DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

DBM Univers "du futur" : Twin Pain

Écriture par Foenidis

Dans le monde alternatif dit "du futur" d'où est venu Trunks à bords d'une machine à remonter le temps, tous nos héros furent tués par les cyborgs... Cette histoire en donne les détails, elle raconte donc une partie de récit commun aux univers 12 et 14.

1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162
[Chapter Cover]

Le guerrier prend une profonde inspiration… il n'a pas d'autre choix que de jouer le jeu de ses tortionnaires… il gronde :

"Pas besoin de ça… voir ta sale tronche de taré suffit amplement!"

Sans réfléchir davantage, il tend soudainement les deux mains devant lui et hurle en générant aussitôt la plus puissante attaque dont il est capable sans prendre le temps de concentrer son énergie :

"Mange ça !!"

Bien évidemment, le tir à la fois précipité et annoncé manque sa cible pour exploser au milieu de nulle part dans l'épaisse forêt.

C17 réplique aussitôt :

"Bien… à toi !"

Le tir puissant du cyborg frôle Krilin qui ne l'évite que de justesse… son esquive l'a jeté à la portée de C18 toute proche… elle le shoote littéralement d'un violent coup de pied à la volée…

Krilin n'a que le temps de se rétablir dans l'urgence pour éviter le jet d'énergie de la blonde, puis une nouvelle salve de son frère…

Il enrage… ces deux enfoirés jouent avec lui comme un chat le ferait avec une vulgaire souris… juste avant de la tuer !

Il n'a pas dit son dernier mot… tant qu'à mourir…

Surprenant les jumeaux terribles, il prend soudain la fuite…

Il regarde derrière lui… bien entendu, ils sont plus rapides que lui… ça n'a aucune importance !

Se retournant dans les airs, il positionne ses deux mains en éventail devant son visage et commence à crier :

"Taï…"

Il n'a malheureusement pas le temps de prononcer la suite… des déflagrations claquent autour de lui et le déstabilisent… ils ont compris sa manœuvre… reconnu le début du mot…

Tant pis !

Restant dans la même position il déchaine une série de tirs sur ses deux poursuivants…

Deux ?... Où est C18 ?!...

Un violent coup répond à sa question… la cyborg l'a dépassé pour le stopper avec sauvagerie.

Il chute brutalement… n'a pas le temps de se rétablir… d'un punch formidable, C17 le réexpédie en direction de l'arène improvisée.

Les coups sont rudes… Krilin ferme les yeux sous leur extrême violence… la trop grande dépense d'énergie du début se fait payer comptant…

Essoufflé par sa tentative et le brutal retour imposé… il se pose au milieu de la clairière… qui porte elle aussi à présent les stigmates du combat, mais le petit guerrier n'y prête aucune attention, il regarde le ciel, guettant l'arrivée des deux impitoyables prédateurs.

Yamcha se range à ses côtés.

Krilin est honteux… il s'excuse : "Je suis désolé…"

Yamcha le gratifie d'un sourire un peu contraint :

"C'est pas grave… c'est la vie…"

Krilin est encore plus affligé par l'ironie involontaire des paroles de son ami… la vie…

C'est plutôt la mort qui se pose face à eux… une mort avec des visages d'ange mais la cruauté du pire des Machiavels.

Et le temps… le temps qui n'en finit pas de ne pas passer… il file tellement vite dans les moments de bonheur !

C17 les provoque à nouveau… il n'est jamais las de ses vannes pourries celui-là ?...

"On dirait qu'on commence à fatiguer non ?... c'est vrai que tout le monde n'a pas une réserve inépuisable… c'est pourtant bien pratique !"

La réplique fuse, aussi cinglante que la frustration de Krilin :

"Il n'y a pas que l'énergie qui soit inépuisable chez vous… la connerie aussi !"

C18 se penche vers lui avec un sourire enjôleur :

"Hou, mais c'est que tu es drôlement chou quand tu fais ton grand méchant tu sais…"

Krilin est déstabilisé… cette fille est tellement belle… ce visage semble si pur… ce regard couleur de paradis tellement clair… il a beau savoir qui elle est réellement… elle a le don de le troubler…

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語中文EspañolItalianoPortuguêsDeutschPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoCatalàNorskРусскийRomâniaCroatianEuskeraLietuviškaiKoreanБългарски
עִבְרִיתSvenskaΕλληνικάSuomeksiEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDanskCorsu