, ils se contentent de nous humilier !..."

L'apparente réserve du Namek se révèle n'être qu'une brève accalmie… il rouvre tout à coup les yeux pour s'exprimer maintenant d'une voix sourde, sans desserrer les dents, signe de la rage intérieure qui boue en lui :

"Ils nous narguent, sûrs de leur invincibilité… c'est insupportable !"

Krilin bougonne en serrant les poings :

"M'en parle pas… c'est comme leurs blagues foireuses à chaque fois

à propos des Senzus… comment ils sont au courant de ça d'abord ?"

Piccolo qui ne desserre toujours pas une mâchoire crispée par la colère :

"Ce salaud de Dr Géro a préparé sa vengeance contre Goku avec méthode… en ne laissant rien au hasard !"

Krilin change soudain radicalement de comportement… sans doute pour essayer de remonter le moral de ses camarades, il feint l'optimisme… mais son ton plus empreint de lassitude que de réelle conviction trahit le caractère artificiel de cet accent forcé :

"Une telle haine, tant d'années après… c'est incroyable… mais ce sont des machines… il doit bien y avoir un moyen de les arrêter…"

Yamcha lui répond sans même prendre la précaution de dissimuler son découragement :

"On a tous dépassé nos limites sans le moindre résultat…"

Le regard de Krilin reflète une réflexion intense tandis qu'il parle sur un ton un peu mécanique, suivant le cours de sa pensée…

"On ne peut pas rivaliser avec eux parce qu'ils ne sont pas humains,

mais c'est sûrement là qu'est leur point faible justement…toute machine a un bouton "stop" quelque part… il suffit de le trouver !..."

Yamcha qui semble s'affaisser un peu plus à chaque phrase :

"Si tu comptais sur les documents de travail du Dr Géro, tu peux faire une croix dessus… on a retrouvé son laboratoire avec Bulma mais les jumeaux ont tout réduit en miettes… elle n'a rien pu en tirer…"

L'évocation de sa vieille amie arrache un très léger sourire à Krilin,

il saisit visiblement l'occasion de relâcher un peu la pression qui les oppresse tous en changeant temporairement de sujet :

"Bulma… heureusement qu'elle est là… Goku disparu, elle est la seule à avoir de l'emprise sur ce taré de Vegeta… j'avais eu peur qu'il ne revienne à ses délires de despote sanguinaire !"

Yamcha soupire en saisissant l'opportunité de cette bouffée d'air :

"Comme tu dis… d'ailleurs je me demande encore comment elle a fait pour convaincre cette tête de pioche de nous rejoindre…"

C'est à présent un franc sourire sarcastique qui fend le visage du petit homme chauve :

"Ce que femme veut !... Même le plus macho des Princes ne peut pas y échapper… il y a quand même une justice !"

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語EspañolItaliano中文DeutschPortuguêsPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoRomâniaРусскийNorskCatalàLietuviškaiCroatianEuskeraSuomeksiKorean
SvenskaБългарскиΕλληνικάעִבְרִיתEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDansk