DB Multiverse

News Lire DBM Minicomic Fanarts Les auteurs FAQ Flux Rss Bonus Événements Promos Partenaires Aide tournoi Aide univers
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               

DBM Univers "du futur" : Twin Pain

Écriture par Foenidis

Dans le monde alternatif dit "du futur" d'où est venu Trunks à bords d'une machine à remonter le temps, tous nos héros furent tués par les cyborgs... Cette histoire en donne les détails, elle raconte donc une partie de récit commun aux univers 12 et 14.

1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162
[Chapter Cover]

Deux personnages déchirent les cieux à une vitesse fulgurante.

Deux petits points colorés qui plongent vers une maisonnette blottie à l'orée d'une profonde forêt.

La petite demeure retentit de la percussion rythmée d'un marteau.

Au premier étage, une silhouette imposante est agenouillée sur le toit, clouant avec application les petites baguettes de bois qui maintiendront la vitre neuve qu'elle est en train de mettre en place.

Le barbu au couvre-chef cornu interrompt soudain son ouvrage en se redressant pour regarder le ciel avec curiosité.

Il entreprend alors de redescendre de son perchoir, se laissant glisser plus habilement que sa lourde physionomie ne pourrait le laisser penser jusqu'au sol… pour se diriger vers la porte d'entrée, il appelle sa fille :

"Chichi… on a de la visite !"

La jeune femme, ceinte d'un tablier de cuisine, une louche à la main jaillit littéralement hors de la petite maison, elle lève alors son autre main pour la placer en visière au dessus de ses yeux, fixant la direction que lui indique le bras tendu de son père :

" Qui est-ce ?... Piccolo qui ramène Gohan ?!..."

Gyumao ne répond pas, si ses sens lui ont permis de déceler l'approche des voyageurs volants… il n'est toutefois pas capable de les identifier à une telle distance… les yeux fixés sur les deux formes qui grossissent, il attend d'en savoir plus… il connaît sa fille, lui avouer son ignorance ne ferait que décupler son impatience.

Bah, elle n'aura pas longtemps à attendre… car ces deux gaillards là se déplacent rudement vite… après tout, il pourrait bien s'agir du guerrier vert et de son petit fils.

La perspective de ces retrouvailles accroche un franc sourire à ses lèvres.

Il avait tellement redouté que ce petit bout d'homme qu'il aime tant ne leur soit enlevé pour une année encore par ce grand asticot à cape blanche !

Le temps de cette courte réflexion et le duo est là… Tiens, ce ne sont pas Gohan et Piccolo, ni Krilin, Yamcha ou même Vegeta… non, deux inconnus… un jeune gars et une fille…

Tandis que les deux jeunes gens se sont arrêtés un peu au dessus d'eux, détaillant pour l'instant l'étrange spectacle circulaire des arbres dénudés tout autour de la maisonnette, le visage de Gyumao perd cet air jovial qui le caractérise d'ordinaire.

Il ne les connaît pas, mais le cercle des personnes capables de se déplacer ainsi dans les airs est assez restreint pour qu'il puisse se douter de leur identité.

Les battements de son cœur puissant s'accélèrent en sentant la présence de sa fille juste derrière lui.

Mais pour l'instant, les deux cyborgs semblent royalement ignorer l'homme et la femme debout devant la maison. Ils se dirigent directement vers le cratère qui défigure la petite prairie derrière le bâtiment… une plaie béante dont la circonférence atteint une pierre tombale qui n'a n'a pas encore été patinée par le temps.

Tous deux se posent au centre de la profonde cuvette… C 17 met un genou à terre pour prendre et laisser couler un peu de terre meuble entre les doigts de sa main gantée.

C 18 lance sa question comme une évidence : "Vegeta ?..."

Le jeune homme se redresse : "Qui d'autre ?!..."

La jeune femme marche pour rejoindre la stèle qu'elle caresse lentement de la main, au pied du petit monument tout simple, un monticule fraîchement érigé et fleuri a remplacé le sol emporté par la furie du Prince Saïyan.

"Voilà donc où il a fini…"

Son frère la rejoint… il tend aussi une main mais arrête son mouvement avant d'avoir touché l'ouvrage minéral chauffé par le soleil.

Le bleu pur de ses yeux semble hypnotisé par le nom gravé sur le petit bloc de granit…

Il détourne soudain la tête avec un grognement sourd :

"C'est insupportable !"

C18 baisse un instant la tête, son regard semblant se perdre dans le gris de la tombe dressée devant eux… puis elle pose une main compatissante sur l'épaule de son frère :

"On est libres, c'est le principal !"

Comme le cyborg ne réagit pas, elle continue sur un ton plus enjoué :

"Et puis avoue qu'on s'amuse bien avec sa petite bande… non ?..."

Une détonation claque, un souffle d'air soulève les cheveux des deux jeunes tandis qu'une grêlée de plombs s'écrase sur leur visage et leur torse avant de retomber au sol… après avoir juste percé de petits trous dans leurs vêtements.

Un peu étonnés, ils s'aperçoivent de la présence toute proche de la femme de Sangoku… une Chichi transformée en une sorte de Rambo féminin granguignolesque… ses lèvres découvrant des dents subitement semblables aux crocs d'un monstre furieux. A ses pieds, lamentablement accroché à une de ses chevilles… un géant consterné de n'avoir pu l'arrêter, regarde avec angoisse les victimes du coup de sang de sa fille… victimes auxquelles le puissant coup de tromblon n'a pas infligé la moindre égratignure.

Vos commentaires sur cette page :

Chargement des commentaires...
[fr]
EnglishFrançais日本語中文EspañolItalianoPortuguêsDeutschPolskiNederlandsParodie SalagirTurc
Português BrasileiroMagyarGalegoCatalàNorskРусскийRomâniaCroatianEuskeraLietuviškaiKoreanБългарски
עִבְרִיתSvenskaΕλληνικάSuomeksiEspañol Latinoاللغة العربيةFilipinoLatineDanskCorsu